Manger

À Calais, cinq sites incontournables et quelques adresses en prime

Voilà une ville que j’ai pris grand plaisir à redécouvrir ! Vingt ans après avoir quitté la Côte d’Opale, où j’ai vécu une dizaine d’années, je suis retournée à Calais pour un reportage et là, divine surprise ! Bon, je ne vais pas vous affirmer que la capitale de la dentelle a la beauté de Gand, ni le dynamisme commercial de Lille. Mais quand même… J’ai découvert une ville pleine d’atouts, dont on sent l’envie de bien faire. De bon augure au moment où arrive le Dragon de Calais, qui doit (re)lancer le développement touristique de la cité. Alors si vous comptez y aller prochainement pour découvrir la créature fantastique,  prévoyez d’y rester une journée entière… ou plus si affinités. 

L’Histoire ancienne à Calais, une belle histoire gourmande

Voilà une petite table comme je les aime ! Découverte à l’occasion d’un récent reportage à Calais, cette Histoire ancienne m’a littéralement bluffée… Certes, j’en avais entendu parler plus d’une fois. Mais sans imaginer que j’apprécierais autant cette adresse, qui allie le charme de sa déco à une cuisine fine et pleine de saveurs. Je vous reparlerai prochainement de Calais, qui s’apprête à faire causer d’elle ! Mais sans attendre, allez donc passer une journée dans la Cité de la dentelle et réservez à L’Histoire ancienne. Vous me remercierez en sortant…

Au Touquet, avec Les Cimaises, le Westminster revisite avec classe l’esprit brasserie

Voilà un moment que je souhaitais vous parler de la brasserie Les Cimaises, l’une des tables de l’hôtel Barrière Le Westminster au Touquet. Parce que c’est un endroit que nous fréquentons, en famille, lors de nos séjours sur la Côte d’Opale. Mais aussi parce que j’aime beaucoup cet établissement prestigieux, le dernier des hôtels de luxe de la grande époque de l’Entre-Deux-Guerres. Pour tout vous dire, j’ai d’ailleurs consacré un livre à ces Années folles au Touquet, édité en 2000 et réédité en 2012. J’ai creusé le sujet pendant des années et c’est toujours avec plaisir que je retourne au Touquet…

À Malines, cinq idées gourmandes pour manger, grignoter ou savourer l’ambiance

Je dédie cet article à mes amis Marc et Thierry. De grands voyageurs, de vrais globe-trotters qui trouvent la Belgique trop proche, pas assez exotique pour y passer un week-end. Eh bien, je vais leur prouver le contraire. Je les invite à me suivre à Malines, en flamand Mechelen, une charmante cité à environ 25 km au nord de Bruxelles. Parmi ses nombreux charmes, une kyrielle d’adresses gourmandes et de propositions originales pour casser une petite croûte. Le genre d’endroits où on va autant pour savourer l’ambiance que pour manger. J’espère que ces adresses leur donneront envie de découvrir Malines… et à vous aussi.

À Lille, La Griotte d’Éric Delerue, vraiment succulente !

Voilà un mois que j’attendais cette soirée. Une soirée entre amis pour tester La Griotte, la nouvelle brasserie contemporaine du chef Éric Delerue, dans le Vieux-Lille. Fin avril, juste avant l’ouverture, j’avais été invitée à découvrir Le Cerisier en ville, restaurant gastronomique, et sa petite sœur du rez-de-chaussée. Visite des lieux et excellent cocktail déjeunatoire. Mais était-ce suffisant ? Pas pour Plus au nord qui ne conçoit pas de conseiller une table, sans l’avoir testée. Comme un client lambda, en payant sa note et en donnant honnêtement son avis. Verdict ? Zéro faute et rapport qualité/prix au top !

It à Lille, pour manger vite, frais, bon et italien

It à Lille, c’est le petit self italien qui a changé ma vie parce qu’il coche toutes les cases, comme on dit maintenant. Quand je veux manger vite, c’est It. Quand je veux manger pour pas très cher, c’est It. Et quand je veux manger italien, c’est-à-dire de bonnes pâtes, c’est It. Même quand je veux boire un vrai café, c’est It. Autant dire que je pousse (assez) souvent la porte d’It à Lille, cette trattoria bien dans l’air du temps…

Au Jet Lag à Lille, nouveau resto-bar, décollage gustatif immédiat !

Une hôtesse se tient près de la porte du Jet Lag à Lille pour nous souhaiter la bienvenue. Le duty free est déjà loin. La soute déborde de valises. Je rêve devant les images d’une mer cristalline. Tandis qu’à travers les hublots, j’observe les nuages. Le gentil steward apporte nos plats. Quelques tapas suivis de spécialités du monde. Suis-je en business class sur un vol d’Air France ? Non, je n’ai pas quitté le plancher des vaches. Bienvenue au Jet Lag à Lille, le nouveau bar-restaurant de la rue Saint-André…

Navigate