À Mons, cinq choses à voir pour savoir l’essentiel de la belle Wallonne

Voilà une ville que j’aime de plus en plus. À chaque fois que je vais à Mons, je me promets d’y retourner plus souvent. Et puis d’autres choix s’imposent… Mais en 2019 c’est promis, j’irai arpenter plus régulièrement le (joli) pavé montois, ses restos créatifs, ses superbes expos et ses musées. Mais avant cela, je vous propose une petite mise en bouche, sous forme d’un très court circuit. Juste de quoi découvrir les incontournables, le temps d’une petite demi-journée… 

C’est là que se trouve le Car d’Or, un char en bois peint et doré style Louis XVI. Le dimanche de la Trinité, tiré par six chevaux de trait, il ferme la procession du Doudou et conduit la châsse à travers les rues de la ville.

Mons n’est pas ce qu’on peut appeler une grande ville. Même si le centre est un peu pentu, je vous conseille de mettre de bonnes chaussures et de tout faire à pied.

Mons pavés

Garez-vous sur l’un des boulevards ou l’un des parkings gratuits (la liste se trouve plus bas). Eh oui, ici on peut encore stationner à l’œil et ça, c’est déjà un super bon point pour la ville !

1. La Grand-Place et l’hôtel de ville

Avec votre GPS en mode piéton ou en demandant votre chemin aux sympathiques Montois, marchez jusqu’à la Grand-Place de Mons. D’accord, elle ne vaut pas celle de Bruxelles ou de Louvain-la-Vieille mais quand même ! Très vaste et réservée aux piétons (deuxième bon point !), elle fait belle figure, véritable panorama architectural.

Mons Grand-Place avec poisson sur rampe

Et compte quelques belles maisons anciennes du XVIe, quand même ! Le bâtiment qui attire tous les regards ? L’hôtel de ville, dont la construction a été commencée en 1458, sous Charles le Téméraire. Son style gothique, ses fenêtres et son portail en arc brisé, son petit campanile, franchement je le trouve très élégant !

Mons Belgique hotel de ville

Venez ici un soir d’été, quand toutes les terrasses sont de sortie et les habitants aussi ! Le cœur de Mons y bat comme jamais et c’est là que tout se passe…

2. Le singe

Non, non, ne partez pas encore. Approchez-vous de l’imposante façade de l’hôtel de ville et cherchez le singe dit du Grand-Garde. Il a beau être tout petit, c’est lui l’emblème de Mons. Était-il l’enseigne d’une taverne située dans la cave de l’hôtel de ville ? Servait-il de pilori pour attacher les enfants voleurs, à une époque où chacun portait sa bourse à la ceinture et où voler était un jeu… d’enfant sur cette Grand-Place ? On l’ignore. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’il faut absolument lui caresser la tête de la main gauche. Il paraît que cela porte bonheur…

Mons singe du Grand Garde

3. Le Ropieur

Mons passage souterrain vers jardin du Mayeur

À présent, entrez dans la cour de l’hôtel de ville et empruntez le (joli !) souterrain devant vous. Vous déboucherez dans le jardin du Mayeur, une oasis de verdure et de paix, à deux pas de la Grand-Place.
À l’origine, il y avait ici arbres frutiers et potager. Dans les années trente, tout a été repensé et une statue, commandée au sculpteur Gobert, a été installée. C’est le Ropieur, un gamin espiègle qui « joue à l’eau » et fait mine d’éclabousser les passants.

Mons Ropieur jardins MayeurLevez les yeux : le jardin est entouré de très beaux bâtiments historiques, dont certains du XVIe siècle ont encore leurs vitraux d’origine !

Mons jardin Mayeur

Revenez sur la Grand-Place par le souterrain et passez par Visit Mons, l’office de tourisme local. Fouinez un moment pour trouver des raisons de revenir et repartez avec un plan de ville…

4. Le beffroi

Avec ce plan, ce ne sera pas difficile de trouver le beffroi. Il suffit de remonter la rue des Clercs pour arriver à son pied. Si vous êtes pressé de visiter le monument, entrez-y par la rue Gades. Sinon, empruntez la longue rampe qui monte jusqu’au square du château. La vue sur Mons est merveilleuse autant qu’inattendue. On y trouve des bancs pour s’y poser ou pique-niquer.

Mais le clou reste le beffroi qui se dresse là, à l’emplacement de l’ancien château fort, dont il ne reste que la chapelle et le logement du gardien. C’est le tout dernier beffroi construit en Belgique et on peut monter à son sommet.

Mons-beffroi

Je ne vous en dirai pas plus sur le sujet. J’ai en effet consacré un article entier au beffroi, que je vous invite à lire ICI. 

5. Le Car d’Or

Quittez le beffroi ou le square du château et redescendez vers la place du Chapître, où se dresse la collégiale Sainte-Waudru, la patronne de la ville.

Mons Saint-Waudru intérieur

C’est là que se trouve le Car d’Or, un char en bois peint et doré dans un style Louis XVI très dépouillé (non, je rigole…).

Mons Saint-Waudru car d'or

Le dimanche de la Trinité, tiré par six chevaux de trait, il ferme la procession du Doudou et conduit la châsse contenant les reliques de la sainte, à travers les rues de la ville.

Mons car d'or arrière

Cette procession du Doudou est le grand moment d’émotion et de ferveur de l’année à Mons.
Un jour prochain, je passerai une heure ou deux au musée du Doudou, entièrement consacré à cette tradition qui remonte au XIVe siècle. C’est l’une de mes bonnes résolutions pour 2019. Reste à espérer qu’elle ne finisse pas au cimetière des bonnes résolutions. Vous voyez ce que je veux dire…

Mons en pratique

Y aller

De Lille, prenez l’A1 vers Paris puis l’A27/E42 vers Bruxelles, sortie 24 vers Mons. 

Se garer

Enfin une ville sympa, où on trouve à se garer gratuitement, surtout le week-end !

Voici des endroits où le parking est toujours gratuit : place Nervienne (200 places), Machine à eau, boulevard Dolez (60), Pont rouge, derrière la Machine à eau (200), boulevard Gendebien (37), place des Alliés (40), parking Damoiseaux RTBF (97 places, le vendredi de 18 h à 20 h 30 et les week-ends et jours fériés de 9 h à 20 h 30) et surtout le long des boulevards. 

Sinon, d’autres parkings sont gratuits le samedi dès 14 h et le dimanche toute la journée : square Roosevelt (70 places), place du Parc (132), rue P.-J. Duménil (31), place de Bootle (84), avenue B. de Constantinople (92), place du Marché aux Poissons (35), avenue Frère Orban (59), place Jean d’Avesnes (52), place du Béguinage (62). 

Tous ces endroits sont localisés sur un plan, à voir sur www.mons.be (dans Vivre à Mons, puis Cadre de vie, Mobilité, Stationnement et enfin Localisation des parkings, en-haut à droite).

 

Visiter la collégiale Sainte-Waudru

Mons collégiale Sainte-Wautru-pratique

La collégiale Sainte-Waudru, située place du Chapître, est ouverte tous les jours de 9 h à 18 h et de 9 h 30 à 18 h le dimanche.
Entrée gratuite, par le portail sud.

Les personnes à mobilité réduite entreront par le portail nord, plus accessible. Pour être sûr que celui-ci est ouvert, appelez la veille au plus tard au 00 32 65 33 73 75.

www.waudru.be

 

Visiter Mons avec un Greeter

Vous connaissez les Greeters, ces habitants qui font visiter leur ville gratuitement ? L’expérience peut se vivre à Mons. Il suffit d’aller sur le site www.visitmons.be, puis dans Expériences et Greeters ou comment voyager hors des sentiers battus. On remplit un formulaire Réserver un Greet pour définir sa demande, on attend le retour de Visit Mons… et le tour est joué !

Se renseigner

Visit Mons, 27 Grand-Place, Mons.

00 32 65 33 55 80.

Ouvert 7 jours/7. En haute saison, tous les jours de 9 h 30 à 17 h 30. En basse saison, du lundi au samedi de 9 h 30 à 17 h 30 et les dimanches et jours fériés de 9 h 30 à 16 h 30. 

www.visitmons.be

Pour manger local, sur la Grand-Place, découvrez Ces Belges & Vous , mange, c’est du belge !

 

 

 

2 Commentaire(s)

  1. GHISTE cHRISTIANE Répondre

    Merci beaucoup pour le bel éloge rendu à notre belle ville de Mons, ça donne vraiment envie de lui rendre une petite visite ! <3

Laisser un commentaire

Navigate