Dordrecht et Kinderdijk, de l’eau et des ailes !

Petite devinette : quelle est la plus ancienne ville des Pays-Bas ? Delft ? Amsterdam ? Maastricht ? La Haye ? Perdu ! C’est Dordrecht, charmante ville de Hollande méridionale, à une grosse vingtaine de kilomètres au sud-est de Rotterdam. Voici cinq bonnes raisons d’y passer un week-end, en incluant dans le programme le site de Kinderdijk situé non loin…

On dirait un tableau de Vermeer, le bruit des ailes en plus. De tout là-haut, la vue est superbe sur l’alignement des dix-neuf géants de brique, dont quinze sont encore habités. »

À Dordrecht, pour les traces d’un riche passé

Au Moyen-Age, Dordrecht était une cité importante, qui savait tirer profit de sa situation au carrefour de plusieurs cours d’eau. Ses habitants (au moins les plus malins…) prospéraient grâce au commerce du bois, du blé, de la laine et du vin. Avec une nette préférence (comme je les comprends !) pour notre vin de Bordeaux, comme le rappelle cette façade de maison…

pays-bas-dordrecht-centre-ville-ancien-depot-vin-bordeaux

De ce riche passé commerçant, il reste de belles demeures avec des boiseries noires, à admirer lors d’une balade dans le centre de Dordrecht. Et sur leur façade, tout au sommet, il reste souvent une poulie. C’est grâce à elle qu’on arrivait à monter les tonneaux dans les entrepôts situés sous le toit.
Mais le petit centre-ville très zen cache aussi des dizaines d’antiquaires et de brocanteurs. C’est bien simple, je crois que je n’en ai jamais vu autant au kilomètres carré !

pays-bas-dordrecht-pont-noir-sur-eau

Pour l’eau omniprésente

La vie s’écoule tranquillement dans cette cité amoureusement serrée par des bras d’eau et dont la lumière a inspiré bien des peintres. Le nouveau port est un petit Cannes, où les yachts toisent les péniches habitées et les voiliers regardent passer les mariniers.  pays-bas-dordrecht-bateaux-en-ville

Bercé par le carillon, on se perd dans les ruelles et on finit au Groothoofd. Ce point de jonction des rivières offre une vue magnifique sur une mer miniature.

pays-bas-dordrecht-porte-groothoofd

 

 

Là, on s’arrête devant la somptueuse porte d’entrée toute décorée. Car, à Dordrecht, l’entrée en ville s’est longtemps faite par l’eau.

 

Pour une adresse belle ou déjantée

Vous aimez ces ambiances très hollandaises, à la fois dépouillées et chic ? Avec des touches de noir un peu partout pour avoir l’impression de dormir dans un tableau d’un Primitif flamand ? Si vous n’êtes pas trop fauchés, posez votre valise à l’hôtel Bellevue, situé au confluent des trois fleuves. Ma chambre très cosy y donnait sur l’eau et le matin au petit déjeuner j’ai profité de la magnifique vue sur le Groothoofd en prenant mon premier café.

pays-bas-dordrecht-hotel-bellevue

Mais si vous préférez les ambiances déjantées et poétiques, avec comme un goût d’enfance, rendez-vous à la Villa Augustus, toujours à Dordrecht.

pays-bas-dordrecht-villa-augustus-exterieur-et-jardin

Cet ancien château d’eau a été transformé en hôtel de 37 chambres et restaurant, entourés d’un fabuleux jardin. Mais au rez-de-chaussée, on trouve aussi un marché, qui vend à la fois des fruits et des légumes, et de jolis objets de déco.

pays-bas-dordrecht-villa-augustus-interieur

Côté resto, le mobilier est dépareillé, la vaisselle est très colorée, tandis qu’une improbable petite bibliothèque a trouvé place entre deux fenêtres. La cuisine ouverte trône quant à elle au milieu de la salle, comme dans ces apparts modernes où le cuisinier tient à rester en contact avec ses hôtes.
C’est un peu comme si on dînait chez « Alice au pays des merveilles » et qu’on s’attendait à voir surgir le lapin de Lewis Caroll…
J’ai adoré cet endroit très néerlandais dans l’esprit, c’est-à-dire sans chichi, simple et juste décalé ce qu’il faut…

Pour une leçon sur les moulins à Kinderdijk

pays-bas-kinderdijk-moulin-gros-planÀ Kinderdijk, à une demi-heure de bateau de Dordrecht, les moulins ne servent pas à faire de la farine. Même si dans les groupes d’Américains, il y a toujours quelqu’un pour demander où on cuit le pain…

Non, dans ce site unique au monde, situé sous le niveau de la mer, ces géants ailés font partie d’un vaste dispositif de gestion des eaux. Avec bassins collecteurs, fossés, digues et écluses, ils évitent les inondations dans les terres basses. Leur mission exacte ? Pomper l’eau du polder et la drainer dans la rivière, de l’autre côté de la digue.

Ah ! Rien que le mot polder me fait déjà rêver. Du temps de mon enfance, à Strasbourg, très loin de la mer, il était pour moi le comble de l’exotisme…
Les moulins sont de très vieux messieurs construits entre 1738 et 1740. Ils sont donc aidés dans leur tâche par une puissante station de pompage gérée par ordinateur !

pays-bas-kinderdijk-alignement-moulins

Mais rien ne remplacera jamais la poésie de ces silhouettes, alignées ou décales, selon qu’il s’agit de l’Overwaard ou du Nederwaard.
Il faut voir leurs grands bras s’agiter sur l’un de ces ciels nuageux si typiques et beaux. Il faut entendre ce sifflement si caractéristique quand on s’approche du moulin aujourd’hui transformé en musée.
« Attention aux ailes qui rasent le sol ! » lance Peter Paul, le guide-meunier, à ceux qui empruntent la passerelle conduisant à l’intérieur.

pays-bas-kinderdijk-moulin-musee-interieurEh oui, les moulins sont aussi des maisons et celui du Nederwaard est resté dans son jus. La salle du rez-de-chaussée abrite un lit clos, fermé par des rideaux. On dirait un tableau de Vermeer, le bruit des ailes en plus. De tout là-haut, la vue est superbe sur l’alignement des dix-neuf géants de brique, dont quinze sont encore habités.
500 000 visiteurs défilent chaque année sur le site de Kinderdijk classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. C’est dire s’il vaut la visite !

 En pratique

Y aller

pays-bas-dordrecht-thalysThalys relie Lille à Rotterdam, en deux heures, depuis Lille-Europe et via Bruxelles et Anvers. Deux trains rouges quotidiens, avec départ à 11 h 59 (arrivée à 14 h 02) et à 19 h 07 (arrivée 21 h 02). Dans le sens Rotterdam Centraal-Lille départ 7 h 58 et 16 h 58.
À partir de 29 € l’aller simple en tarif Standard. Sur www.thalys.com
À Rotterdam Centraal, il y a un train pour Dordrecht toutes les 5 à 10 minutes.
Pour rejoindre Kinderdijk, on prend le water-bus à la station Dordrecht Merwekade, au bout de la Voorstraat. Ce bus sur l’eau part deux fois l’heure, à pile et à la demie.
On descend à Ridderkerk De Schans et on prend le bac pour Kinderdijk.
www.kinderdijk.com/plan/directions-address/waterbus

Dormir

pays-bas-dordrecht-hotel-bellevue-chambre-noire

À l’hôtel Bellevue de Dordrecht, situé au confluent de trois fleuves. Chic, cosy et sobre, avec une magnifique vue sur le Groothoofd et la porte d’entrée toute décorée de la ville, à partir de la salle de petit-déjeuner.
Chambres à partir de 145 € sans le petit déjeuner
www.bellevuegroothoofd.nl

Manger

Au Post, l’ancien bureau de… poste de Dordrecht. Restaurant, patisserie, bar à vins, cet endroit plutôt branché propose lunch, brunch, dîner et five o’clock tea dans une déco très contemporaine. Goûtez les tapas hollandais, dont les croquettes jambon.
Post, Johan de Wittstraat 128, Dordrecht.
www.restaurantpost.nl
Ouvert 7 jours/7.

Manger et dormir

pays-bas-dordrecht-villa-augustus-restaurant-mobilier

À la Villa Augustus de Dordrecht, dans un ancien château d’eau transformé en hôtel et 37 chambres, en restaurant mais aussi en marché, le tout entouré d’un fabuleux jardin C’est cosy et il règne une ambiance très « Alice au pays des merveilles ».
À partir de 125 € la nuit pour deux.
www.villa-augustus.nl

 Se renseigner

pays-bas-kinderdijk-sabots

Sur www.holland.com

Le séjour m’a été offert par le NBTC, l’Office néerlandais du tourisme et des congrès.

 

Découvrez aussi mes bonnes adresses à Rotterdam, non loin de là

 

6 Commentaire(s)

  1. Un must pour découvrir la Hollande typique, et si près de chez nous ! Merci Anne pour ce beau post. Je vais y retourner, c’est sur, et je prendrai le waterbus cete fois.

    • Annetomczak07 Répondre

      Pas toujours besoin d’aller à l’autre bout du monde pour être dépaysé(e) ! Les Pays-Bas en sont un bon exemple…

  2. GABRIELLE et. W. Répondre

    Bravo pour le style alerte et enlevé de la narration qui donne vraiment envie de se rendre aux Pays-Bas même quand on connaît déjà les lieux décrits. Les photos sont très réussies et soutiennent bien le texte. Félicitations!

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci, merci ! C’est l’objectif de ce blog : donner envie de se balader et de faire des découvertes…

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci Sophie. En plus, c’est moins loin de notre région qu’on pourrait a priori le penser !

Laisser un commentaire

Navigate