“Mots d’absence”, mon roman de l’été vient de sortir

Voilà des jours que je trépignais d’impatience. Cette fois, ça y est ! Mon roman Mots d’absence vient de sortir aux éditions Arthémuse. C’est mon premier roman et Plus au nord n’est pas pour rien dans cette concrétisation… En deux mots, Mots d’absence est l’histoire croisée de deux femmes, qui vieillissent sans avoir grandi. Mais c’est surtout une histoire qui se tisse ici,  chez nous, avec quelques voyages en prime. Je ne vous dis pas que c’est du Victor Hugo, certainement pas… Mais j’y ai mis un peu de mes passions et de mon âme. Et cela me ferait un immense plaisir de vous faire découvrir ce roman de l’été. Je peux compter sur vous ?

L’histoire commence à Lille, sur un coin de trottoir, dans une braderie. Avant de se poursuivre au Touquet, sur la Côte d’Opale… notamment.

C’était il y a quelques années déjà. Un après-midi de juillet, je m’étais installée à mon ordi portable, comme ça, sans plan, sans histoire préconçue, juste avec l’immense envie d’écrire… un roman ! Parce que j’adore raconter des histoires. Culot monstre, rêve qui remonte à l’enfance, thérapie ou un peu des trois ? Allez savoir. Toujours est-il que l’inspiration est venue au fil des pages et que, l’été fini, mon roman l’était aussi. Quelques envois à de prestigieuses maisons d’édition parisiennes et autant de refus (polis… quand même) plus tard, Mots d’absence s’est retrouvé dans un tiroir. 

Mots-d-absence-Anne-Tomczak-tiroir

Voici la petite histoire…

Il y est resté plusieurs années, jusqu’à ce qu’arrive le premier confinement… Vous vous souvenez ? Plus rien ne bouge, on reste chez soi et Plus au nord se désespère… Que publier ? À quoi bon donner des idées de sorties à des confinés ? Qui peut encore consulter un blog d’escapades alors qu’on est royalement autorisé à parcourir un kilomètre autour de chez soi ?  Bref, Plus au nord fait diversion en lançant un provisoire “Petit Journal d’une confinée”, avant de déprimer pour de bon.

Mots-d-absence-Anne-Tomczak-ciel-crepuscule

Et puis un soir, la bonne idée qui surgit à l’improviste. Et si je publiais Mots d’absence sur Plus au nord, morceau par morceau, un chapitre chaque jour ? C’est ainsi que, chaque soir à 18 h, des centaines de followers attendaient la suite de l’histoire. Ma maman en tête… 

C’est à ce moment-là qu’Anne-Lise Farkoa, créatrice des éditions Arthémuse au Touquet, a découvert Mots d’absence. Elle a lu certains épisodes, en a raté d’autres… et m’a contactée pour obtenir le manuscrit intégral et le lire d’une traite. La suite, vous vous en doutez, la voici… retardée toutefois par d’autres confinements, par l’annulation des salons du livre et autres joyeusetés covidiennes. Mais aujourd’hui Mots d’absence est là et c’est bien l’essentiel !

Mots-d-absence-Anne-Tomczak

Et le pitch ?

Je peux vous dire que Mots d’absence est l’histoire croisée de deux femmes qui vieillissent sans avoir grandi. Celle de Chiara, bientôt 40 ans, qui est sur le point de gagner, face à son meilleur ami, le concours de la vie amoureuse la plus ratée. Mais qu’importe puisqu’un matin, sur un coin de trottoir, sa vie bascule…
L’autre protagoniste de ce roman, c’est Gabrielle, 90 ans, petite dame espiègle aux cheveux bleutés. Elle se retourne sur sa vie et s’offre une ultime audace : s’installer à l’hôtel et tenir un journal intime pour dire enfin qui elle était.

Mots-d-absence-Anne-Tomczak-W-Westminster-Le-Touquet

L’histoire commence donc à Lille, sur un coin de trottoir, dans une braderie. Et se poursuit au Touquet, sur la Côte d’Opale, où les deux femmes se rencontrent. Et où Gabrielle pose valises et cartons dans un établissement aussi célèbre que prestigieux…

Mots-d-absence-Anne-Tomczak-vue-brocante
Mots-d-absence-Anne-Tomczak-Westminster-Le-Touquet-facade
Mais Mots d’absence, c’est aussi l’histoire d’un voyage presque sans fin, entre côte belge, baie de Somme, Italie et Thaïlande. Une quête, jusqu’au bout du monde, à la recherche de l’innocence…
Me suivrez-vous ?

Mots-d-absence-Anne-Tomczak-cabines-plage-cote-belge

Où trouver “Mots d’absence” ?

Dans la boutique en ligne des éditions Arthémuse, par ICI

Mais aussi :

  • Maison de la presse du Touquet

88, rue de Paris – 62520 Le Touquet

  • Maison de la presse de Berck

33, rue Carnot – 62600 Berck

  • Maison de la presse de Montreuil

12, rue d’Hérambault – 62170 Montreuil-sur-Mer

  • Studio Livres

32, place Max Lejeune – 80100 Abbeville

  • Civette de Stella Plage

Place Jean Sapin – 62780 Cucq Stella

  • Café-Papeterie Marithérez

31, place du Général de Gaulle – 62170 Montreuil-sur-Mer

  • La Fureur de Lire – SAS Busson

1 bis, avenue de la concorde – 62151 Hardelot Plage

  • Maison de la Presse Albert

8, place d’Armes – 80300 Albert

  • La Librairie

33, rue Emmery – 59140 Dunkerque

Mots d’absence par Anne Tomczak, aux éditions Arthémuse, 17 €. 

16 Commentaire(s)

  1. Toutes mes félicitations pour la publication de ton roman! Un livre qui te ressemble et qui se dévore en une bouchée.
    À lire et à relire, sur la plage cet été ou plus tard au coin de la cheminée.
    En espérant que ta plume ne soit jamais à court d’idées et de mots.
    Belle vie à cette histoire, à ce livre.

    • Annetomczak07 Répondre

      Mille mercis Clémence ! Comme tu le sais, je suis un oiseau rare qui vit de sa plume… et que sa plume fait vivre aussi !

  2. nadine baussart Répondre

    bonjour ANNE
    A la vue de ces quelques mots de présentation du livre ….çà me donne envie de me l’offrir !! je passe à Montreuil la semaine prochaine , j irai le chercher . Et encore merci à vous pour ces superbes reportages accompagnés de sublimes photos et de commentaires bien détaillés. Cordialement .

    • Annetomczak07 Répondre

      Mille mercis de votre intérêt Nadine ! Vous le trouverez en effet à la Maison de la presse de Montreuil. Bonne lecture !

  3. Bravo Anne pour vous être lancée dans l’écriture d’un roman. J’avoue que ça me titille …et je vais bien finir par au moins essayer !. Mais je vais lire votre premier roman d’abord. Et bonne chance pour le second …peut être ?

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci de vos mots gentils Alain ! Si cela vous titille, alors lancez-vous ! Vous n’avez rien à perdre… Quant à mon deuxième, j’y pense, j’y pense… et puis j’oublie… On verra bien !

  4. C’est très beau, émouvant, enthousiasmant, un projet qui se concrétise. Tenir cet objet entre les mains et une récompense. Je sais que tu y a souvent pensé. Bravo Anne pour ce livre qui voit le jour!

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci de ton commentaire, Camille ! Oui, tenir son roman entre les mains, c’est tout de même autre chose qu’avoir un manuscrit dans un tiroir… Je savoure !

    • Annetomczak07 Répondre

      Mille mercis Céline de ton intérêt ! Non, il n’existe pas en version électronique, je suis “old fashion”. Mais je sais que l’éditeur est très réactif ! Plein de bises et à une prochaine j’espère

      • Annetomczak07 Répondre

        Merci, merci Laurence ! Si vous l’aviez adoré, alors offrez-le ou offrez-le vous en (jolie) version papier… Tout est dans le post dédié sur plusaunord.com

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci Dorothée ! En effet, c’est un grand plaisir pour moi de tenir ce roman entre mes mains… A très bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate