Dans mon salon des années 30, un nouvel esprit contemporain et zen

Depuis le temps que je vous le promettais ! Voici enfin le post sur mon salon, entièrement relooké. Les principaux travaux ont été effectués au début de l’année mais j’attendais de peaufiner les derniers détails déco pour vous le présenter. Ah quelle métamorphose ! Horrible quand j’ai acheté la maison, potable après de premiers travaux, le voilà dans ses habits tout neufs, dans un style plutôt dépouillé et contemporain. Avec quelques touches d’ancien quand même. Allez, je vous explique tout. Et ça va être long…

La première fois que mon frère est venu à la maison, il m’a demandé si les huissiers étaient passés et avaient tout saisi dans mon salon… Quel humour cet homme ! 

Vous retrouverez ces photos dans l’article précédent, sur les premiers changements dans mon salon (c’est par ici). Mais je ne résiste pas au plaisir de vous redonner ces deux clichés du jour du déménagement, fin 2000. C’était évidemment le grand foutoir mais cela vous permet quand même de voir de quoi je suis partie… 

Salon autrefois

Salon à l'origine

Les premiers travaux dans mon salon

Voilà. Ceci étant posé, parlons à présent des travaux réalisés dans ce salon. La toute première étape a consisté à changer le marbre de la cheminée, enfin la partie par terre, qui était en très mauvais état. Cela a été fait le 1er janvier, histoire de bien commencer l’année…

Salon cheminée gravatsMon amoureux a fini de casser la dalle (je crois qu’il s’est bien amusé…) , avant de décaisser un peu et de réaliser une dalle d’étanchéité hydrofugée pour empêcher les remontées d’eau par capillarité. Visiblement, ce sont ces remontées qui avaient fait éclater la pierre. 

Salon cheminée marbre cassé

Pendant que cette dalle d’étanchéité séchait (cela a pris des semaines), j’ai commandé une dalle de marbre chez Max Van der Marlière à Comines. J’ai trouvé ses coordonnées sur internet et mon intuition a été la bonne. Dès ma première conversation avec lui, j’ai compris que j’avais à faire à un artisan compétent, attentif et sympa. Je ne me suis pas trompée puisqu’il a livré une belle dalle, dans une teinte très proche, même si pas 100% identique à la cheminée de mon salon. À l’impossible nul n’est tenu…

Salon marbre cheminée

Côté cheminée

Puisqu’on en est à la cheminée, un mot sur le trumeau. Lassée de sa couleur brun-roux, j’ai décidé de le peindre en noir. Pour cela, mon duo de peintres l’a d’abord décapé avec soin, laissant apparaître un beau pin ancien… que j’ai été tentée de laisser tel quel. 

Salon cheminée trumeau

J’ai hésité, réfléchi… avant de revenir à ma première idée (toujours rester sur sa première idée je crois…) et de le faire peindre dans un beau noir mat. Le même que j’ai choisi pour les plinthes du salon.

Salon cheminée peinture noire

Pour les plinthes mais aussi pour la tablette du meuble à droite de la cheminée. À force d’y poser des verres (mais pas que), il était maculé de taches. Et c’est vrai que c’était une bonne idée de le peindre en noir. Aussi bien pour couvrir ces taches que pour l’harmoniser avec le trumeau du salon. Au final, j’adore !

Salon cheminée peinture trumeau

Peintures et peinture

L’entreprise qui a refait mon salon, c’est celle de Julien Duynslaeger de Flines-lez-Râches. Elle avait déjà refait toutes mes peintures extérieures et c’était du travail de pro, impeccable, nickel, comme j’aime. 

Salon gros chantier

Alors oui, c’est vrai, un tel chantier a un coût (un peu plus de 3000 € pour mon salon) et ce n’est pas donné. Mais une fois la douloureuse passée, il ne reste que le plaisir de contempler jour après jour le travail hyper soigné. Et pour moi, c’est bien cela l’essentiel.

Salon travaux murs

Julien et son binôme Simon sont sympas et toujours prêts à donner des conseils déco. J’ai discuté plus d’une fois avec eux des couleurs à adopter, des noirs possibles, de l’idée de peindre un petit mur en noir (ce que je n’ai pas fait finalement).

Salon chantier peinture

J’ai réfléchi aussi pas mal à la couleur des murs. Au final, je suis partie de cette toile, réalisée pour moi par l’artiste Pippa Darbyshire, pour m’inspirer. J’ai choisi une couleur « craie », à peu près la même que la ou les lignes d’écume du tableau. Vous ne l’avez pas reconnue ? C’est la baie de Somme, stylisée au maximum, comme Pippa aime à la peindre. 

Quant à l’éclairage led au-dessus, il vient de Light Gallery à Kuurne en Belgique (environ 150 €). 

Salon tableau Pippa Darbyshire

Du parquet… aux spots dans le sol

Et côté sol ? J’en avais marre, plus que marre, de mon sol ciré, à recirer régulièrement. Après avoir découvert ici et là (souvent dans des chambres d’hôtes) des parquets huilés, j’ai demandé à mon amoureux s’il pouvait me faire le même. 😊

Réponse positive et résultat au top ! 😍

Salon beau parquet

C’est lui aussi qui a réalisé le magnifique éclairage du mur, incrusté dans le sol. J’ai déjà ce type d’éclairage enterré, dans ma cour. C’est un soir d’hiver, en rentrant chez moi et en admirant cette lumière indirecte, que j’ai eu l’idée de faire la même chose dans le salon. Mais en installant cette fois les spots dans le parquet.

Salon éclairage sol

Des spots mais pas n’importe lesquels puisqu’ils sont connectés, sans interrupteur et obéissant à une télécommande. Un petit boîtier qui permet aussi de changer de couleur, ce qui m’amuse toujours autant, même des mois après…

Salon spots bleus

Salon spots multicolores

Je trouve le résultat superbe, au point que je n’ai remis aucun tableau sur le mur de brique de mon salon. À présent, c’est tout le mur qui ressemble à un tableau…

Les derniers détails déco

Tout ceci fait, il manquait des détails déco et notamment un rideau. Là aussi, j’en avais plus qu’assez de mon ancien voilage. Et j’avais envie d’un store bateau, à monter et à descendre selon la lumière. Et selon les humeurs de Nouth, le chat, qui a toujours adoré se coller aux rideaux…

Je l’ai commandé (le store, pas le chat…) chez Comme chez soie, à La Madeleine. J’aime beaucoup cette jolie boutique/atelier, où il vient (forcément) des envies de changement…

Salon boutique comme chez soie

Olivier, le patron, est un tapissier d’exception, ancien Compagnon du devoir. Il a roulé sa bosse dans divers pays et villes (dont l’élégante Florence),  avant de se poser dans la métropole lilloise. Même s’il peut se montrer un peu bourru, j’aime échanger avec cet homme de goût, qui sait conseiller ses clients.

Salon boutique tapissier comme chez soie

Comme je m’y attendais (il avait déjà réalisé mes anciens rideaux), il a fait un travail nickel, sur mesure et au millimètre. Et a utilisé une petite chaîne métallique pour actionner le store et pas de vulgaires ficelles (qui s’emmêlent toujours, j’ai déjà donné…)
Coût du petit chef d’œuvre ? Environ 600 €. Le bonheur n’a pas de prix…

Salon store bateau

À terre, j’ai mis un tout nouveau tapis, acheté sur le site Designers Guild (environ 1400 €). Eh oui, j’ai commandé sans avoir ni vu ni touché ! C’était un peu risqué, c’est vrai, mais je ne suis pas déçue de mon achat, ouf ! J’ai voulu un tapis contemporain, très neutre, qui s’harmonise discrètement avec l’ensemble de mon salon. Je trouve qu’il apporte une certaine lumière et qu’il a un côté « vivant » grâce à ses reflets qui changent selon la lumière mais aussi selon les traces de pas et autres marques. 

Salon tapis designers guild

Meubles, objets, tableaux… à conserver ?

Si j’ai conservé la table de nuit ancienne près du canapé, une table en chêne, un tapis persan, une jarre en terre et un fauteuil style anglais, j’ai en revanche viré presque tous les objets et tous les cadres qui trônaient sur les murs de mon salon. À part celui acheté à un artiste de Flandre et encadré en vert clair. Mais va-t-il si bien ici finalement ? Ne faudrait-il pas repeindre le cadre ? J’y songe…

Salon coin canapé

La première fois que mon frère est venu à la maison, il m’a demandé si les huissiers étaient passés et avaient tout saisi… Quel humour cet homme ! 

Si j’ai fait le vide, j’ai en revanche acheté cette famille de miroirs ronds cerclés de noir. Ils agrandissent la pièce et renvoient l’image du mur en brique, en face.  Je les ai trouvés dans un magasin beau mais pas sympa, que je ne vous conseillerai donc pas. Sur la table, j’ai placé la jolie lampe héritée de mon grand-père strasbourgeois. Toute mon enfance, je l’ai vue sur son bureau. J’ai simplement changé l’abat-jour (43 € chez Alinéa).

Salon trois miroirs ronds et lampe

Ce que j’ai conservé aussi, c’est la lampe Tiffany réalisée par mon ancienne collègue et amie Françoise, devenue vitrailliste (lire ici). Dans un premier temps, je l’avais mise dans mon bureau. Mais, après les travaux, je me suis dit qu’elle serait plus à l’honneur dans la bibliothèque du salon. 

Salon étagère lampe

J’ai aussi acheté ce fauteuil rond chez Emmaüs, pour 45 €. Même s’il est en plastique, je trouve qu’il se marie bien avec l’ensemble. Et qu’il participe à ce côté simple que j’ai voulu.

Salon fini fauteuil rond

Voilà, cette fois, tout est fini… pour l’instant. Je ne sais pas s’il est feng shui mais je me sens bien dans mon nouveau salon. Il est plus dépouillé, plus zen et n’a conservé que les objets que j’aime vraiment et qui me correspondent. Fini les collections, les accumulations, les objets hérités qui me plaisent à moitié seulement. Ce nouveau salon, c’est tout moi !

Salon côté canapé

Mes bonnes adresses

EIRL Julien Duynslaeger

42 rue du Hem 59148 Flines lez Râches
06 88 59 74 11

Comme chez soie, tapissier-décorateur

185 rue du Général de Gaulle, 59110 La Madeleine

03 20 55 92 11

www.commechezsoie-tapissier.fr

Marbrerie VanDerMarlière

17 place du général de Gaulle 59560 Comines

03 20 39 05 74

www.vandermarliere.fr

Designers Guild

designersguild.com

Pippa Darbyshire, artiste peintre

pippadarbyshire.com

Light Gallery

Ringlaan 7, 8520 Kuurne

00 32 56 71 36 30

lightgallery.com

4 Commentaire(s)

  1. Bonjour Anne,

    Le changement, c’est maintenant ! Quelle transformation;. C’est épuré, clair, lumineux, et l’ambiance est même un peu coquine avec cet éclairage au sol.
    Une question : où peut-on trouver ce genre de jarres ? J’en vois dans pas mal de jardins, mais aucun dans les boutiques ou les jardineries. J’imagine que tous ces gens ne se sont pas rendus à Albi pour les acheter !
    En tout cas, ton blog déco me passionne tout autant que ton blog Plus au Nord.

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci Véronique pour tes compliments ! Une ambiance un peu coquine ? Ha ha ha, je n’y avais même pas pensé !
      Concernant la jarre, je l’ai achetée directement dans le sud, à Anduze de mémoire. Grosse galère pour la rapporter. Mon papa m’en veut encore aujourd’hui car je lui ai demandé ce service alors que sa voiture était déjà pleine comme un oeuf. Prochain épisode du feuilleton déco : mon petit jardin. A suivre donc !

  2. Contemporain, épuré, magnifique,
    3 qualificatifs qui correspondent bien à ton « nouveau » salon…
    Et quand la double porte vers la cuisine est ouverte, cela rajoute encore du cachet à la pièce !
    La maison toute entière est maintenant prête pour un reportage dans « Maison France 5 » !
    Vincent

    • Annetomczak07 Répondre

      Pourvu que Stéphane Thiébaut te lise, Vincent ! Ce serait chouette en effet…

Laisser un commentaire

Navigate