Pologne : à Malbork, une forteresse gothique absolument folle !

Il y a un mois, j’avais commencé à vous raconter un voyage en Pologne et plus précisément en Poméranie, au nord du pays. Parmi les étapes de ce périple, une visite de la forteresse de Malbork, à environ une heure de route de Gdansk. Plus grand château médiéval d’Europe, plus grande construction de briques au monde, le site cumule les superlatifs. Immense et terriblement impressionnant. Mais aussi merveilleusement raffiné, élégant et riche. Une sorte de beauté pure… d’ailleurs classée au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Après toutes ces merveilles, je pensais en avoir fini. Eh bien non ! Car nous avons déjeuné au Gothic Restaurant, un lieu chaleureux dans un esprit taverne, situé dans l’enceinte de Malbork. Et là, quel festin !

Voilà longtemps que je rêvais de cette visite, que mon papa avait souvent évoquée. Je l’entends encore parler de ces chevaliers Teutoniques, qui forcément, pour une enfant, ont un côté aussi mystérieux qu’effrayant…

Autant dire que la proposition de l’Office polonais du tourisme de découvrir le site, en marge d’une visite des trois cités de la Baltique, m’a fait super plaisir ! Et c’est sous un ciel azur que nous avons arpenté la forteresse de Malbork, aussi connue sous le nom de Marienburg, resplendissante sous le soleil.

Pologne-forteresse-Malbork-entree

Avant de vous dire deux ou trois choses du site, il faut que je vous parle un peu de ces fameux chevaliers Teutoniques de l’hôpital Sainte-Marie de Jérusalem. Car sans doute sont-ils pour vous de parfaits inconnus !

Pour faire court et simple, disons que cet ordre s’est formé pendant la troisième croisade en Terre Sainte, en 1190. Souhaitant créer leur état monastique, ces fameux moines-soldats se sont installés en Hongrie. Avant d’arriver en Pologne, pour lutter contre les païens et mener une mission de christianisation.

Pologne-forteresse-Malbork-chevaliers-teutoniques-bronze

Au fil des années, ils ont construit une série de châteaux dans leur état monastique, dont celui de Malbork, édifié à partir de 1280 et dont les transformations successives se sont étalées sur près de 230 ans ! La forteresse est devenue le siège de l’ordre, une sorte de capitale des chevaliers Teutoniques. De 1309 à 1457, date à laquelle elle a été rachetée par les rois de Pologne. Qui ont payé 600 kilos d’or pour l’acquérir !

Pologne-forteresse-Malbork-vue-tour

Dès l’arrivée sur le site, on mesure d’un seul regard la grandeur et la puissance de Malbork, superbe exemple d’architecture défensive, construit sur 21 hectares ! Tout ici est démesuré, impressionnant, gigantesque. Les tours, les donjons, l’épaisseur des murs (jusqu’à 3,5 mètres au rez-de-chaussée et 1 mètre à l’étage  !)  Une vraie forteresse, constituée de trois châteaux en un ! Face à laquelle la cité de Carcassonne et le château du Haut-Koenigsbourg feraient presque figure de nains… 

Pologne-forteresse-Malbork-enceintePologne-forteresse-Malbork-entree-herse-pont-levis

 

Et je ne vous parle pas de l’entrée, avec ses cinq portes successives.
Un simple coup d’oeil à la photo ci-contre suffit à comprendre qu’il valait mieux ne pas s’aventurer ici si on n’était pas attendu ou pas le bienvenu…

 

 

 

On parle de château mais c’était une vraie ville en fait, avec son arsenal, où on fabriquait les canons et on stockait les munitions, sa boulangerie, ses appartements, ses salles d’apparat et sa chapelle bien sûr. 

Dans le château central se trouvaient le logement des Grands Maîtres ainsi que les appartements des invités. Certaines pièces comportent d’ailleurs toujours des meubles d’époque et on s’imagine assez bien la vie quotidienne telle qu’elle allait… Avec un système de chauffage par le sol dans certaines pièces ! Mais il est vrai que les hivers peuvent être assez terribles ici…

Pologne-forteresse-Malbork-appartement-meuble

On découvre aussi les immenses cuisines du palais et on se dit que tout moines-soldats qu’ils étaient, ses résidents n’ont pas dû mourir de faim… 

Pologne-forteresse-Malbork-cuisine

Chaque partie du site existant comme un château indépendant, il y avait d’ailleurs quatre cuisines différentes à Malbork, dont celle-ci était la plus noble.

Au total, ce sont plus de cinq cents personnes qui vivaient ici à l’année, dont de nombreux domestiques. 

Pologne-forteresse-Malbork-cuisine-noble

Le palais gothique compte aussi quelques salles immenses. Superbe salle du chapître, salle de réception ou salle des banquets pouvant accueillir plus de trois cents convives. 

Pologne-forteresse-Malbork-rande-salle

Pologne-forteresse-Malbork-refectoire

Mais le plus étonnant ici est ce mélange de puissance incroyable et de finesse. Regardez ces fresques et ces sculptures. Quel raffinement ! Quelle subtilité ! 

Pologne-forteresse-Malbork-fesques

 

Pologne-forteresse-Malbork-fresque-saint-terrasant-dragon

On a beau être en plein Moyen Âge, c’est un déploiement de beauté et de délicatesse sur les murs de Malbork. Qui est aussi un musée abritant des collections d’art médiéval.

Pologne-forteresse-Malbork-statues

J’aime particulièrement la cour du monastère, avec ses arcades gothiques et son somptueux clair obscur, plus encore les jours de soleil. 

Pologne-forteresse-Malbork-voutes-gothiques

Pologne-forteresse-Malbork-cour-cloitre

Les sols aussi sont particulièrement admirables, d’une beauté qui a traversé intacte les siècles…

Pologne-forteresse-Malbork-sol

Le meilleur point de vue pour embrasser d’un regard Malbork ? De l’autre côté du fleuve Nogat, facilement accessible à pied par une passerelle.

Malbork côté table

Plogne-forteresse-Malbork-plaque-Gothic-restaurant Après toutes ces merveilles, je pensais en avoir fini. Eh bien non ! Car nous avons déjeuné au Gothic Restaurant, un lieu chaleureux dans un esprit taverne, situé dans l’enceinte de Malbork. Et là, quel festin ! Du sandre en plat, précédé de différentes entrées moyenâgeuses mais carrément succulentes !
Pologne-forteresse-Malbork-Gothic-restaurant-entreesLe chef Bogdan Galazka utilise surtout des produits locaux et élabore une cuisine inspirée de celle des Grands Maîtres. 

Le tout accompagné par une kyrielle de pains merveilleux, dont une sorte au pavot, spécialité polonaise. Un festin, je vous dis ! 

Pologne-forteresse-Malbork-Gothic-restaurant-pains

Du coup, une mini sieste s’est imposée, dans un transat posé sur la pelouse, en face du restaurant.
La dolce vita à la polonaise. Mieux que la vie austère des chevaliers Teutoniques  !

Pologne-forteresse-Malbork-pause-jardin

Malbork en pratique

www.zamek.malbork.pl

(site uniquement en polonais, en anglais et en allemand). 

Billets en vente sur le site internet. Comptez trois heures de visite.

Jusqu’au 30 septembre, entrée avec audio-guide en français 39,50 zlotys et 29,50 réduit (notamment de 17 h 15 à 18 h 15).

Du 1er octobre au 30 avril, entrée 29,50 zlotys et 20,50 réduit.

http://www.pologne.travel/fr

J’ai été invitée par l’Office polonais du tourisme, l’Institut polonais et la compagnie aérienne nationale polonaise LOT.

Découvrez aussi À Sopot, le Deauville polonais sur la Baltique, j’ai eu chaud, si chaud…

2 Commentaire(s)

  1. Rien qu’en lisant votre article, je suis impressionnée !! J’ose à peine imaginer ce que vous avez dû ressentir. C’est d’une authenticité remarquable.
    P.S. Les photos du restaurant m’ont donné faim !

    • Annetomczak07 Répondre

      C’est vrai que le repas était sommptueux ! J’en garde un très bon souvenir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate