Découvrir Boulogne-sur-Mer au grand air

L’été n’est pas encore fini, aussi je vous emmène respirer à Boulogne-sur-Mer. Une balade en plein air, entre remparts et colonne de la Grande Armée, à la sortie de la ville. Tout là-haut, la vue est superbe et ça souffle fort, en général. Vous aviez envie de grand air ? En voici !

Quelle vue époustouflante sur le Boulonnais ! Un ciel dégagé permet d’avoir une vue splendide sur la campagne alentour, jusqu’à la mer aux mille nuances…

C’est une balade que j’adore ! En plus, depuis quelque temps, elle est à nouveau accessible dans sa totalité. L’occasion de découvrir cet ancien chemin de ronde transformé en promenade, plus beau que jamais, après d’importants travaux. 

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-deux-tours

Balade des remparts avec vue mer

On dit que les remparts de Boulogne-sur-Mer sont les mieux conservés au nord de la France. C’est probable et c’est d’autant plus remarquable que Boulogne est la seule cité à avoir conservé ses remparts du Moyen-Âge, édifiés au XIIIe siècle. 

Cette ceinture historique enserre amoureusement la vieille ville, perchée sur son promontoire rocheux. Une vraie carte postale, qui vaut bien une balade, non ?

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-jolie-maison

Ce que j’aime surtout, ce sont les nombreux et super points de vue qu’offre cette promenade, longue d’environ 1,5 km. En prenant un peu de hauteur, on domine les jardins, aménagés au pied des remparts.

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-mur-enceinte

Boulogne-sur-Mer-grand-air-rempart-niveau-porte-Gayole

 Et, au fil de la flânerie, on découvre toute une série de perspectives sur la ville… jusqu’à la mer. Res-pi-rez, vous êtes à Boulogne-sur-Mer ! 

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-mer

Romantique en diable !

Ce jour-là, on s’était garé dans les environs du boulevard Eurvin. Du coup, on a commencé notre balade au niveau de la porte Gayole, située entre le boulevard Eurvin et le boulevard du Prince Albert. 

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-porte-gayole

De là, direction la porte des Degrés, en empruntant le charmant parcours, jalonné de bancs et passant par endroits sous les arbres. 

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-porte-des-degres

On a poursuivi notre flânerie jusqu’à la porte des Dunes. La vue y est panoramique. Au loin, la mer, et à portée de main, la ville haute, avec ses monuments et bâtiments publics remarquables. 

Le bel art de vivre
de Boulogne-sur-Mer

Attirés par la ville, on a quitté un moment le chemin de ronde pour se diriger vers l’élégant tribunal de grande instance. 

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-tribunal

À quelques pas de là, posé sur la place Godefroy de Bouillon, c’est le beffroi de Boulogne-sur-Mer qui s’élance vers le ciel. 

Plus ancien édifice de la ville et plus ancien beffroi de la région, il domine la cité depuis le XIIe siècle !

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-beffroi

Tout autour, on découvre le bel art de vivre que cultive Boulogne-sur-Mer dans ses ruelles pavées. Notamment dans cette rue de Lille, qui passe devant la cathédrale et mène à nouveau à la muraille médiévale. 

Boulogne-sur-Mer-rue-de-Lille

Même Charles Dickens…

Allez, on remonte et on continue la balade, jusqu’au joyau de la ville fortifiée, partie intégrante des remparts. Je veux parler de l’ancien château (sans donjon !) du comte Philippe Hurepel, fils du roi de France Philippe Auguste. On dit qu’au moment de sa construction, il était le plus moderne d’Europe… Puisqu’il ne reste plus aucun témoin de cette époque, je veux bien le croire 😉. 

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-vue-cathédrale

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-chaeau-musee-de-profil

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-entree-chateau-musee

Des siècles plus tard, le voici transformé en château-musée de Boulogne-sur-Mer. Un étonnant musée dont je vous ai déjà parlé (lire ici).
Admirez ce havre de paix au cœur de la ville, entouré de végétation et résonnant de chants d’oiseaux… 

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-promenade-remparts-chateau

Ah oui, une dernière chose. La promenade des remparts a été baptisée dernièrement « Promenade Charles Dickens ». Pourquoi ? Parce que l’écrivain, qui a passé trois étés à Boulogne-sur-Mer, adorait s’y balader. Élémentaire, mon cher Dickens…

La promenade Charles-Dickens à Boulogne-sur-Mer en pratique

Du 1er avril au 30 septembre, accessible de 7 h 30 à 22 h.
Du 1er octobre au 31 mars, accessible de 7 h 30 à 20 h.

Entrée par les portes Gayole, des Degrés, des Dunes et Neuve. Voir plan.

La colonne de la Grande Armée,
à Wimille

Oui, c’est vrai, elle n’est pas vraiment située à Boulogne-sur-Mer mais plutôt à Wimille, juste à la sortie de la capitale de la Côte d’Opale. Il n’en reste pas moins que la colonne de la Grande Armée fait partie des incontournables d’une escapade boulonnaise. Et, qu’en plus, voilà très longtemps que j’avais envie de grimper à son sommet. 

Mais d’abord un petit mot d’histoire… De 1803 à 1805, Napoléon se prépare à l’invasion de l’Angleterre à partir du camp de Boulogne-sur-Mer, où il a rassemblé entre 120 000 et 180 000 hommes (les chiffres diffèrent selon les sources et comme je n’étais pas là pour les compter…)

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-colonne-Napoleon-vue-de-pres

Le 16 août 1804, pour honorer ses soldats méritants, l’Empereur épingle plus de deux mille Croix de la Légion d’honneur !  C’est la plus grande cérémonie jamais organisée depuis la création, en mai 1802, de cette Légion d’honneur. 

Caché par son socle

Une grande journée de liesse populaire, très fastueuse, qui ravit les soldats. La preuve ? Au lendemain de cette cérémonie, ils décident d’ériger un monument à la gloire de l’Empereur, faisant chacun le sacrifice d’une demi-journée de solde. Motivés ! 

Ce sera la colonne de la Grande Armée, haute de 53 mètres et construite en marbre du Boulonnais…

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-colonne-Napoleon-vue-de-tres-pres

Il faudra grimper 263 marches pour arriver au sommet de cette colonne, exposée à tous vents. Non, non, il n’y a pas d’ascenseur…

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-colonne-Napoleon-dans-la-montee-un

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-colonne-Napoleon-dans-la-montee-deux

Une fois arrivé en-haut, on a bien sûr envie de voir Napoléon de près. Eh bien non, ce n’est pas possible, le socle de la statue fait écran entre les visiteurs et le personnage… Et pourtant la statue fait 4,20 mètres de haut !

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-colonne-Napoleon--vue-de-loin

Mais quelle vue !

En revanche, quelle vue époustouflante sur le Boulonnais ! Un ciel dégagé nous a permis d’avoir une vue splendide sur la campagne alentour, jusqu’à la mer aux mille nuances…

Mais un vent à décorner les bœufs nous a empêchés de faire le tour de la plateforme. Pourtant, il ne dépassait pas les 60 km/heure à terre car, au-delà de cette limite, la colonne n’est plus accessible. Car un vent à 60 km/heure à terre, c’est un vent à 90 km/heure au sommet…

Boulogne-sur-Mer-en-plein-air-colonne-Napoleon-vue-du-sommet-trois

En quittant le site, ne manquez pas le petit musée qui présente toute une série d’éléments sur cet épisode historique. Enfin si vous aimez l’histoire napoléonienne et que vous ne venez pas seulement pour la beauté du paysage…

La colonne de la Grande Armée
en pratique

Colonne de la Grande Armée, avenue de la Colonne, 62 126 Wimille
03 21 91 91 26
colonne-grande-armee.fr

Entrée 4 € individuels, gratuit – 18 ans, 18/25 ans, demandeurs d’emploi, personnes handicapées et leur accompagnateur.
Attention, la colonne n’est pas accessible aux personnes en fauteuil.

En raison du Covid-19, la réservation est obligatoire pour visiter la colonne de la Grande Armée.
Rendez-vous par téléphone au 06 72 92 44 22

Document de visite à télécharger sur le site.

Déjeuner à Fleur de sel,
à Boulogne-sur-Mer

Après toutes ces découvertes, il sera grand temps de passer à table. Je vous conseille de retourner à Boulogne-sur-Mer, en ville basse, au bord de la Liane. 

Boulogne-sur-Mer-chalutier

Là, derrière une façade sans prétention, se cache une petite adresse gourmande, où l’envie de faire plaisir est la règle.

Boulogne-sur-Mer-Fleur-de-Sel-facade

La déco est contemporaine, lumineuse et bien dans l’air du temps. Au rez-de-chaussée, comme à l’étage, on pourra avoir une vue sur la Liane… avec un peu de chance.

Boulogne-sur-Mer-Fleur-de-Sel-table

Boulogne-sur-Mer-Fleur-de-Sel-salle

Côté assiette, la carte a dû changer depuis notre passage… il y a de longs mois déjà. Mais qu’importe. Je suis sûre que la qualité est toujours au rendez-vous, que les prix sont restés sages et que le service est toujours aussi souriant. 

Produits de la mer… aussi

Ce jour-là, en entrée, la personne qui m’accompagnait avait pris des croquettes de crabe, beurre blanc, citron jaune (13 €).

Boulogne-sur-Mer-Fleur-de-sel-croquettes-de-crabe

Tandis que moi, j’avais choisi (drôle d’idée en bord de mer…) une terrine de foies de volaille de Mamie Janine (8,50 €).

Boulogne-sur-Mer-Fleur-de-sel-terrine-de-foie-de-volaille

En plat, mon co-dîneur avait opté pour des calamars sautés, au beurre, ail et persil, accompagnés d’un risotto vénère (15,90 €).

Boulogne-sur-Mer-Fleur-de-sel-calamars-sautes

Voisinage de la Grande-Bretagne oblige, j’ai préféré le fish and chips revisité, légumes en tempura, sauce tartare (16,50 €).
Comme plat diététique, pas de doute, on fait mieux 😁. N’empêche je me suis super régalée, toujours friande (malheureusement) de plats en friture…

Boulogne-sur-Mer-Fleur-de-sel-fish-and-chips-revisite

Fleur de sel en pratique

90 quai Gambetta, 62 200 Boulogne-sur-Mer
03 21 30 07 41
Page Facebook Fleur de Sel, voir ici 

J’ai payé moi-même nos repas.

Découvrez aussi
Dix bonnes raisons de plonger dans la nouvelle extension de Nausicaà

2 Commentaire(s)

  1. Bonjour Anne
    Il y a aussi de belles demeures a Boulogne sur mer comme la notre 70 avenue kennedy qui t’es ouverte quand tu veux
    Amities
    Vero jn

    • Annetomczak07 Répondre

      Voilà qui est drôlement sympa, Jean-Noël ! Je n’y manquerai pas, quand je retournerai à Boulogne-sur-Mer… Car j’ai encore beaucoup de choses à y découvrir et à présenter aux lecteurs de Plus au nord !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate