Dormir

À Montreuil-sur-Mer, balade à vélo et dîner insolite font délicieux ménage

Si je vous parle du projet Ruralité, un projet Interreg V France-Wallonie-Vlaanderen, vous allez sans doute zapper ce post. Mais si je vous parle d’une balade en vélo à travers la bucolique campagne montreuilloise et d’un somptueux repas à la Citadelle de Montreuil-sur-Mer, là je vous sens tout de suite plus intéressés… Allez, je vous dis tout de ces nouvelles expériences itinérantes, gourmandes et franco-belges.

À Steenwerck, Herbes folles et charme fou

Je l’ai su (presque) dès mon arrivée sur place. Herbes folles entre directement dans le cercle très fermé de mes maisons d’hôtes préférées. Un emplacement privilégié, entre métropole lilloise et Flandre profonde. Une déco au top. Un petit déjeuner de compétition. Un jardin plein de surprises. Et un accueil aux petits oignons de Marie-Odile. Assurément, Herbes folles mérite de figurer dans mon « panthéon » personnel pour toutes ces raisons…

À Calais, cinq sites incontournables et quelques adresses en prime

Voilà une ville que j’ai pris grand plaisir à redécouvrir ! Vingt ans après avoir quitté la Côte d’Opale, où j’ai vécu une dizaine d’années, je suis retournée à Calais pour un reportage et là, divine surprise ! Bon, je ne vais pas vous affirmer que la capitale de la dentelle a la beauté de Gand, ni le dynamisme commercial de Lille. Mais quand même… J’ai découvert une ville pleine d’atouts, dont on sent l’envie de bien faire. De bon augure au moment où arrive le Dragon de Calais, qui doit (re)lancer le développement touristique de la cité. Alors si vous comptez y aller prochainement pour découvrir la créature fantastique,  prévoyez d’y rester une journée entière… ou plus si affinités. 

Dans les Ardennes belges, vous êtes plutôt Couette de l’ours ou balade castors ?

Pendant longtemps, les Ardennes belges m’apparaissaient comme une contrée plutôt tristounette. C’était du temps de ma jeunesse, quand nous allions de Strasbourg à Liévin, en passant par la Belgique. Arlon, Bastogne, Marche… des coins où on ne s’arrêtait que pour faire le plein et acheter chocolats et cigares… Mais ça, c’était avant ! Depuis, j’ai découvert les charmes des Ardennes belges, regorgeant de chambres d’hôtes douillettes et de chemins de randonnée. Idéal pour se mettre au vert et se ressourcer !

Le Baptistère à Attichy, très campagne et décoration

C’est une nouvelle maison d’hôtes, qui a vu le jour en décembre 2018. Situé entre Compiègne et Soissons, mais aussi à quelques kilomètres du féérique château de Pierrefonds, Le Baptistère d’Attichy est l’adresse idéale pour qui explore ce coin de l’Oise, propice aux découvertes. Deux chambres et une suite très déco, un petit déjeuner au top, un calme absolu dans un environnement très vert et de petits cadeaux d’accueil « made in Attichy », cette belle propriété ne manque pas de charme. Je l’ai testée pour vous et j’avoue qu’il y a pire comme mission…

À Saint-Quentin, Les Nuits Pastel, pour un dodo très doux

Voici une petite adresse que j’ai découverte lors d’un week-end massage à Saint-Quentin. J’avais déjà cherché plus d’une fois un hébergement dans cette ville de l’Aisne, sans jamais tomber sur Les Nuits Pastel. Forcément, cela ne fait pas très longtemps que Mélanie et Alexis ont ouvert leur maison d’hôtes dans le joli quartier de Rémicourt, à une dizaine de minutes à pied de l’hypercentre. Une très bonne adresse, charmante et accueillante, pour un super rapport qualité/prix…

Aux portes de la baie de Somme, L’Atelier comme une fabrique à bonheur

Si je devais établir un classement de mes spots préférés dans les Hauts-de-France, la baie de Somme arriverait à coup sûr dans le tiercé de tête. Seulement voilà, côté hébergements, c’est souvent complet le week-end. Sans compter que les prix peuvent vite devenir déraisonnables, notamment dans la très bobo Saint-Valery-sur-Somme. Alors j’ai un super plan B pour vous. Loger un peu à l’écart de l’agitation, aux portes de la baie de Somme. Et pourquoi pas à L’Atelier, à Hamicourt…

Navigate