Mon jardin : secret, petit et tellement apaisant…

C’est l’été, je vous emmène dans mon jardin, histoire de se mettre au vert, tout en poursuivant le feuilleton consacré à ma maison. Alors oui, je vous l’accorde, c’est un tout petit jardin, à peine plus grand qu’un mouchoir de poche. Bien caché, il offre ce dont rêvent beaucoup de citadins : une pièce de verdure en plus pour les beaux jours. Assez grande pour installer un coin repas, un coin repos et depuis peu même un jacuzzi ! Mon petit jardin, c’est ma bulle de bonheur à moi ! 

Un jour, je ferai tout refaire par un paysagiste. Je n’ai aucune idée du prix et aucune idée non plus de ce que je souhaite. Peut-être un jardin zen, comme celui de Louisette Pitau à Sénarpont.  J’adore les jardins japonisants….

C’est un vrai jardin secret ! Caché à la fois derrière un grand porche et derrière une cour pavée, on le soupçonne à peine en passant dans ma rue. Pourtant il est bien là, quelques mètres carrés (combien au juste ?), protégés par des murs des regards indiscrets.

Mon jardin vue ensemble

Mon jardin côté salle de bain

C’était comment avant ?

J’ai posté cet article dans la rubrique « Je rénove ma maison » et j’allais vous dire que je n’ai pourtant pas rénové grand-chose ici. Et puis je me suis souvenue que j’avais mis de côté une photo de mon jardin, prise le jour de l’emménagement, il y a bientôt vingt ans. Je l’ai retrouvée et là, quel choc !

Oui, c’est vrai, le déménagement avait eu lieu en décembre, donc pas la meilleure période pour photographier mon jardin mais quand même…  Quel choc ! Le lierre, qui tapisse aujourd’hui tout le mur du fond (et me fait bien des problèmes) était alors minuscule. Idem pour le cerisier japonais, dans l’angle à droite, qui était encore un vrai bébé.
Et que dire de la glycine ! Seule l’herbe avait alors bonne mine, touffue et grasse, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui… malgré mes soins intensifs.

Murs, sol, gros travaux…

Comme vous pouvez aussi le constater, il y avait à l’époque de petits cailloux sur le sol de la cour. Ils ont été remplacés, au début des années 2000, par les pavés qui recouvraient le sol du bâtiment annexe, un ancien atelier de maréchal ferrant. Il avait fallu en racheter quelques uns mais pas énorme non plus. Nous les avions trouvés chez Matériaux authentiques à Tourcoing (materiaux-authentiques.com). Voilà le résultat final. C’est quand même autre chose…

Mon jardin plantes en pot

Depuis, la façade de l’atelier, mais aussi la façade arrière de la maison et les murs autour du jardin ont été sablés et rejointoyés. Cette dernière partie a été réalisée l’an dernier et le résultat est vraiment sympa, comparé à l’horrible photo du jour du déménagement. À présent, il me reste à faire le grand côté de la maison (on appelle ça pignon je crois…) et j’avoue que la dépense m’effraie, même si je n’ai pas encore de devis.

Mon jardin transats teck

Mais revenons un peu à mon jardin. À bien y réfléchir, j’ai quand même planté pas mal de choses, même si tout n’a pas réussi. Ce que je préfère, ce sont les bambous, plantés il y a une bonne quinzaine d’années. Ils ont énormément poussé, forcément. Et même si je les trouve bien envahissants, j’aime le petit côté Asie qu’ils donnent à mon jardin. Sans compter qu’ils habillent bien le mur de séparation d’avec mon voisin.

Mon jardin table dressée

Fleurs, herbes, fruits…

Sinon, j’ai planté diverses sortes de roses aussi.

Deux rosiers blancs, qui sont devenus de vrais massifs, et de l’autre côté un rosier jaune, cadeau de mon papa. C’est d’ailleurs mon préféré.

Mon jardin roses blanches

Mon jardin roses jaunes

Quant aux roses roses, elles étaient déjà là il y a vingt ans et le rosier commence à être bien fatigué… Tout comme l’hortensia devenu une vraie misère. Et le lilas qui donne chaque année moins de fleurs.

Mon jardin roses roses

J’ai aussi planté un poirier, une aubépine et quelques groseilliers, dont il ne reste plus qu’un seul spécimen aujourd’hui. Les framboisiers sont tous morts, sans donner de fruits je crois.

Mon jardin groseillier avec fruits

Sur le bord de la fenêtre de ma salle de bain, j’ai installé un pot qui contient des herbes aromatiques. Elles changent régulièrement mais j’avoue que j’ai une préférence pour la coriandre, la ciboulette et le basilic. De quoi faire un excellent « pesto alla genovese » maison. 

Mon jardin jardinière herbes aromatiques

Des rêves et des projets

Un jour, je ferai tout refaire par un paysagiste. Je n’ai aucune idée du prix et aucune idée non plus de ce que je souhaite. Peut-être un jardin zen, comme celui de Louisette Pitau à Sénarpont (lire ici).  J’adore les jardins japonisants…. même si je ne sais pas trop ce que cela donnerait chez moi. Ni ce qu’il faudrait déplanter pour cela.

En attendant, j’ai réalisé un autre de mes (petits) rêves. Acheter un jacuzzi.

Mon jardin jacuzzi Intex

Cela m’a pris comme cela, un matin de grand bleu et de thermomètre en petite folie (vous connaissez le Nord, ce n’est jamais l’Éthiopie non plus…). Pas de vacances sur une plage lointaine cet été, pas mal de boulot, alors pourquoi ne pas s’offrir ce petit plaisir…

Quatre places pour deux

Avec mon amoureux, nous avons opté pour un produit Intex, le pure spa 4 places, à jets et à bulles, avec écostérilisateur. Il est noir et blanc, octogonal et finalement bien grand pour deux. Et bien sûr il est gonflable, ce qui permettra de le ranger à l’automne. 

Mon jardin jacuzzi vue jardin

Prix de ce petit luxe : 899,50 € chez Castorama à Bondues (mais aussi sur castorama.fr), 854 € au final avec une offre bienvenue (mais vu à 809 € sur le net après coup 😡). Moins cher qu’une semaine à l’autre bout du monde. Et meilleur pour l’empreinte carbone. 

Mon jardin photo cour drône

Mon jardin photo cour au drône

Depuis quelques jours, on barbote presque tous les soirs et on kiffe, comme diraient mes neveux. Plein de bulles pour faire de mon jardin une vraie bulle de bonheur. Tranquille, apaisante, avec beaucoup de chants d’oiseaux, où il fait bon bouquiner dans un transat, faire un barbecue, dîner sous le parasol ou juste rêvasser en regardant le ciel…

Mon jardin deux transats cour

Mon jardin ciel été crépuscule

Découvrez aussi un autre jardin que j’aime beaucoup 

Jardins Henri le Sidaner à Gerberoy, bienvenue chez le peintre -jardinier

Merci à Éric pour les photos au drône

2 Commentaire(s)

  1. Mais votre jardin est très beau Anne !
    Tout au long de ces années, vous l’avez transformé, vous y avez installé les plantes qui vous sont chères …..
    J’aime beaucoup l’atmosphère chaleureuse créée par les pavés et les murs de briques.
    Oui, j’ai reconnu la prêle et le papyrus, ils se portent à merveille !
    C’est VOTRE jardin.
    Vous y vivez, paisible, des moments de bonheur, que demander d’autre ?
    Je garde un formidable souvenir de notre rencontre.
    Amicalement.
    Louisette

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci Louisette pour ces mots si gentils ! Moi aussi je garde un super souvenir de notre rencontre. La preuve, mon envie de « copier » mais en miniature votre jardin…

Laisser un commentaire

Navigate