Hôpital Notre-Dame à la Rose, 5 raisons de le découvrir

C’est un peu l’équivalent de nos Hospices de Beaune mais en plus ancien (deux siècles de plus !) et en plus riche peut-être aussi… À une petite heure de Lille, l’Hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines, en Belgique, affiche le label « Patrimoine majeur de Wallonie ». Depuis les débuts de Plus au nord, j’ai envie de vous parler de ce lieu fascinant et pourtant si méconnu. Alors voici cinq raisons (au moins) pour lesquelles vous devez, un jour ou l’autre, le découvrir à votre tour… 

Et si on n’a pas trop d’intérêt pour la botanique (ce qui est un peu mon cas 🤫), on peut se laisser envahir par les bonnes vibrations du lieu ou juste par son charme.

1. Parce que Notre-Dame à la Rose est l’un des plus anciens hôpitaux d’Europe

Fondé au milieu du XIIIe siècle, on le doit à une princesse française 😊, Alix de Rosoit. C’est en quelque sorte l’ancêtre de nos hôpitaux publics, un lieu où on soigne le corps mais aussi l’âme des indigents. 
Tout au long du Moyen Âge,
 les riches seigneurs locaux finançaient l’Hôpital Notre-Dame à la Rose pour s’assurer le salut de leur âme. Gagnant/gagnant, comme on dirait aujourd’hui…

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-exterieur-Dendre
Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-panneau

Qui dit hôpital dit salle des malades avec ses lits en alcôve, débouchant d’un côté sur la chapelle baroque. Que de souffrances mais aussi de moments d’humanité et de réconfort ont dû s’égrener ici ! Prêtez l’oreille, on peut (presque) encore entendre les pas des sœurs augustines sur les dalles en pierre bleue…

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-salle-commune-grand-angle

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-salle-commune-lits-chaises

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-detail-lit

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-chapelle-large

Au fil de la visite, vous découvrirez aussi la superbe pharmacie de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. C’est là qu’on fabriquait les remèdes nécessaires aux soins mais aussi la pommade Helkiase, qui a longtemps assuré la prospérité de l’établissement (et dont je vais vous reparler à la fin du post).

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-pots-pharmacie

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-pharmacie-et-soeur

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-mannequin-soeur

Mais le plus impressionnant reste sans doute l’intéressante (et angoissante !) collection d’instruments médicaux et chirurgicaux, répartis en divers endroits de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. Scie d’amputation, matériel de trépanation, énormes seringues, ventouses, brrrr…
Tous ces objets racontent l’histoire de la médecine depuis le Moyen Âge. Et j’ai finalement remercié le Ciel de vivre au XXIe siècle, malgré les temps covidiens qui courent…

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-instruments

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-scie-et-autres

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-coffret-medical

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-instruments-medicaux

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-casque

2. Parce que cet ensemble architectural est un pur joyau

Construit entre le XVIe et le XVIIIe, l’Hôpital Notre-Dame à la Rose a été magnifiquement restauré ! 

Menacé de démolition au début des années 80, il sera finalement sauvé. Grâce à un groupe de passionnés, qui ont mené un combat acharné. Et aussi à la ville de Lessines, la région Wallonie et l’Union Européenne, qui ont permis cette minutieuse rénovation, qui a tout de même duré… douze ans !

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-facade-illuminee-avant

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-facade-illuminee-avec-riviere

Mais ces bâtiments de style Renaissance flamande ne sont pas élégants qu’à l’extérieur. Ils regorgent aussi de meubles, d’œuvres d’art et d’objets de collection artistiques. Autant de trésors apportés en « dot » par les familles de la bourgeoisie ou de l’aristocratie, dont les filles prenaient le voile. Des tableaux, des statues, des services en porcelaine, des pièces d’orfèvrerie ou des meubles gothiques qui évoquent, ou pas, la vie spirituelle de la communauté. 

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-salle-portraits

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-statue-Vierge-Enfant

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-tableau-crucifixion

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-retable-marbre

J’aime particulièrement cette statuette polychrome de sainte Ursule, portant un bateau contenant onze vierges. Toutes furent massacrées par les Huns au retour d’un d’un pèlerinage à Rome. 

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-statue-Vierge-nautique

3. Parce que l’Hôpital Notre-Dame à la Rose raconte la vie des Augustines

Cette communauté religieuse a occupé, huit siècles durant, le site posé en bord de Dendre. Dortoir, bibliothèque, cuisine, bureau de la mère supérieure, appartement de monseigneur… tous ces lieux de vie et de prière occupent d’ailleurs la plus grande partie des bâtiments. 

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-cuisine-etageres

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-belle-cuisine

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-salon

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-bibliotheque

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-parcours-visite

À voir aussi au fil du parcours l’infirmerie des religieuses, aménagée à part pour éviter la contagion. On n’a pas fait beaucoup mieux depuis… 😟

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-infirmerie

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-lits-infirmerie

Mais ma pièce favorite reste assurément le réfectoire, aménagé au XVIe siècle et décoré de sublimes peintures.

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-table-refectoire

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-tableaux-refectoire

À moins de préférer le cloître, cette gracieuse galerie couverte, avec ses voutes en pierre et brique, et ses fenêtres en ogive ouvrant sur le traditionnel petit jardin. Il y règne une incroyable sérénité et je pourrais m’y poser pour un moment contemplatif sans fin… ou presque.

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-couloir-voute

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-cloitre

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-facade-cour

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-cour

4. Parce qu’il offre une paisible balade dans le jardin des plantes médicinales

Situé juste en face de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose et blotti entre des murs de brique, le jardin offre un parcours au grand air, qui complète bien le reste de la visite.

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-mur-jardin

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-porte-jardin

Toute une série de panneaux renseignent sur les 200 variétés végétales présentes ici.  Autrefois, ces plantes servaient à la pharmacie de l’hôtel-dieu, qui réalisait une phytothérapie faite maison. L’un des aspects d’une vie menée en autarcie.

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-jardin-grand-angle-deux

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-jardin-et-eglise

Et si on n’a pas trop d’intérêt pour la botanique (ce qui est un peu mon cas 🤫), on peut se laisser envahir par les bonnes vibrations du lieu ou juste par son charme. En s’installant sur l’un des bancs, qui tendent les bras au visiteur, près de la grotte mariale…

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-jardin-bancs

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-jardin-plaque-et-croix

5. Parce qu’on peut y siroter une Helkiase

Je veux parler bien sûr de temps ordinaires, pas de ces horribles temps de Covid-19 qui nous privent de (presque) tout.
On s’installe alors à la terrasse de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose ou à l’intérieur de l’établissement, avec vue sur l’entrée.

L’Helkiase est une bière artisanale typique, brassée à Tourpes, du nom de la pommade fabriquée sur place par Marie-Rose, mère supérieure, jusqu’en 1923. Cette pommade miracle contre toutes les maladies de peau était vendue autrefois dans le monde entier, comme le rappellent divers documents.

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-journal-Helkiase

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-affiche-helkiase

Depuis, on a relativisé son côté miraculeux, préférant baptiser du nom d’Helkiase cette mousse brassée pour l’Hôpital. Est-elle divine ? Difficile à dire car je n’ai pas eu l’occasion de la goûter. Encore un minuscule plaisir à noter sur ma to-do list de 2021…

L’Hôpital Notre-Dame à la Rose en pratique

Hopital-Notre-Dame-a-la-Rose-Lessines-silhouette-docteur Place Alix de Rosoit, 7860 Lessines, Belgique (Wallonie).

Prendre l’autoroute A8-E429, sortie 29

Parking gratuit place Alix de Rosoit.

Également gare SNCB à 400 mètres pour ceux qui préfèrent venir en train.

Du mardi au vendredi, de 14 h à 18 h.

Le samedi, dimanche et les jours fériés, de 14 h à 18 h 30. 

Terrasse ouverte dès 12 h (hors période Covid bien sûr).

Entrée 13 € adultes, 12 € seniors + 60 ans, 8 € enfants 6/12 ans, 10,50 € étudiants, gratuit – 6 ans.

Compris dans le tarif : audioguide en 6 langues (dont le français évidemment !) ou visite guidée chaque samedi, dimanche et jours fériés, à 15 h.

00 32 68 33 24 03

www.notredamealarose.be

Découvrez aussi Au Pays des Lacs, entre patrimoine, nature et gourmandise

4 Commentaire(s)

    • Annetomczak07 Répondre

      Alors bonne visite Camille ! Après le Covid-19 ce sera encore mieux. Car la terrasse vous tendra les bras avec sa bière et ses croquettes de crevettes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate