Mon futur hébergement, la suite de l’aventure

Quand je vous ai parlé de mon futur hébergement touristique, début octobre, on en était encore au stade du projet. Le maître d’œuvre était choisi. Le plan était fait. Les grands choix de déco aussi. Mais, pour le reste, mon atelier de maréchal ferrant, près de Lille, était encore dans son jus, tel qu’il se présentait depuis une centaine d’années… Depuis le premier épisode de mon feuilleton, tout a changé ! Les travaux ont commencé le lundi 9 octobre et, en cette fin d’année, le chantier a sacrément avancé. Petit retour en arrière, calendrier sous les yeux…

Lundi 4 décembre. Je suis plus excitée qu’un soir de Noël, quand j’étais enfant. C’est aujourd’hui qu’on livre baie vitrée, grande fenêtre coulissante et fenêtre de toit pour mon futur hébergement touristique, et ce moment-là, je l’attends depuis des mois !

Lundi 9 octobre

Premier jour du chantier. J’attends comme le Messie le petit bulldozer, qui va ouvrir les hostilités et décaisser le sol d’une vingtaine de centimètres. Il arrive, tout rutilant, et grignote avec appétit le sol de mon atelier. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-neuf-octobre-petit-bulldozerMardi 10 octobre

Au soir du deuxième jour, une tranchée court tout le long de l’entrée et le sol a été revêtu d’une couche de sable (ou quelque chose qui y ressemble). 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-dix-octobre-tranchee

Mercredi 11 octobre

Ce sable une fois damé, les choses sérieuses peuvent commencer. Les maçons positionnent l’ensemble des tuyaux d’écoulement, qui disparaitront sous la dalle béton.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-onze-octobre-tuyaux-sol

Il est alors temps de poser les plaques destinées à isoler le sol.

Avant de recouvrir le tout d’une membrane de plastique, pour une bonne étanchéité, et de fers à béton. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-onze-octobre-fers-a-beton

Vendredi 13 octobre

Après une journée off, revoici les maçons. Ils ne viennent pas seuls mais accompagnés d’une impressionnante toupie, qui fait son petit effet dans le quartier. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-treize-octobre-toupie-un

Dès potron-minet, la toupie stationne devant la maison. Et, faute de pouvoir passer le porche d’entrée, déploie son immense bras articulé au-dessus de ce dernier. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-treize-octobre-toupie-trois

Je ne perds pas une miette du spectacle, courant dans tous les sens pour immortaliser la scène.

J’adore ce moment où le béton se met à couler du gros tuyau, remplissant à une vitesse dingue les interstices entre les fers. Six mètres cube de béton au total !

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-treize-octobre-toupie-huit

Une demi-heure plus tard, la dalle est déjà finie…

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-treize-octobre-toupie-chappe-finie

Entre deux…

Côté futur aménagement, les choses avancent aussi tout lentement. Je dévalise par deux fois Linvosges, entreprise vosgienne que j’aime bien. Blanc, tout sera blanc, des housses de couette aux taies d’oreiller, en passant par les draps de bain, les serviettes de bain, les serviettes invités… 

Linge-Linvosges

Tous les matins ou presque, de mystérieux colis arrivent à la maison, intrigant fortement le chat. Ils contiennent lampes, liseuses, déco murale… que je ne vous montre pas, histoire d’en garder un peu pour plus tard…

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-treize-octobre-arrivee-lampes

Jeudi 23 novembre

D’après ce que j’avais compris, l’eau devait arriver directement de la rue, où se trouve à la fois le réseau et mon compteur. C’était simple, direct et sans problème. Enfin, c’est ce que je croyais. Car, finalement, Thomas, mon maître d’œuvre, m’a annoncé qu’en fait il faudrait prendre l’eau dans ma maison. Aïe, aïe, aïe, les choses se compliquaient. En attendant la venue du plombier (et un trou dans le plafond de ma cuisine), une tranchée a été creusée dans le jardin, entre la maison et le futur hébergement. But de l’opération ? Passer une grosse gaine, qui accueillera le tuyau d’eau, en direct de ma lingerie. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-vingt-trois-novembre-gaine-jardin

Vendredi 1er décembre

J’attends de pied ferme l’entreprise Vancol qui, dès lundi, va métamorphoser les lieux. Mais rien ne sera possible sans une nouvelle intervention des maçons, chargés de poser un seuil sur lequel reposera la future baie vitrée. Le seuil en question est en pierre bleue, magnifique matériau régional, et ça franchement j’adore !

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-premier-decembre-seuil-pierre

Lundi 4 décembre

Je suis plus excitée qu’un soir de Noël, quand j’étais enfant. C’est aujourd’hui qu’on livre baie vitrée, grande fenêtre coulissante et fenêtre de toit pour mon futur hébergement touristique, et ce moment-là, je l’attends depuis des mois ! Dès la première heure, deux livraisons arrivent de concert, dont celle de la baie vitrée.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-arrivee-camion

Jess, Thibaut et leurs collègues de Vancol se souviendront longtemps du monstre, pourtant habitués à porter de lourdes charges… 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-arrivee-baie-vitree

Avant d’installer quoi que ce soit, il faut démonter l’imposte de l’ancienne porte, restée en place. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-impost-casse

Mais aussi casser la fenêtre d’atelier, dont le châssis était en place depuis les années 30. Dommage c’est vrai mais impossible de faire autrement, tant il était imbriqué dans la maçonnerie…

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-fenetre-en-eclats

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-fenetre-cassee

Je n’avais jamais vu la vie à travers cette fenêtre et j’avoue que ça m’a fait drôle. Mais ce moment sera de courte durée puisque le nouveau châssis attend déjà… 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-trou-fenetre

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-chassis-fenetre

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatre-decembre-pose-chassis

Mardi 5 décembre

Dès le lendemain, c’est la baie vitrée (ou plutôt la porte d’entrée avec panneaux fixes latéraux et imposte) qui trouve sa place, sur le joli seuil en pierre bleue.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-cin-decembre-baie

Tandis que la fenêtre coulissante à quatre vantaux sur rails est ajustée au poil.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-cinq-decembre-pose-fenetre

Je ne sais pas vous mais moi j’adore la nouvelle tête de mon futur hébergement…

Jeudi 7 décembre

Le bâtiment étant désormais « hors d’eau hors d’air », comme on dit dans la profession, l’entreprise Vancol peut s’attaquer aux premiers travaux intérieurs. À commencer par monter la structure du bloc sanitaire, qui comprendra une salle de bain avec douche à l’italienne et des WC séparés, plus un petit placard/penderie. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-sept-decembre-bloc-sanitaires-structure

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-huit-decembre-bloc-sanitaires-structure

Lundi 11 décembre

La météo a (encore) prévu de la pluie pour toute la semaine. Ce lundi est donc la seule fenêtre pour installer celle de toit, qui va nécessiter une journée entière de travail.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-onze-decembre-trou-toit-velux

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-onze-decembre-trou-toit-velux-deux

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-onze-decembre-velux-monte

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-onze-decembre-velux-sur-toit

Pas grand-chose d’autre à ajouter sur le travail de Jess, Élie, Hugo et Thibaut, véritables acrobates des toits. Ah si… chapeau les artistes et merci pour le spectacle !

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-onze-decembre-acrobates

Mardi 12 décembre

Le lendemain, retour à l’intérieur et au sec. Installation de la VMC dans le plafond des toilettes. Et préparation des cloisons et de l’isolation du bloc sanitaires. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-douze-decembre-toilettes

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-douze-decembre-sanitairesMercredi 13 décembre

Avec trois ou quatre personnes sur le chantier, les choses avancent vite et bien. Le plafond se couvre peu à peu d’un gros (24 centimètres de mémoire) matelas d’isolant, de même que la « boîte dans la boîte » contenant salle de bain et toilettes.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-treize-decembre-isolation-toit

Jeudi 14 décembre

Dès le lendemain, c’est au tour des murs de s’habiller pour l’hiver, après la pose de rails métalliques. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quatorze-decembre-isolation-mur-fond

Vendredi 15 décembre

De jour en jour et même d’heure en heure, les murs se couvrent d’un manteau d’isolation en laine de verre puis de Placo BA 13 (j’ai regardé sur le devis…). Et, à l’heure du week-end, c’est toute une partie du local qui est (presque) terminé…

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quinze-decembre-isolation-mur-fond.jpeg

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quinze-decembre-isolation-mur-droite.jpeg

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-quinze-decembre-mur-droite-plaquejpeg

Lundi 18 décembre

C’est reparti pour une nouvelle semaine de boulot, la dernière avant les fêtes. Cette fois, c’est au tour du mur autour de la fenêtre d’être habillé et isolé. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-dix-huit-decembre-isolation-fenetre

Et, au soir venu, je me rends compte (car non, je ne passe quand même pas toute ma journée sur le chantier) que l’équipe a commencé à esquisser la séparation entre les deux parties du bâtiment. Celle qui restera un atelier et celle qui deviendra le futur hébergement touristique. Une page se tourne…

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-dix-huit-decembre-construction-cloison-gauche

Mardi 19 décembre

Les choses vont vite et, en deux jours, il ne reste plus qu’un étroit passage entre les deux parties du bâtiment.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-dix-neuf-decembre-cloison-en-bonne-voie

Tandis que le mur sous la fenêtre est presque habillé pour l’hiver. Et paré de toutes les arrivées électriques pour la future cuisine (pas encore choisie), qui prendra place sous cette fenêtre. Vous vous voyez entrain de préparer le café du matin, avec vue sur le jardin ? Moi, carrément !

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-dix-neuf-decembre-fenetre-plaquee

Mercredi 20 décembre

Quatre gars et huit bras font avancer le chantier à toute berzingue. Hugo installe le tableau électrique caché dans la cloison. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-vingt-decembre-tableau-electrique

Thibaut fait les trous dans lesquels seront implantés les spots, au plafond. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-vingt-decembre-spots-plafond

Vincent, de la société Ladeiro Agencement, installe la chasse d’eau, qui disparaitra ensuite dans un coffrage (enfin j’espère…). 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-vingt-decembre-toilettes

Et moi je profite de ma visite pour faire une photo de la douche à l’italienne, pas encore tout à fait prête à l’emploi.

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-vingt-decembre-douche

Quelques heures plus tard, la cloison entre les deux parties du bâtiment est entièrement terminée. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-vingt-decembre-cloison-finie

Et, miracle, il y a de la lumière dans le futur coin cuisine mais aussi dans la salle de bain. 

Mon-futur-hebergement-Plus-au-nord-vingt-decembre-lumiere

Allez, j’arrête là pour aujourd’hui. Il reste encore deux jours de travail avant les congés de Noël. Mais rendez-vous en 2024 pour la suite du feuilleton !

Les entreprises choisies pour mon chantier

Vytruve Construction

128 rue de Tournai, 59780 Baisieux

06 12 39 68 03

Sur Facebook, c’est par ICI

Vancol

1ter rue Jules Guesde 59390 Lys-lez-Lannoy

06 80 88 10 08

vancol.fr

Et sur Facebook, c’est par ICI

À découvrir aussi, le premier épisode du feuilleton Mon futur hébergement touristique Plus au nord

4 Commentaire(s)

  1. Whaou Anne. ! Félicitations !

    C’est superbe, et je pense que ça va l’être, encore plu,s, une fois les travaux finis. Et avec ta douche déco !

    Je suis content d’avoir pu visiter avant, hâte de venir voir le après. !

    Amicalement
    Anthony

    • Annetomczak07 Répondre

      Encore quelques mois de patience et tout sera prêt ! Kirsten aura alors peut-être quelques conseils déco à me prodiguer. On s’appelle très vite ! Bon début d’année à toute la famille

      • Ça promet d’être une bonne adresse !

        Je suis impatient de revenir voir une fois que tout sera terminé

        Bien à toi,
        Loïc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate