En Ukraine : Odessa, la jolie surprise de la mer Noire

D’Odessa, je ne savais pas grand-chose jusqu’à tout récemment. Tout juste avais-je retenu de mes cours de géographie que la ville était posée au bord de la mer Noire. Qu’elle était un important port marchand. Et que, du temps de la glorieuse Union soviétique, sa plage de sable attirait des vacanciers venant de toute l’URSS. Ce n’était déjà pas si mal… Mais une invitation du tour opérateur Amslav a tout changé. Lors d’un tout récent voyage en Ukraine, j’ai eu l’occasion de passer deux nuits à Odessa. Et de découvrir une ville pleine de bonnes surprises…

D’emblée, Odessa m’a fait rêver. Les 20° au thermomètre en ce mois d’octobre. Son petit parfum cosmopolite. Sa position au bord de la mer Noire, entre Orient et Occident. Les souvenirs de l’époque soviétique qui y traînent encore. Et son incroyable envie de vivre sa propre vie…

 

Avant de vous parler d’Odessa, je voudrais répondre à une question que beaucoup de voyageurs se posent. Peut-on aller aujourd’hui en Ukraine ? Je veux dire est-il raisonnable d’y aller, sachant que la diplomatie française déconseille formellement de se rendre dans certaines régions ?

La réponse est oui, on peut aller sans problème en Ukraine. À condition d’éviter impérativement d’une part la Crimée et d’autre part le Donbass, c’est-à-dire les régions administratives du Donetsk et de Louhansk. Là-bas, dans l’est du pays, le conflit armé continue. Et oppose toujours l’armée ukrainienne et les séparatistes russophones qui occupent en partie ces territoires. 

Ukraine-Odessa-bord-de-merAucun problème donc pour visiter Odessa, qu’on découvrira avant ou après Kiev, la ville n’étant pas desservie en direct au départ de Paris.

D’emblée, Odessa m’a fait rêver. Les 20° au thermomètre en ce mois d’octobre. Les influences culturelles laissées par les immigrants venus de toute l’Europe pour fonder le port. Son petit parfum cosmopolite. Sa position au bord de la mer Noire, presqu’en face d’Istanbul, entre Orient et Occident. Les souvenirs de l’époque soviétique qui y traînent encore. Et son incroyable envie de vivre sa propre vie…

Ukraine-Odessa-parc-banc

Tout cela m’a fait rêver, autant que l’idée de sortir des sentiers battus ! Parce que franchement, Odessa, c’est quand même plus exotique que Dubrovnik, Venise ou même Istanbul !

Je bavarde, je bavarde, mais je ne vous ai toujours rien dit des bonnes surprises de la ville. Je les ai listées sur un papier mais j’avoue que j’ai eu du mal à les classer.

Des perles architecturales à la pelle

Alors, puisque je suis particulièrement sensible à l’architecture, commençons par les bonnes surprises architecturales que réserve Odessa. 

Ukraine-Odessa-place-en-haut-escalier-Potemkine

 

Ukraine-Odessa-facade-Art-Nouveau

Dans une ville moderne, où les larges rues (merci la planification !) se coupent à angle droit, on trouve toutes sortes de styles. Des édifices néo-classiques aux tons pastels, des façades Art Nouveau, des hôtels particuliers avec des cours intérieures un peu secrètes, des immeubles tout neufs et des bâtiments qui ne ressemblent pas à grand-chose. Il y a du classique et du lourdingue. Du rénové et du délabré. Mais aussi du clinquant et du décadent. Ainsi que du sage et de l’audacieux. Et tout cela ensemble a beaucoup de panache ! 

Ukraine-Odessa-operaUkraine-Odessa-cour-interieureMême s’il faut encore rattraper le temps perdu et le manque d’entretien de l’ère soviétique. Et même si les crédits publics font défaut pour rénover les bâtiments municipaux. Les choses avancent et nombreuses sont les façades cachées par des bâches pour cause de rénovation.
Fondée par Catherine II (oui, oui, c’est elle, tout en-haut de la colonne…) , la ville devait devenir la Saint-Pétersbourg du sud. Sans avoir atteint le degré de beauté de la belle russe, Odessa ne manque pas d’atouts architecturaux. 

Ukraine-Odessa-place-statue-Catherine-deux

Mes coups de cœur

Mon coup de cœur ? Le passage, une élégante galerie marchande inaugurée en 1900. Elle relie les rues Deribasovskaya et Preobrazhenska. Voûte de verre, moulages, sculptures baroques lui donnent tout son charme.

Ukaine-Odessa-passageOn s’y posera volontiers, le temps d’un thé brûlant, dans un fauteuil habillé d’un plaid douillet. Ce que, bien sûr, je n’ai pas eu le temps de faire… Mais dont je continuerai à rêver… C’est aussi cela le plaisir du voyage !

Ukraine-Odessa-passage-cafeCoup de coeur aussi pour le Bristol, un bâtiment de la fin du XIXe au style très éclectique, aujourd’hui hôtel 5*. Si nous n’y avons pas logé, nous y avons fait une pause, sur la terrasse couverte, le temps d’un chocolat chaud. Un chocolat qui ressemblait d’ailleurs plus à une crème Danette qu’à une boisson, tellement il était épais. Terriblement épais mais délicieux. 

Ukraine-Odessa-hotel-BristolUkraine-Odessa-hotel-Bristol-porteUne ville très verte


La deuxième bonne surprise à Odessa, c’est son côté verdoyant. Partout en ville, il y a des arbres, et notamment beaucoup de marronniers et d’acacias. Le boulevard Maritime alterne arbres et bancs. Le jardin botanique est immense. Des places bien arborées sont autant d’oasis de verdure au cœur de la cité. 

Ukraine-Odessa-facade baroque-bleue

Ukrane-Odessa-banc

Ukraine-Odessa-petite-place

Et la vigne pousse sur de nombreuses façades, ce qui amène les Odessites à faire les vendanges dès la fin août.

Ukraine-Odessa-facade-avec-vigne

Le fameux escalier Potemkine

Tous les guides en parlent comme d’une véritable attraction ! C’est vrai que l’escalier Potemkine, rendu célèbre par le film « Le Cuirassé Potemkine » de 1925 (oui, quand même…), est une curiosité architecturale. Quand vous êtes en-haut, vous ne voyez que ses paliers. Et quand vous êtes en-bas vous ne voyez que ses marches et plus ses paliers. Amusant non ?

Ukraine-Odessa-vue-port-escalier-Potemkine

Du coup, avec (certains de) mes compagnons de voyage, on s’est amusé à faire ces clichés. 

Ukraine-Odessa-escalier-Potemkine-sautUkraine-Odessa-escalier-Potemkine-poseMais ce qui m’a plu surtout, c’est le côté « entrée de gala » de l’escalier Potemkine. Il descend vers la mer Noire et constitue en quelque sorte un trait d’union entre ville et port.

Ukraine-Odessa-escalier-Potemkine-vu-de-hautAh oui, j’ai oublié de vous dire qu’un funiculaire longe l’escalier et évite de remonter à pied. Mais nous, nous avons remonté les 192 marches à pied. Histoire de perdre quelques calories avant de (re)passer à table… 

Ukraine-Odessa-escalier-Potemkine-funiculaireOdessa côté table

Parce qu’à table, les bonnes surprises sont légion aussi ! Évidemment, on mange beaucoup de poisson ici, mer Noire oblige. Au four ou grillé, les recettes sont nombreuses et même moi qui suis si difficile, j’ai apprécié !

Ukraine-Odessa-Gastrobar-plat-poisson

Mais le top, à mon avis, reste les entrées. Une farandole de petits plats, à base de poisson ou de légumes, qui mixent diverses influences mais surtout les bons produits récoltés dans cette région ensoleillée. Beaucoup d’aubergines, de tomates, de poivrons donc mais aussi un fromage qui ressemble fort à la féta. Voici quelques photos des entrées servies lors de nos trois excellents repas à Odessa. Sûr que l’eau va vous venir à la bouche…

Et le bord de mer ?

Je ne vais pas vous mentir. Ce n’est de loin pas ce que j’ai préféré à Odessa, du moins du côté de la plage d’Arkadia. 

Ukraine-Odessa-entree-boulevard-Arkadia

L’ensemble manque de cohérence, un peu comme si chacun avait construit ce qu’il a voulu là où il a voulu… Ceci étant, il parait qu’Arkadia est un super endroit pour faire la fête, lors des nuits estivales.. Discothèques, bars, clubs et restos sont légion et la vie nocturne est, dit-on, complètement folle. À condition d’aimer le bling-bling et le toc. 

Ukraine-Odessa-plage-bord-de-merSi tout cela n’est pas mon style, j’aurais aimé avoir un peu plus de temps pour traîner sur la longue avenue qui mène à la mer. Avec ma copine Natacha, on a repéré de jolies doudounes roses à moins de 30 €… sans avoir le temps de les essayer. Il y a aussi le Kadorr, un immense « city mall », où on doit faire de bonnes affaires. D’autant que la monnaie locale, la hryvnia, est très faible (32 pour 1 € environ). 

Ukraine-Odessa-boulevard-Arkadia

Ukraine-Odessa-boulevard-Arkadia-avec-immeuble

En pratique

Amslav

 

 

 Ce tour opérateur est spécialisé dans le voyage à la carte. Affichant déjà diverses propositions sur Kiev dans sa brochure actuelle, il complètera son offre en Ukraine et proposera Odessa dans sa brochure 2019. Sans attendre 2019, il est déjà possible de partir à Odessa avec Amslav, qui peut proposer un voyage à la carte, selon les goûts et le budget de chacun. 

Plus d’info sur amslav.com 

01 44 88 20 40.

Hôtel Oleksandrivskyi 

Ukraine-Odessa-hotel-Alexandre

Un hôtel 4* très classique, confortable et bien placé, dans l’hyper-centre.

Avenue Aleksandrovskiy 12, Odessa. 

aleksandrovskiy.com.ua


Restaurant Gastrobar 

Ukraine-Odessa-restaurant-Gastrobar Un lieu super chaleureux, qui sert d’excellents poissons et des entrées méditerranéennes à tomber.

Katerynyns’ka St. 8/10, Odessa.

gastrobar.odessa.ua 

 

Restaurant  Maman

Ukraine-Odessa-restaurant-Maman

Cuisine de la mer Noire, cuisine traditionnelle d’Odessa, le tout saupoudré d’épices du sud dans un cadre actuel et cosy.

Lanzheronivs’ka St. 18, Odessa.

Restaurant Ryba V Ogne (Pesce nel forno, en italien)

Ukraine-Odessa-restaurant-pesce-nel-forno

De la cuisine italienne mais surtout des poissons grillés et des fruits de mer dans un joli lieu, très inspiré par la mer.

Krasny Ln 1, Odessa. 

pescealforno-od.com

 

 

Avec UIA Ukraine

La compagnie aérienne UIA Ukraine International propose deux vols directs par jour vers Kiev au départ de Roissy-Charles-de-Gaulle, avec possibilité de poursuivre vers Odessa une fois par jour, voire deux en haute saison.
flyuia.com

 

Découvrez aussi Sopot, la Deauville polonaise sur la Baltique…

 

 

 

 

 

 

2 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Navigate