Explorer

À Château-Thierry, en visite chez notre (pas si) bon Jean de La Fontaine

Je vous ai promis un blog 100% honnête. Je ne vais donc pas vous mentir. Et vous vendre Château-Thierry comme une destination touristique folichonne. Je ne vous dis pas que c’est à fuir absolument non plus. Juste que le centre-ville est triste et qu’il y a d’autres petites villes beaucoup plus sympas. Ceci étant,  Château-Thierry détient tout de même une pépite. C’est la maison de notre bon Jean de La Fontaine. Pas si bon que cela d’ailleurs, comme on le découvre en visitant sa maison ou en arpentant la ville. Allez, on y va…

Au château de Condé-en-Brie, deux heures très très romanesques

Je pourrais vous parler longuement de l’histoire du château de Condé-en-Brie, situé aux confins de l’Aisne, sur la route du Champagne. Mais entre princes de Condé, comtes de Soissons et princes de Savoie, j’ai peur que vous décrochiez… Alors je vais plutôt vous raconter les deux petites heures que j’ai passées là-bas et la rencontre avec Aymeri de Rochefort, propriétaire de cette maison pas comme les autres. Une rencontre romanesque dans un lieu qui l’est tout autant…

Beauvais : découvrir trois sites exceptionnels… et gratuits !

De Beauvais, vous ne connaissez que son aéroport low cost ? Erreur, grave erreur ! Car même si la ville a été très endommagée pendant la Seconde Guerre, il y a plein de choses intéressantes à voir. La Preuve ? Elle a obtenu le convoité label de  « Ville d’art et d’histoire ». Allez, je vous emmène dans trois sites exceptionnels et… gratuits ! Mais il y en a plein d’autres…

À Mers-les-Bains : des villas vraiment folles !

De toutes les stations balnéaires des Hauts-de-France, c’est ma préférée ! J’adore Mers-les-Bains pour son quartier balnéaire complètement fou ! Classé « Site patrimonial remarquable », il regroupe plusieurs centaines de villas, héritage de la mode des bains de mer mais aussi de l’arrivée du chemin de fer, en 1870. Oui, c’est vrai, certaines de ces vieilles dames sont à présent un peu fatiguées. Mais quand même, quelle classe et quelle exubérance ! Et comme j’aimerais être comme elles à leur âge…

Navigate