Explorer

Sept bonnes raisons de découvrir Kiev, capitale de l’Ukraine

La deuxième (et dernière) étape mon voyage en Ukraine m’a amenée à Kiev, capitale aussi complexe que passionnante. Dans cette ville de près de quatre millions d’âmes, posée sur les bords du Dniepr, on passe sans cesse d’un monde à l’autre. La richesse des églises orthodoxes, les saints momifiés, la Révolution orange, les souvenirs de l’époque soviétique, l’Euromaïdan et le XXIe siècle qui s’ouvre, innovant, trépidant, débordant d’envies… À trois heures d’avion de Paris, Kiev mérite qu’on y passe un long week-end, voire plus si affinités…

En Ukraine : Odessa, la jolie surprise de la mer Noire

D’Odessa, je ne savais pas grand-chose jusqu’à tout récemment. Tout juste avais-je retenu de mes cours de géographie que la ville était posée au bord de la mer Noire. Qu’elle était un important port marchand. Et que, du temps de la glorieuse Union soviétique, sa plage de sable attirait des vacanciers venant de toute l’URSS. Ce n’était déjà pas si mal… Mais une invitation du tour opérateur Amslav a tout changé. Lors d’un tout récent voyage en Ukraine, j’ai eu l’occasion de passer deux nuits à Odessa. Et de découvrir une ville pleine de bonnes surprises…

Aux Pays-Bas, Enkhuizen, perle d’eau de l’Ijsselmeer

Voici la suite (et fin) de mes récentes aventures aux Pays-Bas. Le premier but de ce voyage était de découvrir la digue du Nord, cet interminable ouvrage de 32 km qui a largement changé la physionomie du pays. Mais ce court périple m’a aussi permis de faire connaissance avec un amour de petite ville, posée sur les rives de l’Ijsselmeer, je veux parler d’Enkhuizen. Une cité belle à croquer, qui abrite un super musée de plein air, le Zuiderzeemuseum. Allez, on y va…

Aux Pays-Bas, l’interminable digue du Nord me fait rêver

Je me souviens comme si c’était hier de mes cours de géographie au collège. Parmi les pays qui me faisaient rêver, la Hollande figurait en bonne place. Ses polders créés par l’homme, ses villages sous le niveau de la mer, ses étendues d’eau, ses moulins… Comme tout cela me paraissait poétique et un peu fou ! Depuis ce temps-là, j’ai eu l’occasion d’aller souvent aux Pays-Bas et toujours avec le même plaisir. Alors quand j’ai reçu une invitation de l’Office néerlandais du Tourisme et des Congrès pour découvrir (notamment) l’immense digue du Nord, j’ai dit un grand ouiiiii. Car cette digue, c’est tout un monde…

En Pologne, Gdansk, l’élégante de la Baltique

Voici le dernier épisode de mon voyage en Pologne, sur les bords de la Baltique. J’ai gardé le (tout) meilleur pour la fin, je veux parler de la superbe ville de Gdansk. Je savais que cette fille de la Baltique était élégante et très bien restaurée. J’ai découvert une vraie perle, belle en diable avec ses façades colorées, carrément ensorceleuse, assise sur l’embouchure de la Vistule… Du coup, je vous ai concocté un petit diaporama, histoire de vous montrer un maximum de photos. Mais, bien sûr, le mieux reste encore d’y passer quelques jours, afin d’en prendre plein les yeux !

En Pologne, le musée de l’émigration à Gdynia : combien d’allers sans retours ?

Voici la suite de mes aventures en Pologne, au bord de la Baltique. Plus au nord que la superbe Gdansk, plus au nord aussi que la balnéaire Sopot, voici Gdynia, ancien village de pêcheurs devenu ville portuaire en 1923. Même si elle n’est pas follement jolie, Gdynia la moderniste a tout de même quelques pépites à offrir au visiteur. Les mosaïques de sa gare, une superbe table cachée dans un improbable immeuble et surtout son musée de l’émigration. Petite-fille d’émigrés polonais, j’ai été particulièrement sensible à ce lieu. Séquence émotion…

À Château-Thierry, en visite chez notre (pas si) bon Jean de La Fontaine

Je vous ai promis un blog 100% honnête. Je ne vais donc pas vous mentir. Et vous vendre Château-Thierry comme une destination touristique folichonne. Je ne vous dis pas que c’est à fuir absolument non plus. Juste que le centre-ville est triste et qu’il y a d’autres petites villes beaucoup plus sympas. Ceci étant,  Château-Thierry détient tout de même une pépite. C’est la maison de notre bon Jean de La Fontaine. Pas si bon que cela d’ailleurs, comme on le découvre en visitant sa maison ou en arpentant la ville. Allez, on y va…

Navigate