Visiter

À Lille, cinq bonnes idées pour découvrir les plans-reliefs rénovés

Sept villes belges, six villes françaises et une néerlandaise. Quatorze plans-reliefs, qui représentent au total 400 m2 et 12 tonnes ! Cela n’a pas été une mince affaire que de rénover ces maquettes historiques exposées au Palais des Beaux-Arts de Lille. Quinze restauratrices (rien que des nanas…) ont bossé pendant dix mois pour leur donner une nouvelle jeunesse.
Les plans-reliefs sont désormais visibles au sous-sol du musée lillois, dans un environnement entièrement repensé. Nouvel éclairage, nouveau confort mais aussi quelques bonnes idées pour mieux apprivoiser ces « monstres de bois »… 

Au musée Matisse du Cateau-Cambrésis, les jeunes talents ont carte blanche

À l’occasion des 150 ans de la naissance d’Henri Matisse, il y a (au moins) trois bonnes nouvelles à savourer ! D’abord, l’extension du musée, à l’horizon 2022, dans le beau marché couvert voisin de style Baltard. Ensuite, la superbe exposition annoncée pour novembre 2019, avec des œuvres prêtées à la fois par de grands musées étrangers et par la famille Matisse. Enfin, la jolie surprise du moment : « La Créativité demande du courage », une expo collective en forme de carte blanche aux étudiants des écoles d’art des Hauts-de-France. Rafraîchissant et plein de promesses… 

À la Piscine de Roubaix, Hervé Di Rosa embrasse le monde

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais du musée de la Piscine agrandi, qui a rouvert ses portes fin octobre. Mais je ne vous ai pas encore parlé des différentes expos liées à cette réouverture et notamment de celle d’Hervé Di Rosa, intitulée « L’œuvre au monde ». Ah quel bonhomme ce Di Rosa ! Inlassablement en mouvement, autour de la planète comme devant ses tableaux… Rencontre avec un artiste hors des clous, un globe-trotter inspiré, un nomade affamé de rencontres… Un vagabond parfaitement à sa place à Roubaix, ville-monde de plus de soixante-dix nationalités…

La Piscine de Roubaix : pourquoi elle est encore plus magique qu’avant…

À moins de revenir d’un séjour sur Mars, vous le savez : le musée La Piscine de Roubaix vient de réouvrir ses portes, après des mois de travaux. Une visite presse, juste avant l’ouverture au grand public, m’a permis de le visiter. Verdict ? C’est somptueux ! Plus encore que ne l’avait laissé supposer la visite du chantier, au tout début de l’été. Voici les cinq raisons pour lesquelles le musée agrandi me plaît tant. Mais vous en trouverez sûrement  plein d’autres…

À Château-Thierry, en visite chez notre (pas si) bon Jean de La Fontaine

Je vous ai promis un blog 100% honnête. Je ne vais donc pas vous mentir. Et vous vendre Château-Thierry comme une destination touristique folichonne. Je ne vous dis pas que c’est à fuir absolument non plus. Juste que le centre-ville est triste et qu’il y a d’autres petites villes beaucoup plus sympas. Ceci étant,  Château-Thierry détient tout de même une pépite. C’est la maison de notre bon Jean de La Fontaine. Pas si bon que cela d’ailleurs, comme on le découvre en visitant sa maison ou en arpentant la ville. Allez, on y va…

À Bruxelles, l’ADAM vous refera aimer le plastique

Il a ouvert ses portes en décembre 2015 et depuis j’avais envie de le découvrir. Mais, vous le savez, entre envie et réalité il y a parfois loin… Près de trois ans sont passés depuis, sans que j’oublie cet ADAM, entendez par là Art & Design Atomium Museum, à Bruxelles. Un week-end entre filles dans la capitale belge et une journée passée sur le plateau du Heysel m’ont donné l’occasion de découvrir enfin ce musée dédié au design du 20ème siècle à aujourd’hui. Petite visite de la collection permanente…

Musée des Beaux-Arts de Tournai : cinq bonnes raisons d’y passer une heure

Deux superbes Manet, des Monet, Seurat, Van Gogh, mais aussi des Primitifs flamands. Des Rubens et Watteau, mais aussi des Toulouse Lautrec, Ensor et George Grard. Mais où sont toutes ces merveilles ? À Paris ? À Bruxelles ? Pas du tout. Elles font partie des collections du musée des Beaux-Arts de Tournai. Un musée de province trop méconnu et qui manque sans doute de (grands) moyens. Un musée tellement discret qu’il n’a même pas de site internet à lui… 

Navigate