Utopia : mes 20 coups de cœur à Lille et dans la métropole

Juste avant l’ouverture au public, à l’invitation de lille3000, j’ai participé à la visite inaugurale d’une douzaine d’expos d’Utopia. Deux jours au pas de course à Lille et dans la métropole, des centaines d’œuvres découvertes et au final 20 créations que j’ai décidé de vous présenter. Mes 20 coups de cœur personnels et subjectifs, sélectionnés non sans peine, tant l’offre est riche et protéiforme. Vous serez d’accord avec mes choix… ou pas. Mais j’espère que cette sélection vous servira de fil d’Ariane pour trouver votre propre chemin dans cette jungle artistique…

Puisque j’ai de la suite dans les idées, je placerais dans mon tiercé de tête la belle expo Metsä, Contes des forêts nordiques. Une troisième occasion de découvrir les Moss People, cette fois mis en scène dans les très poétiques photos de Jefunne Gimpel…

Sur la Rambla, rue Faidherbe, à Lille

1. Moss People, Kim Simonsson, en version XXL

Je vais peut-être vous décevoir, tant mon premier choix manque sans doute d’originalité et d’audace. Mais j’ai beau retourner le sujet dans tous les sens, ce sont les Moss People du Finlandais Kim Simonsson que je préfère dans la riche offre d’Utopia.

Utopia-Kim-Simonsson-Moss-People-rue-Faidherbe-Lille

J’adore ce peuple de mousse, tout droit sorti des contes nordiques, dans lesquels ces personnages de la forêt vivent en harmonie avec la nature. Chacun a son rôle – philosophe, cueilleur, faiseur de lumière – en relation avec l’objet qu’il porte sur le dos. Tous ces êtres féériques enchantent la rue Faidherbe, apportant calme intérieur et rêve à qui lève les yeux…

Utopia-Kim-Simonsson-Moss-People-Rambla-Lille

Utopia-Kim-Simonsson-Moss-People-Lille

Jusqu’au 2 octobre 2022

À la Maison folie Moulins, à Lille

2. Moss People, Kim Simonsson, en version S

Si, comme moi, vous êtes fan du peuple de mousse, filez à la Maison folie Moulins. Là, dans le cadre du projet Le Jardin d’Éden d’Utopia, vous découvrirez les sculptures originales, qui ont servi de modèles aux créatures XXL de la Rambla.

Utopia-Kim-Simonsson-Moss-People-Maison-folie-Moulins

Des personnages grands comme les enfants que Kim Simonsson a voulus, sauvages et silencieux. Vous avez remarqué leurs gestes ? Les Moss People communiquent grâce à la langue internationale des signes, ce qui leur donne encore plus de mystère…

Utopia-Kim-Simonsson-Moss-People-Maison-folie-Moulins-detail

Utopia-Kim-Simonsson-Moss-People-Maison-folie-Moulins-trois-personnages

47/49 rue d’Arras, Lille. Jusqu’au 2 octobre

À la galerie Le Minorelle, à Marcq-en-Barœul

3. Metsä, Contes des forêts nordiques 

Et puisque j’ai de la suite dans les idées, je placerais dans mon tiercé de tête la belle expo Metsä, Contes des forêts nordiques. Une troisième occasion de découvrir les Moss People, cette fois mis en scène dans les très poétiques photos de Jefunne Gimpel, réalisées à Fiskars, en Finlande, là où vit Kim Simonsson. 

Utopia-Metsa-Contes-des-forets-nordiques-Marcq-en-Baroeul

Utopia-Metsa-Contes-des-forets-nordiques-Galerie-Le-Minorelle

 Une noire forêt nordique, un matin tout blanc de givre, l’eau (glacée ?) d’un torrent, je trouve ce retour à la nature empreint d’une grande beauté…

Utopia-Metsa-Contes-des-forets-nordiques-Marcq-photo-Jefunne-Gimpel

À laquelle vient s’ajouter celle des œuvres de la céramiste lilloise Ingrid Bouttaz, qui répond en écho aux photos XXL. Notamment celle constituée de 2000 feuilles en céramique peintes. Chacune contient une empreinte de main, comme pour symboliser le lien précieux entre l’homme et la nature. 

Utopia-Metsa-Contes-des-forets-nordiques-ceramiques-Ingrid-Bouttaz-Marcq

25 rue Raymond Derain, Marcq-en-Barœul. Jusqu’au 3 juillet

À l’église Sainte-Marie-Madeleine, à Lille

Mon deuxième coup de cœur d’Utopia ? Les œuvres olfactives du Flamand Peter De Cupere, également présent à la Maison folie Moulins. Ici, dans le cadre du projet Le Jardin d’Éden, il propose trois œuvres fascinantes… et très odorantes. 

4. Flower Fragrum Cardamomi, Peter De Cupere

La première des trois et sans doute la plus magique est cette gigantesque capsule de cardamome de 9 mètres de haut, première sculpture olfactive à gratter au monde !

Utopia-Peter-de-Cupere-Flower-Fragrum-Cardamomi-eglise-Sainte-Marie-Madeleine

Frottez la partie verte de cette forme monumentale et vos doigts sentiront la cardamome ! Frottez les petites fraises qui dépassent et vous sentirez la fraise… grâce à un vernis odorant. Utopia comme un vrai jeu d’enfant !

Utopia-Peter-de-Cupere-Flower-Fragrum-Cardamomi-detail-eglise-Sainte-Marie-Madeleine

5. Tapis d’Épices, Peter De Cupere

Ici, pas question de mettre ni le nez, ni les mains… On se contente de respirer, à distance respectable, la douzaine d’épices qui ont servi à constituer ce tapis aussi beau qu’original. Deux semaines de travail pour réaliser cette œuvre somptueuse et vous mener par le bout du nez…

Utopia-Peter-de-Cupere-Tapis-d-epices-eglise-Sainte-Marie-Madeleine

6. Smoke Cloud, Peter De Cupere

Vous aimez vivre la tête dans les nuages ? Peut-être mais alors pas celui-ci ! Quelques secondes au sommet de l’échelle suffisent en effet pour sentir l’âcre odeur de pollution de ce nuage de fumée.

Utopia-Smoke-Cloud-eglise-Sainte-Marie-Madeleine.

Un bref ressenti qui vaut mieux que tous les longs discours moralisateurs sur les dégâts que l’homme peut causer à son environnement…

Utopia-Peter-de-Cupere-Smoke-Cloud-eglise-Sainte-Marie-Madeleine

Le Jardin d’Éden, à l’église Sainte-Marie-Madeleine, 27 rue du Pont-Neuf, Lille. Jusqu’au 2 octobre

www.peterdecupere.art

Au musée de l’Hospice Comtesse, à Lille

7. The Hatchling, Joanna Rajkowska

C’est l’une des deux œuvres monumentales qui accueillent le visiteur dans la cour de l’Hospice Comtesse. Ce que j’ai d’abord pris pour la Terre est en fait un œuf de merle, immensément grossi par l’artiste polonaise Joanna Rajkowska. Posez-y une oreille et vous entendrez battre tout doucement le cœur de l’oiseau. Comme un plaidoyer signé Utopia pour la protection des espèces…

Utopia-Joanna-Rajkowska-The-Hatchling-Musee-Hospice-Comtesse-Lille

8. Have you seen me before ?, Paola Pivi

L’aviez-vous vu naguère, le fier ours blanc, en son royaume de l’Arctique ? Sous l’effet du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, ce dernier se réduit comme une peau de chagrin, affamant de plus en plus le malheureux plantigrade.

Utoplia-Paola-Pivi-Have-you-seen-me-before-Hospice-Comtesse-Lille

Est-ce le message de l’artiste italienne Paola Pivi, qui propose cette magnifique sculpture habillée de plumes ? Dans cette saison culturelle Utopia, qui plaide pour le respect de la nature, j’ai supposé que oui. Ici, dans l’ancienne chapelle de l’Hospice Comtesse, ne reste-t-il plus qu’à prier pour la survie de l’ours blanc ? 

Utoplia-Paola-Pivi-Have-you-seen-me-before-Hospice-Comtesse

9. Sans titre (Nanitos), Jean-François Fourtou

C’est un artiste français que j’ai déjà eu l’occasion de croiser sur la côte belge (lire par ICI). Déjà invité dans le passé par lille3000, Jean-François Fourtou participe à nouveau à Utopia et c’est une bonne nouvelle !

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-Nanitos-Jardin-medicinal-Hospice-Comtesse-Lille

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-Nanitos-Jardin-medicinal-musee-Hospice-Comtesse-Lille

On le croise ainsi dans le jardin médicinal de l’Hospice Comtesse, où ses Nanitos et Demi-Nanitos  participent joyeusement à l’entretien du lieu. Nés dans le potager, ces personnages hybrides, mi-hommes mi-légumes, nous entrainent dans leur monde onirique, vertueux et circulaire…

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-Nanitos-Jardin-medicinal-musee-Hospice-Comtesse

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-Nanitos-Jardin-medicinal-musee-Comtesse-Lille

10. Sans titre (Minitos), Jean-François Fourtou

Coucou, le revoilà ! Dans le réfectoire de l’Hospice Comtesse, voici les Minitos, qui  s’affairent à la préparation d’un banquet, ce qui n’ira pas sans un peu de casse…

Comme leurs frères Nanitos, ces turbulents personnages sont dotés d’une tête en forme de chou, de tomate, d’artichaut ou de navet, tous ces bons légumes qui finiront en soupe, sur la grande table d’Utopia

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-Minitos-Hospice-Comtesse

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-Minitos-Hospice-Comtesse-Lille

11. Pine Wood, Wood Series, Hongbo Li

Un petit panneau demande de ne pas toucher. Mais, j’avoue (honte à moi), j’ai touché, caressé, palpé cette œuvre aussi belle qu’étonnante. Vous croyez que l’artiste chinois Hongbo Li présente ici un tronc, compact et dur, surfant sur la fibre très nature d’Utopia ?

Utopia-Hongbo-Li-Pine-Wood-Wood-Series-Comtesse-Lille

Eh bien non. Cette sculpture est en réalité faite de milliers de feuilles de papier, superposées et collées à la main ! Une œuvre souple et mobile, comme l’art de tromper nos perceptions… J’adore. 

Utopia-Hongbo-Li-Pine-Wood-Wood-Series-Hospice-Comtesse-Lille

Le Serpent cosmique, au musée de l’Hospice Comtesse, 32 rue de la Monnaie, Lille. Jusqu’au 2 octobre

À l’Îlot Comtesse, à Lille

12. La Maison du Maxitos, Jean-François Fourtou

En 2012, lors de la saison Fantastic de lille3000, sa Maison tombée du ciel avait fait un malheur. Revoici Jean-François Fourtou avec une nouvelle œuvre monumentale, La Maison du Maxitos, qui devrait faire un carton chez les enfants.

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-La-Maison-du-Maxitos-exterieur-Ilot-Comtesse-Lille

Gardée par un Nanitos géant, cette maison hors normes annonce la couleur dès l’entrée. Ici tout est XXL, de la porte au lit, de la table aux chaises et aux objets. Et si, comme moi, vous guettez l’arrivée du géant, pas d’inquiétude. C’est juste que vous avez conservé votre âme d’enfant.

Utopia-Jean-Francois-Fourtou-La-Maison-du-Maxitos-interieur-Ilot-Comtesse-Lille

Jusqu’au 2 octobre

Au Tripostal, à Lille

13. Dessins divers, Joseca

C’est ma plus belle rencontre de ces deux jours de découverte d’Utopia. Joseca appartient au peuple amérindien des Yanomami, qui occupent un territoire du nord de l’Amazonie, entre Venezuela et Brésil. Avec les habitants de la forêt, il vit au contact de la nature, défend les droits des Yanomami et sensibilise le monde à leur mode de vie.

Utopia-Joseca-Les-Vivants-Tri-Po-Lille

Professeur et artiste, il a également illustré plusieurs livres sur les traditions de son peuple.
Animaux, mythes, vie quotidienne dans la forêt sont les principaux sujets des dessins qu’il présente au Tripostal, dans le cadre de l’expo Les Vivants. Grâce à sa traductrice, il les a commentés pour les premiers visiteurs d’Utopia. Je l’ai religieusement écouté, avec cette impression bizarre que nos âmes n’avaient pas besoin de mots pour communiquer…

Utopia-Joseca-Les-Vivants-Tri-Postal-Lille

Utopia-Joseca-Les-Vivants-Tri-Postal

14. Croquis et dessins, Francis Hallé

C’est ma deuxième belle rencontre d’Utopia, un homme d’exception, à la fois savant et humble, croisé d’abord aux Beaux-Arts puis au Tripostal. Botaniste et spécialiste des forêts tropicales, ce grand amoureux des arbres œuvre aujourd’hui pour la création d’une forêt primaire en Europe de l’ouest. 

Depuis plus de 60 ans, au fil de ses travaux, il dessine plantes et arbres.  C’est une sélection de ces dessins, à la fois ultra précis et très beaux, qu’on peut découvrir au Tripostal. L’art pour transmettre ses connaissances…

Les Vivants, Fondation Cartier pour l’art contemporain, au Tripostal, avenue Willy Brandt, Lille. Jusqu’au 2 octobre

fondationcartier.com

Au Palais des Beaux-Arts, à Lille

15. Happens to the Heart, Daniel Askill / Leonard Cohen

Dans cette merveilleuse Forêt magique, qui se déploie au Palais des Beaux-Arts, difficile de ne choisir qu’une seule œuvre. Mais puisque c’est l’exercice, j’opte pour la vidéo de l’Australien Daniel Askill. Sur le sublime Happens to the Heart de Leonard Cohen, il évoque l’expérience de moine zen, faite par le chanteur canadien dans un monastère bouddhiste de Californie, en pleine forêt. Laisser derrière soi son ego en traversant la forêt, comme une transition vers la spiritualité, tel est le propos de cette œuvre bouleversante. 

Utopia-Daniel-Askill-Leonard-Cohen-Happens-to-the-Heart-Beaux-Arts-Lille

La Forêt magique, Palais des Beaux-Arts, place de la République, Lille. Jusqu’au 19 septembre. 

https://pba.lille.fr

À la gare Saint-Sauveur, à Lille

16. Post, Anna Komarova

Déjà, j’aime l’idée qu’une artiste russe fasse partie de cette saison Utopia, jolie preuve de tolérance, de respect et de liberté ! Ceci posé, j’aime aussi la belle poésie de l’installation signée Anna Komarova.

Utopia-Anna-Komarova-Post-Saint-So

Une forêt de troncs suspendus, qui attendent que le visiteur les touche, les caresse ou les étreigne, en tout cas qu’il se connecte à eux. Alors la magie se produit et chacun émet une vibration singulière, pulsation, bruit ou son. Une forêt à la fois morte et vivante, qui parle et communique avec les vivants.

Utopia-Anna-Komarova-Post-Saint-So-Lille

17. Not Place but a Feeling, Bianca Bondi

Engagée en faveur de l’environnement, Bianca Bondi est aussi une artiste attirée par les sciences occultes, réalisant volontiers des installations un brin mystiques. Ici, dans les anciens bureaux SNCF devenus Maison Biquini, elle a créé pour Utopia un univers figé dans le passé, déroutant et plein de mystère.

Utopia-Bianca-Bondi-Not-Place-But-A-Feeling-Maison-Biquini-Gare-Saint-Sauveur

Un cabaret du XVIIIe, avec ses tables, ses rideaux de velours, ses verres encore pleins et ses fleurs fânées. Un monde comme suspendu, où seul l’invisible est encore présent et où la nature a repris ses droits.
 « Je voulais créer une ambiance », souligne l’artiste sud-africaine. C’est superbement réussi. 

Utopia-Bianca-Bondi-Not-Place-But-A-Feeling-Gare-Saint-Sauveur

Novacène, à la Gare Saint-Sauveur, boulevard Jean-Baptiste Lebas, Lille. Jusqu’au 2 octobre

www.garesaintsauveur.lille3000.eu

À l’Hospice d’Havré, à Tourcoing

18. Reconnexion, Scenocosme

Dans le magnifique écrin de l’Hospice d’Havré, voici des artistes qui ne manquent pas d’imagination ! Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt, qui forment le duo Scenocosme, y présentent une série d’œuvres interactives amusantes, déroutantes ou intrigantes.

Rencontres imaginaires, une œuvre interactive dans laquelle des images réelles, filmées par une caméra, se mêlent à des images virtuelles. Des mains, des pieds ou un micro qui entrent sans crier gare dans la danse, à la fois pour surprendre et interroger celui ou celle qui se prête au jeu..

Utopia-Scenocosme-Reconnexion-Hospice-Havre

Utopia-Gregory-Lasserre-Reconnexion-Hospice-Havre

Quant à Iris, il s’agit d’une œuvre visuelle et sonore, qui se modifie grâce au regard. En fonction de l’intensité et des mouvements de ce regard, des formes colorées kaléidoscopiques apparaissent ou disparaissent. Fascinant.

