Aux Pays-Bas, Leyde célèbre Rembrandt, son enfant prodige

Rembrandt, vous connaissez ? 350 ans après sa mort, le peintre hollandais est célébré dans sa ville natale de Leyde, Leiden en néerlandais. L’exposition « Le Jeune Rembrandt », proposée au musée De Lakenhal, retrace ses débuts et expose ses premiers chefs-d’œuvre. Au-delà de la découverte éblouissante du talent du peintre de l’Âge d’or hollandais, cette expo est aussi l’occasion d’arpenter Leyde, une cité pleine de charme, au nord de Rotterdam. Suivez le guide…

Leyde est un petit bijou de ville, je vous l’ai dit… Épargnée par les guerres, quasiment dans son jus, elle compte 122 000 habitants, 88 kilomètres de canaux et 88 ponts !

Dans les pas de Rembrandt…

Évidemment, je pourrais vous parler de plein d’autres endroits ! Mais, à défaut de pouvoir tout dire et tout montrer, voici dix sites liés à la vie de Rembrandt. Leyde vivait alors son âge d’or…

1. Molen De Put

Leyde-Molen-De-Put

C’est la réplique du moulin du père de Rembrandt, édifié à deux pas de l’endroit où il est né.  Ce moulin moulait principalement du malt, ingrédient de base pour les brasseries locales. Meunier et propriétaire terrien, ce père est plutôt aisé, ce qui lui permet de payer des études à son fils. Rembrandt, qui a peint le moulin d’origine, a représenté pendant toute sa vie ces géants ailés, symboles des Pays-Bas.

Leyde-Molen-De-Put-de-loin

2. Weddesteeg

Leyde-plaque-maison-natale-Rembrandt

C’est ici, dans cette ruelle, que Rembrandt a passé la plus grande partie de son enfance. Mais le quartier a bien changé depuis le début du XVIIe siècle et sa maison natale a disparu. Une plaque indique cependant l’endroit où elle se trouvait et où le peintre a vu le jour en 1606.

3. Parc Rembrandt

Leyde-Rembrandtpark

Juste à côté de Weddesteeg, le parc Rembrandt rend hommage au peintre, dont le nom complet est Rembrandt Harmenszoon van Rijn. Eh oui, Rembrandt est son prénom, comme vous le verrez dans sa signature, ci-dessous…

Leiden-signature-de-Rembrandt

Dans ce parc, on trouve une œuvre contemporaine représentant le jeune Rembrandt face à l’un de ses autoportraits. Personnellement, je n’aime pas du tout ! Et je sais que je ne suis pas la seule…

Leyde-Weddesteeg-statue-Rembrandt

4. Hortus Botanicus

Leyde-Hortus-Botanicus-jardin

C’est le plus ancien jardin botanique des Pays-Bas, fondé par l’université de Leyde en 1594 ! C’est aussi l’endroit où ont été cultivées les premières tulipes importées en Hollande. Ce joli jardin, où on continue à cultiver et à étudier des plantes du monde entier vaut donc une visite. Sur les pas de Rembrandt, qui l’a forcément connu et arpenté…

5. L’Academiegebouw,
ancienne université de Leyde

Leiden-universite-by-Kees-Hummel

©Crédit photo Kees Hummel

On ne sait pas trop si Rembrandt y a réellement et longtemps étudié. Mais on est sûr en revanche qu’il a été inscrit à l’université des arts de Leyde, un registre en latin portant son nom. Cette mention date de mai 1620, Rembrandt avait alors 14 ans, un âge plus ou moins normal à l’époque pour devenir étudiant.

6. Gravensteen

Leyde-Gravensteen

C’est l’un des plus anciens édifices de Leyde, datant du début du XIIe siècle. Autrefois, c’était une prison, située juste derrière la place où on châtiait et on éxécutait les prisonniers. Rembrandt a été témoin de ces spectacles macabres, fréquentant l’école latine, située à deux tout petits pas de là. 

7. École latine ou Latijnse School

Leyde-Latinschool

Fondée au XIVe siècle et présentant une gracieuse façade Renaissance, cette école latine a accueilli le jeune Rembrandt, avant son inscription à l’université. Même s’il reste très peu de documents sur son enfance, on sait qu’il était le seul de sa fratrie de sept à la fréquenter.  L’école latine proposait des cours de rhétorique, de grec, d’histoire et de géographie, de littérature classique, de connaissance de la Bible et bien sûr de dessin. Une solide éducation de gentilhomme !

8. Église Saint-Pierre ou Pieterskerk

Leiden-Pieterskerk-by-Kees-Hummel

© Crédit photo Kees Hummel

Fondée au XIIIe siècle et reconstruite au XVIe, elle en a vu, cette ancienne église, désacralisée en 1976 ! C’est ici que les parents de Rembrandt se sont mariés, c’est aussi ici qu’ils ont été enterrés. Mais ne cherchez pas leur pierre tombale, elle a disparu… Aujourd’hui, l’édifice est une annexe de l’université de Leyde, souvent utilisée comme salle d’examen.

Leyde-Pieterskerk-interieur

9. Atelier du jeune Rembrandt
ou Young Rembrandt Studio

Leyde-Young-Rembrandt-Studio-by-Kees-Hummel

©Crédit photo Kees Hummel

C’est ici, dans la maison de son premier prof de dessin, Jacob van Swanenburg, que le jeune homme a fait ses premières armes en peinture. Une vidéo retrace (en néerlandais ou en anglais) le parcours de Rembrandt et de ses amis, raconté par leur prof de dessin. Dans cet atelier,  le futur maître de l’Âge d’Or hollandais a notamment appris à utiliser le clair-obscur pour « illuminer » ses sujets.

10. L’hôtel de ville ou Stadhuis de Leyde

Leyde-hotel-de-ville-exterieur

Construit vers 1600 et reconstruit dans son style d’origine après un incendie en 1929, l’hôtel de ville de Leyde était un véritable musée, du temps de Rembrandt. On y trouvait de nombreuses œuvres d’art, notamment Le Jugement dernier de Lucas van Leyden, autre artiste de renom né dans la ville natale de Rembrandt et dont ce dernier était fan. 

Mais aussi…

Leyde est un petit bijou de ville, je vous l’ai dit. Juste pour le plaisir, voici quelques autres lieux, mis en boîte au pas de course, pendant la visite guidée… Épargnée par les guerres, quasiment dans son jus, Leyde compte 122 000 habitants, 88 kilomètres de canaux et 88 ponts !

Leyde-Molen-De-Put-et-bateau

Leyde-rue-pietonne

Leyde-maison-bateau

Leyde-canal-et-moulin

Leyde-facade-B-and-B-Het-Gerecht

Leyde-velo-rouge-sur-pont

Leyde-canal-avec-plusieurs-bateaux

Leyde-bateau-rouge-canal

L’expo Le Jeune Rembrandt
au musée De Lakenhal

Leyde-museum-de-Lakenhal-expo-Rembrandt-vue-ensemble

Bon, après tout cela, parlons un peu peinture. Mis à part le fait que l’expo est vraiment très, très chère, on y découvre avec plaisir une quarantaine de peintures, une vingtaine de dessins et cent vingt gravures. Certaines œuvres avaient quitté la ville depuis… près de 400 ans !

Toutes ont été réalisées entre 1624 et 1634, dans les jeunes années de Rembrandt, dont on suit la foudroyante évolution artistique au fil des salles.

Leyde-museum-de-Lakenhal-expo-Rembrandt-vue-generale

Là encore, impossible de vous parler de tout. J’ai donc choisi six tableaux que j’aime particulièrement. 

1. Un colporteur vendant des lunettes (Allégorie de la vue), 1624

Museum De Lakenhal, Leiden

Rembrandt-A-Peddler-Selling-Spectacles-Museum-De-Lakenhal-Leiden

En 1624, Rembrandt n’a que 18 ans et regardez-moi ce talent ! J’aime bien cette œuvre légère, souriante et moqueuse, loin des scènes classiques ou tirées de la Bible que Rembrandt peindra ensuite. Il semblerait que ce Colporteur vendant des lunettes soit son plus ancien tableau connu. Dix-huit ans à peine et déjà un style inimitable.

2. Autoportrait, 1628

Rijksmuseum, Amsterdam

Museum-de-Lakenhal-Rembrandt-Self-Portrait-Rijksmuseum-Amsterdam

Rembrandt adore les autoportraits ! Pour lui, c’est l’exercice le plus simple pour se faire la main et progresser. Pas besoin de modèle, un simple miroir suffit. Il se croque donc lui-même à de nombreuses reprises, expérimentant et innovant sans cesse, en marge de toutes les règles établies. Ici, la lumière qui vient du côté gauche laisse son visage dans une semi-obscurité. Déjà, il établit son propre rapport entre l’ombre et la lumière.

3. Le Souper à Emmaüs, 1628

Institut de France, Musée Jacquemart-André, Paris

Museum-de-Lakenhal-Rembrandt-Christ-at-Emmaus-musee-Jacquemart-Andre-Institut-de-France-Paris

Tout le talent naissant de Rembrandt est dans ce tableau ! La lumière cachée derrière la figure du Christ, quasi mystique, illumine la pièce mais aussi le visage du personnage de face. Incrédulité et peur se lisent sur son visage. Un vrai chef-d’œuvre !

4. La Main Chaude, 1628

National Gallery of Ireland, Dublin

Museum-de-Lakenhal-Rembrandt-Interior-with-Figures-National-Gallery-Ireland-Dublin

On a longtemps cru qu’il s’agissait d’une œuvre de Willem de Poorter, élève de Rembrandt. Eh bien non, c’est le maître lui-même qui a peint cette scène de la vie quotidienne ! On y voit des personnages jouer – et tricher- au jeu de la Main chaude, un jeu en vogue au Moyen Âge. Ombres, lumière et subtil jeu de clair-obscur, ce tableau est une petite merveille, malgré son ambiance un peu effrayante.

5. Jérémy se lamentant de la destruction de Jérusalem, 1630

Rijksmuseum, Amsterdam

Museum-de-Lakenhal-Rembrandt-The-Prophet-Jeremiah-Rijksmuseum-Amsterdam

Encore un tableau que j’adore, peut-être mon préféré dans cette expo ! Tout le désespoir du monde se lit sur ce visage, qui reflète une intense vie intérieure. Et que dire des éléments autour ? Broderies, métaux précieux et fourrure semblent réels, tant Rembrandt déploie déjà une technique de très haut niveau. J’ai dû me retenir de caresser ce tissu soyeux, c’est dire !

6. Portrait d’un noble oriental, 1632

Metropolitan Museum of Art, New York

Museum-de-Lakenhal-Rembrandt-Man-in-Oriental-Costume-The-Metropolitan-Museum-of-Art-New-York

Et que dire de lui ? Ce noble oriental, qui orne le catalogue de l’exposition, n’est-il pas un autre sujet à toucher avec les yeux ? En deux ans, Rembrandt, travailleur acharné, a encore affiné sa technique, offrant ici un portrait presque vivant. La richesse de l’étoffe, les couleurs chatoyantes illuminées par la lumière, la quasi-réalité du turban mais aussi l’expression soucieuse de l’homme, tout cela est magnifique !

Leyde en pratique

Pour y aller

De Bruxelles-Midi à Rotterdam-Central, avec le Thalys, puis prendre un train régional jusqu’à Leiden.
thalys.com (site en français)
Si vous venez de Lille, prendre d’abord le TGV de Lille-Europe à Bruxelles Midi
En voiture, Lille-Leyde 263 km et Bruxelles-Leyde 182 km (toujours via Anvers).

Pour voir l’expo
Le Jeune Rembrandt (Jonge Rembrandt)

Leyde-museum-de-Lakenhal-statue-Rembrandt-entree

Expo ouverte jusqu’au 9 février 2020
Musée De Lakenhal, Oude Singel 32, Leiden
Ouvert du mardi au dimanche,
de 10 h à 17 h
Entrée musée 12,50 € adultes (gratuit – 18 ans). Pour l’expo Rembrandt, c’est 20 € de plus pour les adultes et 3,50 € pour les 6/18 ans
Billets en vente sur lakenhal.nl (site en anglais).

Pour marcher sur les traces de Rembrandt

Rembrandt Route

Rembrandt Route

Un livret pour mettre ses pas dans ceux de Rembrandt. Ce fascicule de trente-six pages propose un itinéraire dans le centre de Leyde, comportant 25 étapes pour une balade d’environ deux heures
Nombreuses photos
Texte en anglais, prix 6,95 €
En vente notamment au Young Rembrandt Studio.

Pour passer la nuit 

Golden Tulip Leiden Centre

Leyde-hotel-Golden-Tulip-chambre

Un hôtel de chaîne, super bien placé, à deux pas de la gare de Leyde (Leiden Centraal)
Schipholweg 3, Leiden
À partir de 103 € la nuit
leiden-centre.goldentulip.com (site en anglais).

Pour déjeuner ou dîner

Hortus Botanicus

Leyde-Hortus-Botanicus-cafe

Pour déjeuner dans l’enceinte du jardin botanique, riche d’une collection de 20 000 plantes. C’est frais et sain, forcément !
Rapenburg 73, Leiden
Du 1er novembre au 31 mars, ouvert du mardi au dimanche, de 10 h à 16 h
Du 1er avril au 31 octobre, ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h
Entrée jardin 8 €, 3,50 € 4/12 ans
hortusleiden.nl  (site en français).

Waag
Leyde-restaurant-Waag-exterieur

Waag  signifie poids en néerlandais. On ne s’étonnera donc pas de trouver toutes sortes de balances sur les étagères de l’ancienne halle du poids public, devenue un resto sympa et chaleureux. On y mange des soupes, croques, sandwiches, salades, bonnes pièces de viande mais aussi plats vegan et mets inspirés de cuisines étrangères
Aalmarkt 21, Leiden
waagleiden.nl (site en néerlandais, mais menu également en anglais).

Leyde-restaurant-Waag-interieur

Brasserie de Poort
Leyde-restaurant-De-Poort-enseigne

Posé au bord d’un canal, de Poort affiche clairement son amour du poisson (« We love fish ») dans sa grande salle lumineuse. Oui, on y mange des plateaux de fruits de mer, des grillades de poissons ou des croquettes de crevettes. Mais il y a plein d’autres choses à savourer et surtout à partager
Haven 100, Leiden
poort.nl (site en anglais).

Leyde-restaurant-De-Poort-interieur

Pour se balader en bateau 

Leyde-balade-canaux

Une superbe promenade sur les canaux avec Bootjes en Broodjes, Blauwpoortsbrug 1, Leiden
10 € (adultes) pour un tour de 50 minutes
www.bootjesenbroodjes.nl (site en anglais).

Pour tout savoir sur la ville

Leyde-en-automne

holland.com  (Site en français, aller dans Destinations, Autres villes, Leiden) 

leiden.nl  (site en anglais).

Pour tout savoir sur le jeune Rembrandt  

Cover book Young Rembrandt by Onno Blom

Un livre

La biographie signée Onno Blom (en anglais) intitulée Young Rembrandt sur pushkinpress.com  (site en anglais, aller dans shop).

Leyde-Young-Rembrandt-Studio-exterieurUne vidéo

Young Rembrandt Studio et sa vidéo de 7 minutes (en anglais), du mercredi au dimanche, de 12 h à 17 h. Gratuit.
Langebrug 89, Leiden
leiden.nl/youngrembrandt (site en anglais).

J’ai été invitée par l’Office néerlandais du Tourisme et des Congrès, un grand merci à eux !

Découvrez aussi Aux Pays-Bas, l’interminable digue du Nord me fait rêver

2 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate