Tester

Vallée de la Lys : pédaler, pagayer et surtout se la couler douce

Il y a quelques jours, je vous racontais ma journée slow tourisme dans les Monts de Flandre, à la découverte du réseau points-nœuds vélo. Pas tout à fait une première puisque, la veille, j’avais déjà testé le nouveau réseau dans le secteur Flandre Lys. Testé et comment puisque la boucle d’une vingtaine de kilomètres prévue au départ en a finalement fait dix de plus ! Juste parce que j’avais la tête dans les nuages au lieu d’avoir les yeux sur les panneaux… Mais la Lys est bonne joueuse. L’après-midi, elle m’a permis de me la couler douce, en canoë et surtout en bateau électrique. À la base nautique d’Haverskerque, doucement rime avec ressourcement…

Les thermes de Dilbeek côté jardin… et en tenue d’Ève

Voilà un bon moment que j’entendais parler (si on peut dire…) des thermes de Dilbeek sur les réseaux sociaux. Un complexe naturiste à un quart d’heure de Bruxelles, dont les habitués disent encore et toujours le plus grand bien. Ayant déjà testé deux autres complexes où le maillot de bain est interdit, j’ai eu envie de me faire ma petite idée sur ces thermes. En semaine pour être plus tranquille et en dormant sur place pour tester aussi l’hôtel. Voici donc le bilan, en forme de « J’aime un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout… »

Réseau points-nœuds vélo dans les Monts de Flandre, plein de surprises en chemin

Trouver le bonheur à deux pas de chez soi, sur un chemin de campagne, sous les ailes d’un moulin, à la table d’un estaminet… Pédaler à son rythme, en toute liberté et choisir son itinéraire, selon ses envies et sa motivation. S’arrêter au bord d’un champ, s’asseoir par terre et admirer les nuages qui jouent à cache-cache.
Éloge de la lenteur ou slow tourisme ? Qu’importe ! L’essentiel est de tester le nouveau réseau points-nœuds vélo Vallée de la Lys & Monts de Flandre ! Je l’ai moi-même découvert, en duo, à l’invitation de Nord Tourisme, au fil d’un parcours à la carte. Allez, en selle…

Zeïn à Lille : j’ai testé ce hammam oriental vraiment authentique

Le hammam Zeïn, je le connais depuis ses débuts, en 2004. Je l’avais testé avec mes nièces, Camille et Clémence, juste après l’ouverture et j’en avais conservé un bon souvenir, entre bien-être et voyage. Quelques temps après, à l’occasion d’un reportage, j’avais rencontré le patron, Kader Chaa, un ancien chirurgien-dentiste d’Alger. Il avait entre-temps ouvert d’autres Zeïn. À Mouvaux et Roubaix. Mais également à Nantes, Rouen et Marseille… 
Des années plus tard, j’ai eu envie de retourner au Zeïn de Wazemmes, cette fois avec ma filleule Odile. À la fois pour le tester pour « Plus au nord » et pour passer un moment de détente entre filles. 

Dans le Douaisis : Sourcéane, l’endroit idéal pour se ressourcer

Si vous êtes un(e) fidèle de ce blog, vous l’avez sans doute remarqué. J’adore l’eau et je suis super fan de tout ce qui ressemble à un spa. Quand Douaisis Tourisme m’a proposé de tester celui de Sourcéane, le centre aquatique du Douaisis, j’ai donc accepté avec un grand sourire. Après un long mois de janvier et un épisode neigeux de plus, voilà le genre de proposition qui ne se refuse pas. Une longue parenthèse de bien-être (quelques heures quand même !), sur laquelle je vais essayer de mettre des mots…

À Bruxelles, Plaisirs d’hiver, mon marché de Noël préféré

Strasbourgeoise d’origine, je suis un peu experte en marchés de Noël. Enfin, je crois. En tout cas, je fais la différence entre un vrai beau marché plein de féérie et son minable cousin, regorgeant de marchandise made in China, sans âme et distillant du rap dans ses haut-parleurs… Alors oui, nous avons l’étincelant marché d’Arras ou celui d’Amiens, très chouette aussi. Mais il y en a un autre que je préfère, c’est celui de Bruxelles, un immense village qui s’étire sur près de 2,5 km au cœur de la capitale belge. Il s’appelle Plaisirs d’hiver et j’ai eu beaucoup de plaisir à l’arpenter en ce premier week-end d’ouverture. Malgré quelques petits bémols…

Cinq bonnes raisons de découvrir le Memphis Show au casino Barrière de Lille

Il y a des jours comme cela. Un SMS de ma copine Agnès, une invitation inattendue et me voilà au casino Barrière de Lille pour découvrir le Memphis Show. Je pensais assister à un simple spectacle ? Erreur, grave erreur. C’est à un dîner-spectacle que je suis conviée. Un vrai et bon dîner, entrecoupé d’un show aux airs de comédie musicale américaine. Une soirée joyeuse et colorée que je vous recommande pour cinq bonnes raisons. Plus une : le spectacle se joue jusqu’en juin et vous avez donc le temps de vous organiser…

Navigate