Utopia-Scenocosme-Gregory-Lasserre-Reconnexion-Hospice-HavreReconnexion, à la Maison folie Hospice d’Havré, Tourcoing. Jusqu’au 23 octobre

www.scenocosme.com

À la Maison folie Wazemmes, à Lille

19. Le Jardin d’Éden, Joana Vasconcelos

Carte blanche à l’artiste portugaise Joana Vasconcelos, qui a (aussi) investi la Maison folie Wazemmes. Dans la salle du rez-de-chaussée plongée dans l’obscurité, elle invite à la promenade dans une installation immersive, sorte de paradis en forme de grand labyrinthe, d’où émergent des sons à peine perceptibles. C’est à la fois technologique, magique et poétique…

Utopia-Joana-Vasconcelos-Le-Jardin-d-Eden-Maison-folie-Wazemmes-Lille

20. À Toute Vapeur Jaune #1, Vert #1, Rouge #1, Joana Vasconcelos

Autre œuvre de l’artiste installée à Lisbonne, mais cette fois axée sur son obsession teintée d’humour (ouf !) des tâches domestiques. Utiliser des fers à repasser pour créer une œuvre d’art en forme de fleur de lotus, fallait oser !

Utopia-Joana-Vasconcelos-A-Toute-Vapeur-Jaune-Vert-Rouge-Maison-folie-Wazemmes-Lille

Elle a osé et propose une installation colorée, qui se fait ballet robotique quand les fers se soulèvent et crachent leur vapeur. Rouge, jaune et vert… en plus dans les couleurs du Portugal !

Utopia-Joana-Vasconcelos-A-Toute-Vapeur-Rouge-Maison-folie-Wazemmes-Lille

Le Jardin d’Éden, Maison folie Wazemmes, 70 rue des Sarrazins, Lille. Jusqu’au 2 octobre

Utopia, c’est aussi…

Évidemment, ces 20 coups de cœur ne brossent qu’une toute petite partie du portrait d’Utopia. Il y a plein d’expos que je n’ai pas évoquées ici mais aussi plein d’autres Métamorphoses urbaines, spectacles, événements, randonnées artistiques… Alors soyez curieux, lancez-vous, découvrez ! Vous avez jusqu’à début octobre pour ça…

Jaider Esbell au Tripostal de Lille
Jaider Esbell au Tripostal de Lille
Pleasant Places, Quayola dans l'Atrium du Palais des Beaux-Arts de Lille
Pleasant Places, Quayola dans l’Atrium du Palais des Beaux-Arts de Lille
Albion, Mat Collishaw au Palais des Beaux-Arts de Lille
Albion, Mat Collishaw au Palais des Beaux-Arts de Lille
Les Muses, Maurice Denis au Palais des Beaux-Arts de Lille
Les Muses, Maurice Denis au Palais des Beaux-Arts de Lille
Le Passeur d'Âmes, Benoît Huot à l'Hospice Comtesse de Lille
Le Passeur d’Âmes, Benoît Huot à l’Hospice Comtesse de Lille
White Tone, Cai Guo Qiang au Tripostal de Lille
White Tone, Cai Guo Qiang au Tripostal de Lille
Bruno Novelli au Tri Postal de Lille
Bruno Novelli au Tri Postal de Lille
MicaPenrose, Léa Barbazanges à l'Hospice Comtesse-Lille
MicaPenrose, Léa Barbazanges à l’Hospice Comtesse de Lille
 Rêves d'encre, Pauline di Valentin à l'Espace Édouard Pignon Lille
Rêves d’encre, Pauline di Valentin à l’Espace Édouard Pignon Lille
Mirror Maze (Dead Eyes Live), Tony Oursler au Tripostal
Mirror Maze (Dead Eyes Live), Tony Oursler au Tripostal
Zooscope au musée d'Histoire naturelle de Lille
Zooscope au musée d’Histoire naturelle de Lille

Pour tout savoir sur Utopia, la nouvelle saison de lille3000 www.utopia.lille3000.com

8 Commentaire(s)

  1. Tu donnes envie de tout découvrir. Mais je ferais surement le tout en un peu plus que 2 jours 😀

    • Annetomczak07 Répondre

      Oui prends ton temps car en deux jours, c’était vraiment la course !

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci à vous et bonne découverte de cette saison Utopia, riche en surprises…

    • Annetomczak07 Répondre

      Filez voir toutes ces expos, vous avez jusqu’à début octobre ! Belles visites…

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci de me lire ! Et n’hésitez pas à découvrir toute cette richesse qui s’offre à nous…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate