bière

7 Posts Retour à l'accueil

Pourquoi aimer (ou pas) le Britney à Lille ?

Une fois n’est pas coutume, je vais essayer de faire court. Un petit post pour vous dire pourquoi j’ai aimé, juste avec un bémol, le restaurant Britney, boulevard Jean-Baptiste Lebas à Lille. C’est mon amie Agnès qui m’a entraînée là-bas, après la visite d’une expo design à Saint-Sauveur, juste à côté. Une adresse branchée et un « bistrot du futur », dont le nom est un clin d’œil à Britney Spears. Les quatre propriétaires, qui ont commencé leur carrière en boîte de nuit, ont dû programmer la demoiselle plus d’une fois…

Au Pays des Lacs, entre patrimoine, nature et gourmandise

Le Pays des Lacs, en Wallonie, c’est bien sûr les Lacs de l’Eau d’Heure, dont je vous ai déjà parlé. Mais ce charmant pays, un pied dans le Hainaut et l’autre dans la province de Namur, a bien d’autres trésors à offrir. Pour vous, j’ai (re)découvert Thuin, Chimay ainsi que l’abbaye d’Aulne. Bière trappiste, fromage, jardins suspendus ou vieilles pierres précieuses, il y a autant de surprises que de petites cités. Allez, en route…

Six raisons d’aimer Brique House à Saint-André

Au départ, l’idée n’était pas de tester ce soir-là Brique House, à Saint-André. Avec mes copines Agnès et Sophie, nous avions décidé de dîner à la toute nouvelle Halle gourmande de Marcq-en-Barœul. Sauf que, avant 19 h (nous avions mis le turbo pour y être de très bonne heure), il n’y avait déjà plus une seule table de libre ! Nous avons donc opté pour notre plan B… comme Brique House, à Saint-André. Très bonne pioche !

À Spa : boire, manger, dormir et respirer, ça coule de source !

Voici le deuxième et dernier épisode de mon court périple à Spa, en Wallonie. Si j’y suis avant tout allée pour des soins aux Thermes de Spa, pas question de quitter la ville sans boire l’eau de ses sources. Ce qui, en langage médical, s’appelle la crénothérapie. Un matin de grand soleil, j’ai donc fait la tournée des sources comme on fait la tournée des bars. Sans soif mais avec plaisir !

À l’atelier de la P’tite Zytho, aucun mal(t) à faire sa bière !

Vous le savez comme moi, la bière artisanale est le produit qui monte, qui monte ! Visites de micro-brasseries, rando bières, cours de dégustation et assises du tourisme brassicole, c’est toute une filière touristique qui se met en place dans les Hauts-de-France et c’est tant mieux !  Mais le nec plus ultra est bien sûr d’apprendre à faire sa bière soi-même. C’est ce que propose, depuis peu, l’atelier de la P’tite Zytho, à Godewaersvelde, un lieu très convivial où on brasse, en petit groupe, son tout premier jus. J’ai testé la formule de base avec un dynamique groupe de professionnels du tourisme. Testé, goûté et approuvé !

Avec la balade gourmande, et si on dégustait Lille autrement ?

Depuis que je tiens Plus au nord, vous l’avez forcément remarqué. Je suis super, méga gourmande… Autant dire que la toute nouvelle balade gourmande, proposée en partenariat par l’Office de Tourisme de Lille et le site Sublimeurs, m’a tout de suite parlé ! Allier découverte, histoire (un soupçon…) et dégustations, c’est tout à fait mon genre. Par une chaude soirée d’été, je me suis donc mêlée au premier groupe de l’été pour une visite 100% expérientielle…

Le Bierbuik de Florent Ladeyn, à Lille : dix raisons de l’aimer

Qu’est-ce qui est rose à l’entrée et noir au fond ? Qu’est-ce qui fait courir les bobos, alors qu’on y mange sans assiette, (presque) à même les tables ? Et qu’est-ce qui est encensé par le Gault&Millau pour ses « divines frites au maroilles » et qui nourrit son homme pour moins de 10 € ? C’est le nouveau Bierbuik de Florent Ladeyn, ouvert fin mars, rue Royale, à Lille. Depuis que j’entends parler de cet estaminet nouvelle génération, j’avais hâte de m’y attabler. Ce que j’ai fait, l’autre jour, avec ma copine Françoise. Verdict : on a aimé, pour dix raisons.. au moins.

Navigate