Le Havre : la jolie surprise, enfin reconnue, de Seine-Maritime

Allez, avouez. Vous pensez que Le Havre est une ville grise, triste et un peu stalinienne sur les bords. Eh bien je vais devoir vous contredire. Et comment ! J’adore cette ville de bord de mer, que j’ai découverte il y a quelques années, par une froide journée de novembre, autant dire pas dans les meilleures conditions. Pourtant, le coup de cœur a été immédiat ! Suivez-moi donc et découvrez cette cité au caractère bien trempé, dans cette Seine-Maritime voisine de nos Hauts-de-France. Il y a plein de choses à découvrir et d’hôtels sympas où poser sa petite valise au Havre…

Toutes les loges sont ici à double utilisation. Les soirs de championnat, elles sont utilisées en loges et le reste du temps elles se transforment en chambres 4* avec vue. Et il faut dire que c’est assez bluffant de voir comment, en une demi-heure, on passe de l’un à l’autre. 

Où dormir ?

1872 Stadium Hôtel…

Le Havre hotel stade Oceane écusson Voici un hôtel comme vous n’en avez jamais vu. En tout cas pas en France. Ouvert depuis septembre 2018, le 1872 Stadium Hôtel se trouve en effet dans l’enceinte même du stade Océane du Havre, seul stade à énergie positive en Europe (il produit plus d’énergie qu’il en consomme). 

Pourquoi ce nom ? En hommage au HAC (Havre Athletic Club), club doyen du football français, fondé en 1872 au Havre.

Le Havre hotel stade Océane nom

Tout se passe au deuxième étage du stade, où on trouve la réception de cet hôtel atypique de 20 chambres. On entre au 1872 Stadium Hôtel du Havre comme on entrerait au stade, après avoir laissé sa voiture au parking souterrain (gratuit). Mais s’il subsistait un doute, le babyfoot de la réception est là pour rappeler que le foot règne ici en maître.

Le Havre hôtel stade Océane réception

Voici la salle de petit déjeuner, avec vue panoramique sur le stade et ses 25000 places. Je dis salle de petit déj mais en fait il s’agit de la loge présidentielle des soirs de match, reconvertie en salle à manger chaque matin.

Le Havre hotel stade Océane petit déjeuner

… chambres avec vue

En fait, toutes les loges sont ici à double utilisation. Les soirs de championnat, elles sont utilisées en loges et le reste du temps elles se transforment en chambres 4* avec vue. Et il faut dire que c’est assez bluffant de voir comment, en une demi-heure, on passe de l’un à l’autre. 

N’empêche le 1872 Stadium Hôtel du Havre a ceci de particulier qu’on ne peut pas prendre sa chambre, ces soirs de championnat, avant minuit ou 1 heure du matin. 

Le Havre hotel stade Océane lit

Idem pour d’autres jours de match et pour toute la durée de la Coupe du Monde féminine de la Fifa, en juin prochain (l’hôtel est fermé pendant toute la durée de la Coupe). 

Ceci dit, lors de certains entraînements et lors des matchs où toutes les loges ne sont pas occupées, on peut louer une chambre au 1872 Stadium Hôtel, alors que les joueurs évoluent sur la pelouse en contre-bas. J’imagine que ce doit être assez génial, d’autant que chaque chambre a une quinzaine de sièges sur son « balcon » privatif. Le luxe complet !

Le Havre hotel stade Océane chambre

Le Havre hotel stade Oceane salle de bain 

Chaque chambre a également sa jolie salle de bain (on est dans un 4* quand même !), son mini-bar (gratuit), son room service (payant) ainsi qu’un accès à la salle de fitness. En attendant le grill, qui doit ouvrir prochainement dans l’angle opposé du stade. What else ? Le propriétaire américain a pensé à tout !

 

J’avoue que je ne suis pas très foot. Mais j’ai été bluffée par les chambres avec vue du 1872 Stadium Hôtel !

À partir de 126 € la nuit (en option non annulable)

www.1872stadiumhotel.com

www.hac-foot.com

À l’hôtel Mercure, indus et voyageur

C’était un hôtel standardisé des années 80, dans une tour posée juste en face du bassin du commerce. Mais ça, c’était avant. Avec les gros travaux de l’an dernier, le Mercure du Havre a fait peau neuve (à l’intérieur seulement car le bâtiment est dans le périmètre Unesco). L’hôtel 4* a adopté un esprit résolument contemporain et industriel, qui colle bien avec l’esprit de ce Havre qui bouge, se transforme et entreprend. 

Le Havre hotel Mercure graff paquebot En général, je ne suis pas méga fan du style indus mais là je dois dire que j’ai beaucoup aimé. Des graffeurs havrais ont été invités à taguer les murs et cela donne de très jolies choses, comme ce paquebot, qui occupe tout un mur du rez-de-chaussée décloisonné. Ou cette balise colorée qui vous fait chavirer…

Le Havre hotel Mercure graff balise

Le Havre hotel Mercure mobilier métal

 

D’anciens morceaux de conteneurs recouvrent les plafonds du Mercure au Havre ou ont été transformés en meubles originaux et indus. Tandis que sur l’agréable terrasse,  reposant elle aussi sur un conteneur, le mobilier a été fabriqué à partir d’anciennes bobines de fil EDF. 

 

Le même esprit portuaire souffle dans les 99 chambres, notamment dans la déco de la tête de lit. Franchement, tout cela est sympa, bien conçu et moderne… jusqu’au petit déj servi sur différents buffets et à prendre n’importe où au rez-de-chaussée. Même du côté de l’entrée puisqu’il n’y a plus d’espace réception mais du personnel nomade chargé de l’accueil. 

Le Havre hotel Mercure chambre

À partir de 85 € la chambre pour deux

accorhotels.com

À l’hôtel des Voiles, dans la chic Sainte-Adresse

D’abord une petite précision pour « mes » internautes belges. Sainte-Adresse est l’ancienne capitale de la Belgique pendant la Première Guerre mondiale (après l’invasion allemande du 4 août 1914) et on y trouve toujours une boîte aux lettres aux couleurs de la Poste belge !

Cette parenthèse refermée, disons que Sainte-Adresse est une station super (mais vraiment super) coquette, située juste au nord du Havre. 

Sur sa plage, l’hôtel des Voiles, le seul hôtel ayant les pieds dans l’eau… en attendant de futurs projets au Havre. Ce petit 3* de quelques chambres a, c’est vrai, un accès direct à la plage. Et une vue panoramique magistrale pour peu qu’on ait la chance d’avoir une chambre côté mer… de surcroit avec balcon. 

Le Havre Sainte-Adresse hotel Les Voiles-chambre

J’ai beaucoup apprécié cette vue et les merveilleuses couleurs du crépuscule offertes à l’hôtel des Voiles. En revanche, je me demande encore pourquoi j’ai pris mon petit déjeuner avec vue sur route… alors même que le site internet de l’hôtel met l’eau à la bouche avec son petit déj avec vue mer… 

Le Havre vue mer

À partir de 102 € la nuit pour deux (prix vu le 9 avril 2019 pour le jour même)

www.hotel-lesvoiles.com

Où manger ?

La Petite Brocante

C’est un bistro de chef, en l’occurrence celui de Jean-Luc Tartarin, deux étoiles au Michelin, dont le resto gastronomique est installé avenue Foch au Havre. Ici, en plein centre-ville, à côté de l’hôtel des ventes (d’où le nom de la boutique), le chef propose une cuisine de grand-mère, simple, authentique et savoureuse. 

Le Havre La Petite Brocante

 

 

Déco années 20/30, avec bar en zinc, boiseries, chaises bistro et carrelages métro. La Petite Brocante offre aussi des prix démocratiques, à partir de 20 € entrée/plat/dessert dans la formule déjeuner. 

 

Les portions ne sont pas pantagruéliques mais les saveurs sont au rendez-vous. Comme dans ce plat de cabillaud et Saint-Jacques proposé dans le menu du jour, le soir de mon passage à La Petite Brocante.

Le Havre La Petite Brocante plat poisson

petite-brocante.fr

Que faire au Havre ?

Découvrir l’architecture Perret

Détruite à 80% pendant la Deuxième Guerre mondiale, Le Havre a été reconstruite par l’architecte Auguste Perret, maître du béton. Avec une centaine d’autres architectes, il a œuvré pendant 20 ans pour faire sortir de terre un nouveau centre-ville. La consécration ? L’inscription au Patrimoine Mondial de l’Humanité en 2005 !

Je m’attendais à une ville triste à pleurer. J’ai découvert un ensemble urbain très cohérent, où le béton n’est pas ce qu’on croit, avec des immeubles (notamment avenue Foch) qui ont une sacrée gueule ! 

Une balade dans ce « Manhattan sur mer » est donc un vrai petit bonheur. Avec de très jolies surprises, comme cette église Saint-Joseph, vrai phare dans la ville, constellé de petites pierres précieuses colorées.

L’église Saint-Joseph est ouverte tous les jours, de 10 h à 18 h (hors cérémonies).

www.lehavretourisme.com

Le Havre église Saint-Joseph
Photo Fabrice MOLEY, OTAH

Visiter l’appartement Perret

Cela restera l’un de mes bons souvenirs du Havre. La visite de cet appartement témoin, entièrement agencé et meublé dans le style des années 50. 

Cette esthétique n’est pas franchement ma tasse de thé mais entrer ainsi dans une époque est vraiment chouette. 

En avril, mai, juin et septembre, du lundi au vendredi, à 15 h 30 et 16 h 30. Le samedi et dimanche, à 11 h, 14 h 30, 15 h 30 et 16 h 30. En juillet et août, tous les jours à 11 h, 14 h 30, 15 h 30 et 16 h 30. 5 € tarif plein.

Réservation fortement conseillée au 02 35 22 31 22 ou à maison-patrimoine-info@lehavre-etretat-tourisme.com

Tout sur www.lehavretourisme.com

Le Havre appartement témoin
Photo Hilke MAOUDER, OTAH

Rencontrer Dufy au Havre, dès le 18 mai

Il est né au Havre en 1877 et il s’est inspiré de sa ville tout au long de sa vie. Raoul Dufy revient chez lui, si on peut dire, grâce à l’exposition qui lui sera consacrée au (superbe) MuMa, à partir du 18 mai. Près de 90 œuvres, provenant du fonds du musée mais aussi de grandes collections françaises et étrangères, seront présentées. 

J’ai donc très envie de découvrir cette expo, qui promet d’être éblouissante, pétillante et colorée !

J’avais vu, il y a trois ans, l’expo Eugène Boudin au MuMa et c’était un véritable enchantement. Alors, vivement mai !

Au Musée d’art moderne André Malraux du Havre, du 18 mai au 3 novembre 2019. 

www.muma-lehavre.fr

Le Havre expo Dufy
Raoul Dufy, L’Estacade du casino Marie-Christine à Sainte-Adresse, vers 1906 Huile sur toile, 64,8 x 80 cm Milwaukee Art Museum, don de Mme Harry Lynde Bradley, inv. M1977.83 ©Photo : P. Richard Elles © Artists Rights Society (ARS), New York / ADAGP, Paris, 2019

 

J’ai été invitée par Seine-Maritime Attractivité. 

Découvrez aussi Étretat, la Normandie aussi impressionnante que charmante !

 

 


2 Commentaire(s)

  1. Perso, moi je suis très fan de l’ambiance un peu années 50 du Havre, et plus encore maintenant que tu as donné de supers adresses d’hôtels! J’ai bien envie de tester l’hôtel dans le stade, et surtout de prendre enfin le temps de visiter l’appartement Perret.

    • Annetomczak07 Répondre

      Oui, deux trucs très sympas à faire en effet. Et je te conseille aussi l’expo Raoul Dufy à partir de mai. Elle me tente beaucoup…

Laisser un commentaire

Navigate