Au Crotoy, un bon bol d’air relevé d’un zeste de culture

C’est l’hiver ? Raison de plus pour aller à la mer ! En cette période très spéciale, où une balade au grand air reste parmi les seules sorties autorisées, profitons-en pour mettre le cap sur Le Crotoy ! Si, en plus, vous êtes en manque de culture, je vous propose un petit circuit dans les pas d’artistes célèbres. Écrivains, peintres ou parfumeur, ils ont été nombreux à se poser ou à prendre racine dans la petite cité de la baie de Somme. Allez, un bonnet, une écharpe, des gants et en route !

« Je rêve du Crotoy sans arrêt », avait joliment dit le peintre, ébloui par les somptueuses lumières, les rides de sable laissées par le reflux et « l’échange amoureux des ciels et des sables mouillés ».

Le-Crotoy-baie-ciel-hiver

1. La maison de Colette,
promenade Jules-Noiret 

Le-Crotoy-maison-Colette

Ici, on raconte toujours les mêmes anecdotes. Colette qui faisait du cheval, nue, sur la plage. Colette qui ouvrait la porte, nue, à ses visiteurs. Sacrée Colette, qui a fréquenté Le Crotoy entre 1906 et 1910. Elle a habité chez Missy, son amoureuse, au 218 de la digue-promenade Jules-Noiret, après avoir d’abord logé à la Belle Plage, aujourd’hui disparue.

Colette-assise-sur-table-de-toilette

Couverture-années-Trente-Les-Vrilles-de-la-Vigne-ColetteSa vie crotelloise côté littérature

Séjournant régulièrement dans la station, elle aimait à raconter sa vie crotelloise dans sa correspondance. Les départs en voiture à cheval pour aller à la pêche au poisson plat. La chasse au canard en bateau. La mer qui arrive jusqu’à la maison et « bat le mur de la terrasse d’un flac-flac doux et rapide ». À ces jours bénis, elle a consacré deux chapitres dans son recueil Les Vrilles de la vigne. Tiens, et si on relisait Colette ?

2. L’Heure bleue de Guerlain,
rue de l’Impératrice

Le-Crotoy-L'Heure-bleue-maison-Guerlain-vue-de-la-plage

C’est ici (et non dans l’actuel hôtel des Tourelles comme on le dit parfois) que Pierre-François Guerlain vivait quand il venait dans la station. Né à Abbeville, le parfumeur est un amoureux inconditionnel du Crotoy, qu’il fait connaître à de nombreux Parisiens.

L’Heure bleue, bâtisse cubique qu’il a fait construire en 1845, est située au bout de la rue de l’Impératrice et donne directement sur la plage.

Le-Crotoy-L'Heure-bleue-maison-Guerlain

Je suppose que ce nom lui a été attribué bien après sa construction puisqu’il reprend le nom du parfum L’Heure bleue, créé en 1912 seulement. Encore un nom, en tout cas, inspiré des couleurs de la baie…

3. La maison de Jules Verne au Crotoy

Le-Crotoy-villa-La-Solitude-Jules-Verne

Aujourd’hui, on l’appelle La Solitude. Mais ce n’était pas son nom en 1866 quand Jules Verne la loue avec sa famille et y passe de longs mois, au Crotoy.  À l’époque, il n’y a pas de constructions en face, juste des chantiers navals tournés vers la baie.

… dans la rue Jules-Verne

J’ignore comment s’appelait la rue à l’époque mais depuis elle a été rebaptisée rue Jules-Verne…
C’est là que l’auteur fera construire son propre bateau, Le Saint-Michel I, un sauterellier crotellois, c’est-à-dire un bateau qui pêche des crevettes grises. Il y aménage un bureau-bibliothèque et passe de longues heures à écrire en mer. Pendant ce temps, le patron de pêche qu’il a embauché tente de prendre du poisson. Mais la petite histoire raconte que quand Jules Verne est à bord, le poisson ne mord guère… 

Au premier étage de la maison de Jules Verne à Amiens, on découvre la reconstitution de l’un des bateaux de l’écrivain. Mais c’est le Saint-Michel III, son petit dernier… dont j’ignore s’il a été construit au Crotoy. 

Le-Crotoy-fresque-Jules-Verne

4. Le refuge de Toulouse-Lautrec,
quai Léonard

Le-Crotoy-villa-Les-Mouettes-blessees-avec-panneau-explicatif

On le sait moins mais le peintre Toulouse-Lautrec a également passé du temps au Crotoy, dans le sillage de son ami d’enfance et grand amateur d’art, Maurice Joyant. En juin 1899, il séjourne ainsi pendant quatre semaines à la villa Les Mouettes blessées (devenue ensuite une maison d’hôtes). 

Balade en mer et peinture

Il vient en baie pour reprendre des forces, après un séjour à la maison de santé de Neuilly.
Un an plus tard, le revoici au Crotoy, encore moins en forme que l’année précédente… Ce qui ne l’empêchera pas de faire le portrait de Maurice Joyant, fusil à la main, en pleine chasse au cormoran, sur son bateau. Un tableau qui se trouve aujourd’hui au musée Toulouse-Lautrec d’Albi. 

Maurice-Joyant-baie-Somme-Toulouse-Lautrec

5. La promenade Alfred-Manessier
au Crotoy

Le peintre, qui a passé son enfance à Abbeville, n’a jamais possédé de maison au Crotoy. Et pourtant quel amour, quelle fascination pour le petit port et la baie !

Le-Crotoy-promenade-Alfred-Manessier-table-panoramique

« Je rêve du Crotoy sans arrêt », avait joliment dit le peintre, ébloui par les somptueuses lumières, les rides de sable laissées par le reflux et « l’échange amoureux des ciels et des sables mouillés ». Toutes ces beautés qui reviennent comme une obsession dans son œuvre. Et que j’ai photographié, à ma façon, au fil de mes séjours ici…

Le-Crotoy-crepuscule-orange

Le-Crotoy-crepuscule-ete

… comme le bout du monde

Au Crotoy, j’aime particulièrement la promenade Alfred-Manessier, qui conduit le marcheur sur une langue de terre, comme au bout du monde.

Le-Crotoy-promenade-Alfred-Manessier-panneau

Là, une table d’interprétation est installée à côté des écluses du bassin des chasses. Elle rappelle que Manessier a largement puisé son inspiration ici, entre ciel, mer et terre… 

Le-Crotoy-promenade-Alfred-Manessier-table-panoramique-detail

Le-Crotoy-baie-grand-angle

En face, c’est le chemin des Digues et la station du Crotoy avec, dans le lointain, les deux tours rouges de l’hôtel Les Tourelles. LE point de repère par excellence dans le paysage…

Baie-de-Somme-Le-Crotoy-dans-le-fond

Le Crotoy en pratique

Le-Crotoy-bancOffice de tourisme, 1 rue Carnot, Le Crotoy.

03 22 27 05 25.

www.crotoybaiedesomme.com 

Découvrez aussi
À Amiens, Jules Verne vous reçoit chez lui

Au Crotoy, à l’hôtel des Tourelles, le bonheur n’est pas très loin…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate