Envie d’un estaminet flamand ? En voici deux !

J’adore les estaminets et, ça tombe bien, vous aussi ! Régulièrement, la question se pose donc : mais quel estaminet flamand choisir, de ce côté-là de la frontière, pour se régaler et s’offrir une tranche de dépaysement, le tout sans se ruiner. Si je vous ai déjà donné pas mal de bonnes adresses sur Plus au nord, en voici deux de plus. Het Blauwershof Estaminet à Godewaersvelde et Anosteké l’Estaminet à Blaringhem. Elles sont très différentes mais valent toutes deux le détour. Voici, pour chacune, trois raisons de vous y attabler…

Cerise sur le gâteau dans cet estaminet flamand de Godewaersvelde ? Ses prix vraiment très raisonnables. Ainsi, mon menu découverte 3 plats était affiché à 27,50 €…

Het Blauwershof Estaminet à Godewaersvelde

1. Pour son architecture flamande et sa déco dans son jus

Impossible de le louper, au carrefour central de Godewaersvelde. Avec ses volets verts, blancs et rouges, ses tuiles flamandes étincelantes et ses murs en brique rouge, ce « repaire des fraudeurs » est l’estaminet flamand par excellence, d’un point de vue architectural en tout cas. 

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-exterieur

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-porte

J’adore ses petits rideaux à l’ancienne et tous ces petits détails qui vous projettent dès l’entrée dans un ailleurs bien agréable…

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-facade

À l’intérieur aussi, la déco a un petit côté « dans son jus ». Deux cheminées carrelées, un vieux poêle, des meubles et des objets anciens, un comptoir super vintage, un magnifique carrelage ciment et, bien sûr, le fier lion de Flandre qui trône à divers endroits ! 

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-comptoir

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-coin-salle

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-a-travers-porte

2. Pour ses plats très savoureux

Un cadre dépaysant, c’est bien, mais une cuisine revigorante d’estaminet flamand, ce n’est pas mal non plus… 

Bonne pioche, pour moi, avec le menu découverte, qui proposait (notamment) en entrée une quiche au Mont des Cats et lardons. Adorant ce fromage très local, le choix s’est imposé de lui-même et je ne l’ai pas regretté.

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-quiche-mont-des-cats-et-lardons

En plat et toujours dans la veine « fromages régionaux », j’ai opté pour un très bon suprême de poulet au maroilles, goûteux et crémeux, accompagné de ses frites dorées.

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-supreme-de-poulet-au-maroilles

En dessert, la traditionnelle tarte au sucre était caramélisée juste comme il faut, avec sa cassonade et son petit goût d’enfance.

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-tarte-au-sucre

Mon gourmand compère a, pour sa part, commencé par une cassolette d’escargots du Mont des Cats, qu’il a beaucoup appréciée.

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-cassolette-escargots-Mont-des-Cats

Suivie d’un jarret de porc braisé à la bière et bien dodu, très, voire trop copieux. 

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-jambonneau

3. Pour ses prix très très doux

Cerise sur le gâteau dans cet estaminet flamand de Godewaersvelde ? Ses prix vraiment très raisonnables. Ainsi, mon menu découverte 3 plats était affiché à 27,50 €. Tandis que, côté carte, les entrées vont de 5,10 € à 10,10 € (7,90 € pour la cassolette d’escargots au Mont des Cats). Les plats de 13,90 € à 17,90 € (pour le jarret braisé). Et les desserts de 1,80 € (pour une boule de glace) à 6,90 €.

Avec des prix pareils, sûr que le repas ne vous restera pas sur l’estomac…

Estaminet-flamand-Het-Blauwershof-esataminnet-cheminee

Het Blauwershof Estaminet en pratique

9, rue d’Eecke 59270 Godewaersvelde

06 84 92 55 10

hetblauwershof.fr

Fermé le lundi.

Ouvert le mardi midi. Le mercredi, jeudi, vendredi et samedi, midi et soir. Et le dimanche midi. 

Anosteké l’Estaminet à Blaringhem

1. Pour ses bières au top et son ambiance brasserie

On est ici au cœur du site historique de la Brasserie du Pays flamand, autant dire que la bière est reine. On y fabrique bien sûr l’Anosteké blonde, une vraie star sur la scène brassicole, qui collectionne les récompenses. Et pas des moindres puisqu’elle a été élue « Meilleure bière du monde », en 2021, lors du World Beer Awards puis, en 2022, lors de la World Beer Cup.

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-salle-avec-tonneaux

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-salle-avec-vitrine

Mais on y élabore aussi toutes les petites sœurs de la blonde, nombreuses et savoureuses, l’Anosteké Saison, l’IPA, la Prestige, l’Imperial Stout et toute la famille des Bracine notamment. Autant dire qu’on a que l’embarras du choix au moment de choisir le ou les jus qui accompagneront le repas, dans cet estaminet flamand.

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-bieres

Avec Loïc, qui m’accompagnait ce jour-là, nous avons pris une Anosteké blonde (pour initier le Lyonnais aux bières d’ici, il valait mieux commencer par la plus classique) et une Bracine Triple pour varier les plaisirs. 

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-deux-verres

2. Pour ses plats délicieux, réalisés à base de produits frais

J’aime beaucoup les plats savoureux et revigorants servis dans les estaminets. Mais je dois dire que ceux proposés ici, dans cet estaminet flamand de Blaringhem, avaient quelque chose de plus, difficile à définir, comme une fraîcheur et une saveur supplémentaires.

En entrée, j’ai choisi l’ultra classique tarte au maroilles (6 €), qui à elle seule permet d’évaluer le talent du cuistot. Fondante, goûteuse et aussi légère qu’un flan, elle a tenu toutes ses promesses. 

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-tarte-maroilles

Loïc a préféré la salade de chèvre chaud et ses lardons (7 €), choix pas vraiment typique mais qui a eu l’air de lui faire plaisir.

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-salade-chevre

En plat, changement de cap avec un plat 100% régional et même local puisque le welsh cheddar est cuisiné ici à l’Anosteké blonde (17 €). Assez énorme, ce welsh n’a pourtant pas effrayé mon Lyonnais préféré, qui l’a fini jusqu’à la dernière bouchée. 

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-welsch

Quant à moi, j’ai préféré la trilogie flamande (21€), qui donne à goûter le meilleur de la cuisine locale. Carbonade moelleuse au parfum de pain d’épices, welsh goûteux et gratiné de poulet au maroilles délicieux, je me suis super régalée. Et Loïc aussi…

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-trois-specialites-locales

En dessert, nous avons partagé une tarte cassonade à la bière et sa boule de glace à la bière (6 €). Rien d’usurpé ici, la tarte comme la glace titillant le palais de leur goût de houblon.

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-tarte-a-la-biere

3. Pour son service hyper sympa et souriant

De bout en bout, le personnel, chargé de notre table, s’est montré souriant, charmant et aidant. On s’est demandé quel goût pouvait avoir l’Anosteké Neipa, inscrite au tableau des bières ? La serveuse nous en a apporté un petit verre, non facturé sur l’addition. 

J’hésitais à prendre la trilogie flamande parce que je n’aime pas le potjevleesch ? La même serveuse m’a proposé de le remplacer par un poulet au maroilles. Ici, vraiment, le client est roi !

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-facade-arriere

Tiens, au fait, savez-vous ce que veut dire « tot anoste keer », dont l’Anosteké est plus ou moins la traduction phonétique ? Ça veut dire « à la prochaine » en flamand. Oui, forcément, il y aura une prochaine dans cet estaminet flamand que j’ai adoré !

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-comptoir-deux

 

 

Anosteké l’Estaminet en pratique

Estaminet-flamand-Anosteke-l-Estaminet-exterieur425, rue André Plockyn 59 173 Blaringhem

03 28 41 74 99

brasseriedupaysflamand.com

Ouvert vendredi midi et soir, samedi midi et soir et dimanche midi.

Sur place également, une boutique, ouverte du jeudi au samedi, de 14 h à 19 h. Et des visites proposées le samedi de 15 h à 17 h.

Nous avons payé nous-mêmes les repas décrits ci-dessus.

À lire aussi Dans le Heuvelland, en Flandre, du (bon) vin avec vue  

8 Commentaire(s)

  1. Marjolaine Hartman Répondre

    Ton article sur « Anosteké l’Estaminet à Blaringhem » me donne tellement envie d’aller goûter ces plats typiques belges qui me donnent l’eau à la bouche…
    Il est fort probable que je m’y rende à l’occasion, tellement tu nous as donné envie d’y mettre les pieds sous la table !

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci Marjolaine ! Mais juste un petit bémol, Blaringhem est en Flandre française et non en Belgique. Mais c’est vrai que certains de ces plats typiques se dégustent aussi de l’autre côté de la frontière…

  2. ZISSWILLER Véronique Répondre

    Quelle belle initiative d’avoir osé transformer ce vieux garage en chambre d’hôtes originale, lumineuse et dans l’air du temps avec ces grandes baies vitrées.
    L’avancement des travaux à ce jour est très prometteur.Je me réjouis de voir le résultat final .Je me réjouis surtout de réserver l’endroit pour y passer un bon moment.
    A bientôt
    Véronique de Geispolsheim

  3. Bravo pour les travaux, très belle mise en valeur de la grange et du lieux. Hâte de venir m’y cocooner.

    A bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate