Habiter

Dans mon salon, premiers changements avant un coup de baguette magique…

Comme les autres pièces de la maison, mon salon était à l’origine très moche. Des premiers travaux l’ont rendu très présentable. Mais depuis une année ou deux, je rêve de lui donner un autre visage, plus contemporain. J’ai donc commencé par changer la cheminée et par acheter un autre canapé. Ceci étant fait, je réfléchis actuellement à la suite de sa métamorphose. Voilà où j’en suis à l’heure qu’il est…

À Bruxelles, un dimanche aux Marolles : chiner, boire, manger

Pour ce premier article consacré à Bruxelles, je vous emmène aux Marolles. Parce que c’est là, dans ce quartier populaire qui ressemble (encore) à un village, que bat le cœur de la capitale belge. C’est de là que vient le ketje, le titi bruxellois, qui symbolise l’identité de la ville. Et c’est là aussi qu’on chine tous les matins mais surtout le dimanche… avant d’aller boire l’apéro et manger les meilleures croquettes de crevettes de Bruxelles. C’est un Belge qui m’a donné l’adresse !

Françoise était journaliste, la voilà vitrailliste chez Verronimo !

La vie est décidément très facétieuse ! Qui aurait pensé qu’elle serait l’un des premiers artisans d’art dont je parlerais dans la rubrique « Déco » de ce blog ? Une passionnée qui crée des vitraux Tiffany et divers objets pour la maison. Il y a à peine plus de six mois, Françoise Tourbe était journaliste à « La Voix ». Comme moi. Des années à cheminer ensemble, notamment dans l’Aisne d’où elle est originaire. Et nous revoilà installées autour d’un café. Elle, entrain de parler de Verronimo, son atelier d’art. Moi, entrain de l’écouter, pour vous raconter tout cela sur ce blog. La vie est décidément pleine de facéties !

Tout savoir sur la technique du vitrail Tiffany

Envie d’en savoir plus sur la technique du vitrail Tiffany ? Voici un pas à pas, réalisé avec et chez Françoise Tourbe de Verronimo, atelier d’art arrageois. Contrairement aux vitraux d’église, réalisés avec du plomb, les pièces sont ici insérées dans un ruban de cuivre, avant l’assemblage et la soudure à l’étain. 1. Tout part d’un dessin, qui deviendra un objet. Pour les lampes de Françoise, certains dessins sont de sa fille Manon Paquet, d’autres ont été réalisés par elle-même. 2. Ce dessin sera transformé (avec des ciseaux spéciaux) en gabarits de papier Canson, autant qu’il y a de pièces à réaliser. 3. Chaque gabarit est posé sur le verre et détouré avec un feutre indélébile. 4. Les pièces de verre sont coupées avec un coupe-verre ou plutôt profondément marquées avec cet outil, qui fait une rainure dans la matière. On cassera ensuite au format avec une pince. 5.…

Un tapis de carrelage ciment pour mon long, long couloir

Voilà bien longtemps que je ne vous ai pas causé de la rénovation de ma maison. Il est vrai qu’avec les débuts du blog, j’avais un peu d’autres chats à fouetter… Mais j’ai décidé de m’y remettre et de prévoir des travaux dans mon salon. Je vous en reparlerai prochainement. En attendant, voici un article sur les changements intervenus dans mon couloir et la pose d’un nouveau carrelage.

Comment j’ai fait aménager une salle de bains de star… des années 30

Je vous l’ai avoué dans le premier article intitulé « Ma maison au nord, je vous raconte tout » : je n’aimais pas, mais alors pas du tout, sa déco au moment de l’achat. Et encore, quand je dis déco, je suis gentille… La salle de bains ne faisait pas exception à la règle. Alors voilà comment je l’ai transformée… ou plutôt fait transformer par quelques artisans magiques…

Le Village des antiquaires à Saint-André : cinq raisons de l’aimer

Vous aimez les antiquités, la brocante et la déco en général ? Alors sans doute connaissez-vous Le Village des antiquaires à Saint-André, l’un des petits paradis pour chineurs de la métropole lilloise. Si ce n’est pas le cas et que cette bonne adresse vous a échappé, alors précipitez-vous sur le post qui suit. Je vous donne 5 bonnes raisons de découvrir cet endroit sympa.

Navigate