Sopot, la Deauville polonaise sur la Baltique, où j’ai eu chaud, si chaud…

Vous aimez les jolies stations balnéaires ? Les longues plages de sable ? Les pinèdes ? Les lieux avec une histoire et une âme ? Les villas cachées dans la verdure ? Non, je ne vais pas vous parler de Paris-Plage ou d’Hardelot. Pour changer un peu, tout en restant fidèle à mon envie de découvertes plus au nord, voici une balade à Sopot, l’élégante station polonaise de la Baltique. J’y suis (presque) morte de chaleur. Et c’était fin mai ! Comme quoi, un microclimat propice est à ajouter à la longue liste des atouts de Sopot. Peut-être irez-vous un jour…

On croise pas mal de nouveaux riches, des Russes mais pas que. Des blondes platine ou d’autres créatures qui ne survivraient pas sans de jolies boutiques à se mettre sous la dent…

Si je ne devais conserver qu’une seule image de Sopot, ce serait celle de sa magnifique jetée, appelée Molo en polonais. Mais si je ne devais regretter qu’une seule chose à Sopot, ce serait que l’accès à ce Molo soit payant. Oh pas très cher. Tout juste 8 zlotys, soit moins de 2 €. N’empêche, cela casse un peu le charme…

Pologne-Sopot-entree-jetee

Pologne-Sopot-Molo

Mais pour le reste, quel bonheur d’arpenter cette longue, très longue jetée en bois qui surplombe les flots. Avec ses 511 mètres de long, c’est une vraie promenade au-dessus de la mer ! En même temps que la plus longue construction en bois d’Europe. Qu’on remonte cheveux au vent et surtout avec une intense impression de liberté.

Pologne-Sopot-jetee

Pologne-Sopot-jetee-banc On peut aussi s’y poser sur un banc, y regarder passer les promeneurs ou juste laisser son esprit libre d’aller et venir entre souvenirs, temps présent et rêves…
On avance, on avance et au bout on marque une pause. Pour prendre l’air du large, regarder le front de mer qui semble désormais loin et s’amuser de la présence de ce bateau pirate proposant des sorties en mer.

Pologne-Sopot-bateau-pirate

Sopot, c’est aussi une longue plage de sable blond, de part et d’autre de la jetée. Rien de plus, je vous l’accorde, qu’au Touquet, à Malo, à La Panne ou à Knokke. Juste le plaisir d’être ailleurs tout de même. Entouré d’Allemands et de Scandinaves, qui sont les deux premières clientèles de la station. 

Ah si, quand même un truc à signaler. Ici, il n’y a pas de marées ! On est donc loin de nos plages de la Manche et de la mer du Nord quand même !

Pologne-Sopot-plage

Sinon, Sopot, souvent appelée « Riviera du Nord », joue également dans la cour des très belles stations balnéaires. Mieux que Le Touquet. Un peu comme Knokke-le-Zoute ou Deauville. En voyage de presse et plutôt au pas de course, j’avoue que je n’ai pas trop eu le temps de flâner et de m’intéresser aux boutiques. Mais sûr qu’il y a ce qu’il faut ici !

Pologne-Sopot-station-rue

On croise pas mal de nouveaux riches, des Russes mais pas que. Des blondes platine ou d’autres créatures qui ne survivraient pas sans de jolies boutiques à se mettre sous la dent…

Pologne Sopot centre station terrasse

On peut aussi apprécier Sopot pour son architecture. Côté plage, c’est une architecture purement balnéaire, Belle Epoque ou Art Nouveau. Forcément puisque, dès la fin du XIXème siècle, la station était la plus courue de la Baltique…

Pologne-Sopot-detail-facade-villa

Pologne-Sopot-restaurant-front-mer

Mais le top reste les villas cachées dans le joli quartier résidentiel, noyé dans la verdure. Pas démolie pendant la Seconde Guerre mondiale, Sopot a ainsi conservé ses petits immeubles cossus et ses villas de la fin du XIXème et du début du XXème. Avec un charme fou…

L’autre endroit où bat le cœur de Sopot, c’est le Grand Hôtel, un 5* construit en 1927, situé au nord de la plage. 

Pologne-Sopot-Grand-Hotel-facade-largeur

Pologne-Sopot-Grand-Hotel-facade

 

Derrière cette pimpante façade, se trouve l’hôtel le plus mythique de la station. Beaucoup de grands de ce monde y ont passé au moins une nuit, comme le rappellent les portraits accrochés sur les murs du salon-bar. C’est là qu’un certain Hitler a dormi en septembre 1939, alors que ses troupes se dirigeaient vers Varsovie. Mais de ce triste sire il ne reste, heureusement, aucune trace ici. 

 

Pologne-Sopot-Grand-Hotel-salonOn trouve en revanche les photos d’Albert de Monaco, Poutine, Walesa, De Gaulle, Joséphine Baker, Demis Roussos et j’en passe des plus célèbres. Elles ornent ce lieu feutré et cosy, à l’écart de l’agitation du monde. Même sans loger au Grand Hôtel, je vous conseille de vous y poser un moment et d’y boire un verre, tout en passant en revue la galerie de portraits. Moi, je n’ai pas eu le temps et je le regrette… Peut-être une autre fois car j’ai bien l’intention de revenir à Sopot…

Pologne-Sopot-Grand-Hotel-mur-portrait

Avant de quitter le secteur, faites un tour dans le petit parc près du Grand Hôtel. On y trouve la statue de Jean Georges Haffner, ancien médecin des armées napoléoniennes, celui-là même qui créa une station de bains de mer à Sopot en 1823, puis un établissement thermal. Pour la petite histoire, c’est un Alsacien… 

Pologne-Sopot-parc-statue

Sopot côté table

Avant de finir ce post, je voudrais vous donner une adresse de restaurant. Pas la petite adresse vite fait et pas chère. Non, plutôt la belle adresse où on prend son temps pour déguster une cuisine créative et raffinée. C’est Projekt36, un resto installé dans une belle villa du quartier chic. 

Pologne-Sopot-restaurant-Antonina-salle

Cuisine décoiffante et recherchée. Et lieu bien caché dans la verdure et que vous n’auriez sans doute pas trouvé par vous-mêmes. Alors voilà, faites-en bon usage. Et n’oubliez pas qu’on divise les prix par quatre, et même plus, pour avoir les tarifs en euros. Cela devient tout de suite beaucoup plus abordable…

Pologne-Sopot-restaurant-Projekt-plat

 

Projekt36, ul. Obroncow Westerplatte 36A, 81-706 Sopot.

www.projekt36.pl

 

 

http://pomorskie.travel/fr

J’ai été invitée par l’Office polonais du tourisme, l’Institut polonais et la compagnie aérienne nationale polonaise LOT.

Découvrez aussi À Gdansk, un musée Solidarnosc super passionnant

 

4 Commentaire(s)

  1. Bonjour,
    L’entree au MOLO n’est payante que durant la periode touristique.
    Cdlt,
    Laura

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci pour cette précision, Laura ! Mais c’est vrai que la plupart des gens y vont pendant cette période touristique… Car en novembre, brrrrr !

  2. Bonjour,
    Il est vrai que Sopot vaut largement le détour surtout après avoir lu l’article talentueux et coloré paru dans “Plus au Nord”.
    30 lat temu, zwiedzalem Sopot: co za zmiana ! Polska ma rację, ze dba o zabytki narodowe, co polonia francuska docenia jak najbardziej.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate