Waer Waters, paradis de la zénitude et oasis de détente

Vous aimez les thermes et les complexes bien-être, dont on sort régénéré et comme neuf ? J’ai testé pour vous Waer Waters, le (presque) nouveau paradis de la zénitude, à deux pas de Bruxelles. On y va pour se détendre, recharger ses batteries, faire un sauna (et même plusieurs), nager, buller, se cocooner… Et aussi, accessoirement, pour faire des soins, méditer, dîner et même passer la nuit. De plus, avec des zones textile et naturiste bien délimitées, vous êtes libre de vivre l’expérience en maillot…ou sans. C’est vous qui décidez…

Dans les pays du Nord, on est souvent plus à l’aise avec son corps que chez nous et c’est vrai aussi en Belgique. Un art de vivre sain et naturel, qui inclut la pratique du sauna et la nudité qui va avec.

Bon, pour commencer, je souhaite vous dire un mot des photos. Elles sont interdites (comme les smartphones) dans l’ensemble du centre thermal… Pourtant j’en ai fait quelques unes, en prenant bien soin que personne n’y figure. Impossible de faire un article sur un blog sans photos et j’aurais trouvé dommage de ne pas vous faire découvrir cette belle adresse juste à cause de cela. J’espère que Waer Waters me pardonnera… 😇

Waer-Waters-batiment-exterieur

Plutôt textile ou naturiste ?

Je connais des thermes qui pratiquent des jours avec maillot et des jours sans. À Waer Waters, c’est les deux… tous les jours. Le centre comporte en effet trois zones bien délimitées, dont deux (Unite et Zen) pour ceux qui préfèrent conserver leur maillot.

Du coup, mon amie Véro, pas naturiste pour un sou, n’a pas hésité à m’accompagner dans mon expérience bruxelloise. 

Waer-Waters-caisses

Après une fin de matinée et un début d’après-midi dans les deux zones textile, l’heure était venue pour moi de filer texter la zone Re-Energize naturiste. Quelle n’a pas été ma surprise de voir Véro me suivre et jeter (courageusement) son maillot aux orties. Avant de m’avouer, un peu plus tard, avoir largement préféré cette zone sans maillot ! 😉

Waer-Waters-casiers-vestiaires

Lieu sans équivoque…

Mais, attention, je le précise pour ceux qui auraient mal compris le concept que Waer Waters est tout… sauf un lieu de débauche ! Dans les pays du Nord, on est souvent plus à l’aise avec son corps que chez nous et c’est vrai aussi en Belgique. Un art de vivre sain et naturel, qui inclut la pratique du sauna et la nudité qui va avec.

Dans ce lieu sans équivoque, on est à l’aise avec son corps… Cinq, dix, vingt kilos de trop ? Ici, on s’en fout ! On vient pour être bien, pour se détendre et se reposer, pas pour juger le corps de l’autre. 

Waer-Waters-zone-maillots-salon

Passer à table

Ceci dit,  un petit mot de la restauration puisque la formule Embrace (66 €) que nous avions choisie comprend, outre l’accès bien-être et le linge de bain, un repas au resto O’bergine. Qui n’est pas celui de la photo ci-dessous puisqu’il s’agit de la brasserie Rodenberg, située à l’entrée du complexe et ouverte à tous.
Si nous n’avons pas pu tester le buffet à volonté mis en place après notre passage, nous nous sommes régalées d’une excellente salade César. Je suppose donc que le dit buffet doit être à la hauteur…
En tout cas, j’aime toujours autant déjeuner en peignoir, plaisir aussi doux que régressif !

Waer-Waters-restaurant-entree

Sinon, il y a aussi un bar à tapas, baptisé O’live, qui ne servait pas à l’heure où nous sommes passées. Mais le lieu, situé à côté de la grande piscine, est plutôt sympa, non ?

Waer-Waters-zone-maillots-salon-lounge

Waer-Waters-zone-maillots-espace-lounge

Deux zones dans l’espace maillot

Bon, parlons un peu des installations à présent. Dans la zone Unite de l’espace maillot, la salle de repos, avec sa belle cheminée, était fermée ce jour-là  (Covid ou chaleur estivale 😎?). Mais nous avons bien profité du grand bassin intérieur ainsi que de la piscine intérieure/extérieure, qui donne sur le jardin. 

Waer-Waters-piscine-zone-maillots

L’art de faire silence 

Toujours du côté textile, j’ai préféré la zone Zen, où chacun est prié de respecter un silence total. Ce qui m’est en général difficile m’a presque paru une évidence dans cet environnement de déconnection et de repos. Dans ce secteur, il y a un biosauna, des cabines infrarouges, un hammam (non accessible à cause du Covid), un super bain réchauffant dans une sorte de grotte, un jacuzzi, un bain de pieds, un calidarium et une piscine intérieure/extérieure… où il faut donc barboter en silence.

Waer-Waters-zone-maillots-espace-silence

Waer-Waters-zone-maillots-bassin-silence

Ah les cristaux de sel !

Au bout du jardin, un étang de baignade est particulièrement agréable pendant une journée d’été.

Tandis que, derrière l’étang, on se plonge dans une chaleur bienfaitrice dans le Kelo sauna et le fabuleux sauna aux cristaux de sel. C’est mon préféré pour l’ambiance mais aussi pour le soulagement qu’il apporte à une douleur d’épaule ou de cheville.

Waer-Waters-sauna-sel

Restera alors à tester le sauna perché très très chaud, précédé d’un bain très très frais, d’où on domine une bonne partie des installations du resort. 

Waer-Waters-zone-maillots-jardin-vu-de-haut

Et chez les naturistes ? 

L’heure était alors venue de prendre le long couloir pour rejoindre l’espace naturiste Re-Energize (comme on dit là-bas), dont j’ai très peu de photos… forcément. 

On y a longtemps nagé dans la piscine chauffée extérieure, grande, belle et super agréable.

Waer-Waters-zone-naturiste-couloir

On y a aussi passé pas mal de temps dans le bain de sel, où on flotte comme dans la mer Morte. On a joué avec l’acoustique de dingue qui fait qu’on entend le moindre mot prononcé à l’autre bout du bassin. Essayez, vous verrez, c’est super amusant.

Waer-Waters-zone-naturiste-entree

Sauna cabane et étang naturel

Avec ses petits airs de cabane de trappeur du Grand Nord, le sauna cabane est le plus vaste de tout le centre thermal. Je l’ai trouvé désert… ce qui l’a rendu à la fois très confortable et très Covid compatible… En sortant, plutôt que de prendre une douche froide, j’ai préféré m’immerger dans l’immense étang naturel. Plutôt frisquet en entrant mais quel bonheur, après quelques minutes, de nager toute nue au milieu des roseaux et des petites bêtes. Un vrai retour aux sources… 

Waer-Waters-zone-naturiste-grand-sauna-entree

Waer-Waters-zone-naturiste-vue-de-haut

Le temps est passé très vite, d’autant qu’on n’avait droit qu’à six heures sur place, repas compris, à cause de ce satané Covid. À peine le temps de se poser et de se reposer. Pas le temps d’assister à une séance de versement ou de méditation. Ni de voir les équipements de fitness. Et encore moins de faire un soin visage ou corps, un massage ou un enveloppement. Autant dire qu’il faudra revenir explorer, d’une autre manière encore, ces thermes magiques !

Waer-Waters-zone-naturiste-salon-repos

Waer Waters en pratique

Waer-Waters-zone-naturiste-espace-reposRodenberg 21, 1702 Groot-Bijgaarden, Belgique

www.waerwaters.com

Toutes les instructions concernant le Covid-19 sur le site.

Ouvert tous les jours, y compris les jours fériés. De 11 h à 23 h du lundi au jeudi et de 10 h à 23 h du vendredi au dimanche, les jours fériés et les vacances scolaires (belges). 

Tarifs sur le site mais attention, en ces temps de Covid et pour permettre la distanciation, on peut passer au maximum 6 heures sur place !

Réservation fortement conseillée

Le linge de bain (peignoir et serviettes) peut être loué sur place. Des tongs et maillots sont également en vente sur place.

Le parking est gratuit.

Véronique a apprécié la zone fumeurs, dans le jardin de l’espace naturiste, près de l’étang.

Les points d’eau n’étant pas accessibles en cette période de Covid, chaque visiteur reçoit une petite bouteille d’eau à l’entrée.

Sur place, l’hôtel 4* Waer Waters propose un tarif avec accès à l’espace bien-être/wellness. Dans ce cas, chaque occupant de la chambre a droit à deux entrées par nuitée (le jour de l’arrivée et le jour du départ). 

Nous avons payé nous-mêmes nos entrées.

Découvrez aussi
À Bruxelles, trois bonnes raisons de choisir le 9 Hotel Central

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate