Au Crotoy, à l’hôtel des Tourelles, le bonheur n’est pas très loin…

Oui, je l’avoue. J’ai piqué la jolie formule « le bonheur n’est pas loin » à l’hôtel Les Tourelles, dont c’est le slogan. Je n’aime en général pas trop emprunter les mots des autres. Mais là je dois reconnaître que c’est la formule parfaite pour évoquer ce lieu si charmant. Tellement charmant que j’ai d’ailleurs décidé de lui consacrer le premier post de cet an neuf. Ah, au fait, bonne et heureuse année 2019 à tous ! Et commençons-la à l’hôtel des Tourelles, là où le bonheur n’est pas loin…

Mais tout ceci ne répondait pas à l’une de mes questions existentielles. Est-il vrai qu’on peut dormir dans l’une des tourelles de l’hôtel ?

J’en ai rêvé pendant longtemps sans jamais le faire. Ah, une nuit aux Tourelles ! S’endormir dans une chambre aux couleurs pastel, aux jolis meubles chinés.

Le Crotoy hôtel Les Tourelles chambre quatorze avec vueSe réveiller au petit matin avec une vue sur l’ensorceleuse baie de Somme, dont on ne sait jamais exactement quelles couleurs elle aura. Et que Les Tourelles respectent à leur manière, en s’inscrivant dans un tourisme durable et responsable et en affichant l’Ecolabel européen depuis 2007.

Le Crotoy Les Tourelles vue plageSituée rue Pierre Guerlain, j’ai longtemps cru que cette immense maison de famille, flanquée de deux tourelles, avait été la propriété du célèbre parfumeur. Eh bien non. C’est à L’Heure bleue, une villa donnant directement sur la plage, que le parfumeur vivait quand il n’était pas rue de Rivoli à Paris. Mais après tout, qu’importe. Hier comme aujourd’hui, Les Tourelles sont un peu l’emblème du Crotoy.

Le Crotoy hotel Les Tourelles extérieur jourUne sorte de phare ou de repère qu’on voit de loin, y compris de Saint-Valery-sur-Somme, de l’autre côté de la baie.

Le Crotoy hôtel Les Tourelles extérieur nuitDes Tourelles, je connaissais depuis très longtemps le restaurant et le bar, des espaces qui ont (un peu) changé d’emplacement et de look au fil des ans. Cantonnée autrefois à une seule pièce, la salle à manger prend aujourd’hui ses aises dans deux pièces différentes. C’est clair, simple, sobre mais tellement charmant je trouve ! 

Le Crotoy hotel Les Tourelles vue salle à mangerSur les murs, divers artistes exposent leurs toiles, proposées à la vente. Du coup, on peut venir aux Tourelles pour manger bien sûr (ce que je n’ai pas fait l’autre jour, ayant d’autres adresses à tester) mais aussi pour jeter un œil aux tableaux et, pourquoi pas, s’autoriser un petit coup de cœur.
Le matin, c’est aussi là que se prend le petit déjeuner, après un ou plusieurs passages au buffet.

Le Crotoy hôtel Les Tourelles buffet petit déjeunerQuelques œuvres d’art colonisent aussi les murs du bar, juste à côté. Là aussi, simplicité, lambris gris et indéfinissable charme… 

Le Crotoy hotel Les Tourelles barMais ma pièce préférée du rez-de-chaussée est ce salon, créé il y a quelques petites années, dans une pièce un peu cachée, située derrière la réception. 

Le Crotoy Les Tourelles sculpture baigneurs salonLa recette est toujours la même. Parquet brut, lambris gris et des canapés et fauteuils sans chichi.

Le Crotoy hotel Les Tourelles vue salonLes œuvres d’artistes sont partout et pas seulement sur les murs ! 

Le Crotoy hotel Les Tourelles salonLe Crotoy Les Tourelles sculpture baigneurs salonQu’on loge à l’hôtel Les Tourelles ou pas, on peut venir se poser dans un canapé, le temps de prendre un apéro ou de grignoter fromages picards ou produits de la mer.

Le Crotoy hotel Les Tourelles fromages et crevettes

Avec un verre de vin, planches ou terrines de saison peuvent constituer un petit dîner léger et simple, un peu comme à la maison.

Le Crotoy hotel Les Tourelles salon avec ardoiseParce que, c’est vrai, l’hôtel Les Tourelles ressemble à une grande maison de famille, où on descendrait presqu’en pantoufles pour dîner. Avec un escalier qui ressemble, toutes proportions gardées, un peu au mien…

Le Crotoy hôtel Les Tourelles cage escalierLe Crotoy hotel Les Tourelles chambre treize

 

  Et les chambres, alors ? Elles sont situées aux étages, forcément. Sur les portes, les numéros sont indiqués sur de très belles petites représentations de la baie. On dirait furieusement du Pippa Darbyshire, cette artiste bien connue de Noyelles-sur-Mer. Mais j’avoue que je n’ai pas vérifié l’info…

 

Ce n’est pas derrière cette porte mais juste à côté, dans la chambre 14, que j’ai passé la nuit. Sans doute l’une des plus grandes chambres des Tourelles, avec une somptueuse vue sur la baie. La même que celle offerte sur la terrasse panoramique devant l’hôtel mais avec plus de hauteur.Le Crotoy hotel Les Tourelles chambre

Là aussi, couleurs douces, lambris peints et esprit bord de mer donnent un charme fou à cette chambre, loin de la déco standard d’un hôtel classique 3*. 

Le Crotoy hotel Les Tourelles chambre litLa salle de bain aussi est entièrement habillée de lambris gris. Et répond en écho à la baie, les jours où le temps est d’humeur morose. 

Le Crotoy hotel Les Tourelles salle de bainsMais tout ceci ne répondait pas à l’une de mes questions existentielles. Est-il vrai qu’on peut dormir dans l’une des tourelles de l’hôtel ? J’ai donc posé la question à la dame de la réception qui, devant mon insistance, a accepté de m’emmener tout là-haut. J’y ai découvert que la fameuse tourelle n’abrite pas une chambre mais une douche couverte de mosaïque (lavabo et toilettes sont situés dans une petite salle d’eau, à part). Un tout petit nid mais avec une vue de rêve sur la baie. 

Le Crotoy hôtel Les Tourelles chambre tourelleIl ne me reste plus qu’à vous dire un mot d’une géniale invention de l’hôtel Les Tourelles : le couchage des matelots. Dans ce dortoir, meublé de lits superposés,  les enfants de moins de 14 ans sont invités à dormir… loin de leurs parents. Ils partagent une grande salle de bain, située juste à côté du dortoir. Et peuvent vivre leur vie, un peu comme dans une maison de famille, l’été, entre cousins. Après s’être bien amusés dans la salle de jeux du rez-de-chaussée.

Décidément, le bonheur n’est pas loin ! 

Le Crotoy hôtel Les Tourelles dortoir matelots

Les Tourelles en pratique

Le Crotoy hotel Les Tourelles miroir salle à manger

2, rue Pierre Guerlain, 80550 Le Crotoy

03 22 27 16 33

www.lestourelles.com

En basse saison (du lundi au jeudi, de novembre à mars, hors vacances et ponts), de 80 à 122 € pour une chambre pour deux.
Chambre triple, 140 à 154 €.
Chambre quadruple, 160 à 172 €.

En haute saison, de 93 à 143 € pour une chambre double.

Chambre triple, 161 à 175 €.

Chambre quadruple, 181 à 193 €.

Petit déjeuner 13 €, petit déjeuner enfant 6,50 €.

Taxe de séjour 1,15 € par personne.

Lors de mon séjour, la chambre a été payée par nos propres soins.

 

Découvrez aussi À Saint-Valery-sur-Somme, L’Embarcadère, une valeur sûre et certaine

 

 

 

Laisser un commentaire

Navigate