Balade avec estaminet sur les remparts de Bergues

Si je vous dis Bergues, sans doute me répondrez-vous « Bienvenue chez les Ch’ti ». C’est vrai que le film aux 20 millions de spectateurs a marqué les esprits et que la petite cité a joué les stars pendant des années. Même si le beffroi et la fausse Poste continuent à attirer les touristes, Bergues a d’autres atouts dans sa manche. À commencer par le beau circuit des remparts, qui fait le tour de la vieille ville. Une balade à marier avec un déjeuner au Bruegel, une taverne flamande vraiment dans son jus…

En entrant dans la salle, j’ai eu l’impression de sauter à pieds joints dans une peinture de Brueghel l’ancien. Et là, que vois-je, une reproduction du tableau « Le Repas de noces » du peintre en question…

De vieilles pierres précieuses et une nature omniprésente. Des tours, des portes et des remparts. Des douves et des canaux. Et des cafés typiques, plus une petite ambiance provinciale comme on n’en fait (presque) plus… 

J’adore le charme de Bergues et c’est bien pour cela que je vous invite à (re)découvrir la petite cité flamande. Non, pas pour une visite guidée avec plein de dates, d’événements historiques et de chiffres. Mais juste pour une déambulation, le nez au vent, pour profiter d’un jour sans pluie. Si, si, c’est possible… 

Bergues-canal

Rendez-vous au beffroi

Commencez donc votre balade par la place Henri Billiaert, au milieu de laquelle se dresse le beffroi, visible comme le nez au milieu de la figure ! Reconstruit entre 1958 et 1961, suite au dynamitage allemand de la Deuxième Guerre, il est en quelque sorte le personnage principal de Bienvenue chez les Ch’tis. Je ne vais pas vous raconter le film, vous devez vous souvenir de cette scène culte, quand Dany Boon déroule un drap du sommet…

Bergues-beffroi

Sauf si vous venez un dimanche en basse saison, entrez au bureau d’informations touristiques, situé au rez-de-chaussée du beffroi, et demandez un plan de la ville. Il est gratuit et vous permettra de vous repérer pendant toute votre balade.

Bergues-plan-ville

La place Henri Billiaert se trouvant plus ou moins au centre de la cité, vous êtes libre de commencer votre balade où vous voulez. Comme vous êtes libre aussi de l’interrompre à tout moment pour revenir en ville. Zéro contrainte…

Bergues-La-Taverne-Vauban

Remparts joliment préservés

Si vous ne savez pas trop par où commencer, mettez le cap sur la rue du Port. C’est une ruelle charmante, enjambée par la porte de Dunkerque et cernée par l’eau. On y trouve la Taverne Vauban, un café typique, qui rappelle la fameuse scène du vélo, tournée à deux pas…  

Bergues-La-Taverne-Vauban-detail

De là, partez dans le sens qui vous plaira. Et profitez de ces jolis remparts, à l’intérieur de la muraille, à l’extérieur ou sur le chemin de ronde qui la surplombe par endroits. Je n’ai pas d’itinéraire précis à vous donner, vous verrez bien, c’est super simple !

Bergues-remparts-tour-et-ville

Arpentez les quelques kilomètres de cette enceinte fortifiée, préservée dans sa quasi-totalité. Et essayez de deviner les différentes époques de construction… Comtes des Flandres, ducs de Bourgogne, souverain des Pays-Bas espagnols ou Vauban, ingénieur du roi Louis XIV, chacun a apporté sa pierre à l’édifice, au fil des siècles.

Bergues-acces-remparts

Bergues-remparts-et-rue

Bergues-au-pied-remparts

Belle balade verte

Au fil de la promenade, vous croiserez une ou plusieurs des cinq portes encore debout. Dont la porte de Bierne, construite au XVIe, dont voici la face arrière, côté ville.

Bergues-porte-fortifiee

À la fois tour et porte, la Nekerstor a encore plus fière allure ! Massive fortification médiévale, elle a été édifiée au XVe siècle par les ducs de Bourgogne.

Bergues-porte

Tours, portes, poudrières, bastions, poterne, c’est tout un système de défense, en grande partie imaginé par Vauban, qui se dévoile au fil de la promenade.
Mais, perso, j’ai préféré le côté belle balade verte.  Oui, c’est vrai, la nature était encore en mode hiver quand nous l’avons faite. Mais j’imagine combien tout cela doit être joli à la belle saison…

Bergues-etendue-eau

Bergues-arbres-en-hiver

Bergues-vue-des-remparts

À Bergues, une table en route…

Et puisque vous adorez les estaminets (et nous aussi !), nous avons fait une pause déjeuner au Bruegel, situé place du Marché aux Fromages, à deux pas des remparts. C’est dans l’une des plus anciennes maisons de Bergues  – elle date de 1597 !- que se niche cette taverne dans son jus ou presque. 

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-facade

Affichant le label Estaminets flamands, elle promet, dès l’entrée, un moment d’authenticité, de convivialité et de bien vivre comme on les apprécie dans la région !

Bergues-taverne-Le-Bruegel-detail-facade

À l’intérieur, c’est vintage en diable et vraiment très chaleureux, notamment cette petite salle avec sa belle cheminée.

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-Bergues-restaurant-Le-Bruegel-etageres-et-vieille-caisse-enregsreuse

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-petite-salle

Brueghel l’ancien au Bruegel

J’aime beaucoup la grande salle aussi, avec ses longues tables en bois, ses bancs et son plancher. Des guirlandes de houblon se balancent au plafond et l’ensemble fait presque plus penser à une grange qu’à une salle de restaurant.

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-grande-salle-houblon-plafond

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-grande-salle

Dans le fond, une cheminée au feu de bois crépite, dans laquelle sont préparées toute une série de belles grillades.

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-feu-de-cheminee

En entrant dans la salle, j’ai eu l’impression de sauter à pieds joints dans une peinture de Brueghel l’ancien (avec un h après le g cette fois…). Et là, que vois-je, une reproduction du tableau « Le Repas de noces » du peintre en question, accrochée au mur. J’ai vérifié, cette œuvre date de 1567, plus ou moins la période de construction de la taverne !

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-coin-grande-salle

Menu du terroir très flamand

Dans cette ambiance 100% flamande et après une promenade apéritive, le menu du Terroir s’imposait ! 

En entrée, j’ai donc tenté la roborative mais tellement délicieuse demi-tartine berguoise, recouverte de champignons et de fromage de Bergues.

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-demi-tartine-berguoise

Mon amoureux a préféré une autre entrée très light, le maroilles pané sur salade… Tout mon style aussi mais dans la vie il faut savoir choisir !

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-maroilles-pane-sur-salade

En plat, j’ai pris la très classique carbonnade flamande avec ses frites. La photo n’est pas super mais je peux vous dire que la sauce avait un excellent petit goût de pain d’épices.

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-carbonnade-flamande

Et, en plus, un service souriant…

J’avais hésité avec le gratin flamand, cuisiné lui aussi avec du fromage de Bergues… Bonne pioche pour Éric, qui s’est retrouvé face à une portion pantagruélique, quelque chose qui ressemblait davantage à un plat qu’à une assiette… Ces Flamands ont décidément de l’appétit !

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-gratin-flamand

En accompagnement, des bières locales bien sûr, dont une Castelain Grand Cru (8,5° quand même) pour moi…

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-bieres-locales

Pour finir, nous avons pris un fondant au chocolat, qui ne figurait pas au Menu du terroir mais à la carte. La patronne nous a dispensés du petit supplément, geste commercial sympathique, bien en phase avec le service, souriant et vraiment agréable. Comme un goût de revenez-y.

Bergues-restaurant-Le-Bruegel-moelleux-chocolat

Le Bruegel en pratique

1 place du Marché aux Fromages, 59380 Bergues

03 28 68 19 19

restaurantlebruegel.fr

Menu du terroir 23,80 €.

Nous avons payé nous-mêmes notre déjeuner.

Le bureau d’informations touristiques de Bergues 

Place Henri Billiaert, 59380 Bergues (au pied du beffroi)

03 28 68 71 06

ot-hautsdeflandre.fr

De novembre à mars inclus 

Du lundi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

D’avril à octobre inclus :

Du lundi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Dimanches et jours fériés, de 10h à 13h et de 15h à 18h.

Le plan de Bergues est gratuit. Il permet de bien se repérer pour faire la balade des remparts. 

Découvrez aussi En Flandre, quatre tables vraiment très conviviales

Mais aussi En Flandre, trois estaminets charmants et très gourmands

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate