Visiter

Grâce aux Promenades de Guillemette, je me suis fait balader à Lille

Je n’ai bien sûr pas compté mais je dois avoir quelque chose comme 728425 visites guidées au compteur ! En 35 ans de journalisme et de blogging, j’en ai fait ici et ailleurs et même un peu partout dans le monde. Et vous savez quoi ? Toutes se ressemblent un peu… Une litanie de dates, de chiffres, de noms de rois, d’épisodes historiques. Et au final une expérience souvent ennuyeuse, pour ne pas dire autre chose… Du coup, quand leur créatrice m’a proposé de tester les Promenades de Guillemette, j’ai sauté sur l’occasion. D’autant que ma filleule Clémence était chez moi et que c’était une occasion de lui faire revisiter Lille, autrement…

La Piscine de Roubaix : pourquoi elle est encore plus magique qu’avant…

À moins de revenir d’un séjour sur Mars, vous le savez : le musée La Piscine de Roubaix vient de réouvrir ses portes, après des mois de travaux. Une visite presse, juste avant l’ouverture au grand public, m’a permis de le visiter. Verdict ? C’est somptueux ! Plus encore que ne l’avait laissé supposer la visite du chantier, au tout début de l’été. Voici les cinq raisons pour lesquelles le musée agrandi me plaît tant. Mais vous en trouverez sûrement  plein d’autres…

Niki de Saint Phalle à Mons : dix raisons d’y courir sans attendre !

Niki de Saint Phalle, tout le monde connaît. Ses emblématiques Nanas joyeuses, colorées et décomplexées sont la meilleure carte de visite, la plus populaire en tout cas, de cette artiste incontournable du XXème siècle. Mais ces drôles de dames ne sont qu’une (petite) partie de son œuvre protéiforme. L’exposition « Ici tout est possible », proposée à Mons (B) à l’occasion de la première Biennale post Capitale européenne de la Culture, le prouve de manière flamboyante ! Je vois au moins dix raisons pour que vous y couriez sans attendre. Mais sûr que vous en trouverez d’autres…

Dix bonnes raisons de plonger dans la nouvelle extension de Nausicaà

Depuis son inauguration, en mai dernier, j’avais envie de découvrir la nouvelle extension de Nausicaà. Mais vous savez ce que c’est. On ne fait pas toujours ce qu’on veut, au moment où on veut… Il m’a donc fallu attendre un petit séjour sur la Côte d’Opale pour mettre le cap sur Boulogne-sur-Mer. C’était il y a quelques jours et je peux vous dire que je n’étais pas seule à Nausicaà ! Il y avait même un monde fou.
Avec la rentrée, les choses vont se calmer. Profitez-en pour plonger à votre tour dans cette somptueuse extension. Et ce au moins pour dix raisons…

À Château-Thierry, en visite chez notre (pas si) bon Jean de La Fontaine

Je vous ai promis un blog 100% honnête. Je ne vais donc pas vous mentir. Et vous vendre Château-Thierry comme une destination touristique folichonne. Je ne vous dis pas que c’est à fuir absolument non plus. Juste que le centre-ville est triste et qu’il y a d’autres petites villes beaucoup plus sympas. Ceci étant,  Château-Thierry détient tout de même une pépite. C’est la maison de notre bon Jean de La Fontaine. Pas si bon que cela d’ailleurs, comme on le découvre en visitant sa maison ou en arpentant la ville. Allez, on y va…

Aux Jardins de Viels-Maisons, ô temps, suspends ton vol…

Ces jardins-là, je les connais depuis une bonne dizaine d’années. Avec mon frère Vincent et sa petite famille, nous aimions y aller, à l’occasion du Salon des antiquités et ornements de jardin. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, cet événement s’est arrêté en juin 2013. À notre grande déception ! Cinq ou six ans plus tard, me revoici aux Jardins de Viels-Maisons, tout au sud de l’Aisne, aux confins des Hauts-de-France. Cette fois pour une visite en compagnie de Mme de Ladoucette, la propriétaire. 

À Bruxelles, happy birthday Mister Atomium !

C’est le symbole de la capitale belge comme la Tour Eiffel est le nôtre. Une sorte d’immense joujou, comme un jeu de construction géant, posé sur la plaine du Heysel. J’ai toujours bien aimé cet Atomium avec ses neuf boules étincelantes sous le soleil. Autant vous dire que j’ai adoré le visiter et découvrir son histoire, intimement liée à celle de l’Exposition universelle de 1958. L’Expo 58, c’était il y a juste 60 ans. Un anniversaire que l’Atomium fête dignement pendant toute l’année !

Navigate