Aux Pays-Bas, Enkhuizen, perle d’eau de l’Ijsselmeer

Voici la suite (et fin) de mes récentes aventures aux Pays-Bas. Le premier but de ce voyage était de découvrir la digue du Nord, cet interminable ouvrage de 32 km qui a largement changé la physionomie du pays. Mais ce court périple m’a aussi permis de faire connaissance avec un amour de petite ville, posée sur les rives de l’Ijsselmeer, je veux parler d’Enkhuizen. Une cité belle à croquer, qui abrite un super musée de plein air, le Zuiderzeemuseum. Allez, on y va…

C’est précisément la vie quotidienne d’avant la construction de la digue du Nord que raconte le Zuiderzeemuseum, à Enkhuizen. Un vrai village, avec ses rues pavées de briques, ses maisons, ses commerces, ses moulins…

Allez, comme l’autre jour, je commence par vous donner une carte, afin que vous puissiez immédiatement localiser Enkhuizen. Car, je vous l’accorde, la géographie des Pays-Bas n’est pas simple. Surtout quand on sait que le pays a gagné, au siècle dernier, plus de 1600 kilomètres carrés grâce aux polders. En fait, c’est le pays du monde qui a le plus changé de physionomie.
Cela vaut bien une petite carte, non ? Mais attention, il va falloir appuyer plusieurs fois (7 ou 8)  sur le signe – en bas à droite pour obtenir une image au bon format…

Voilà, maintenant que vous savez où se trouve Enkhuizen, je vais vous montrer à quoi ressemble cette petite ville historique, ancienne cité fortifiée avec des remparts du XVIème. À voir notamment le Drommedaris, qui faisait partie de l’enceinte de la ville et permettait de surveiller le port. On peut grimper à son sommet pour admirer le panorama mais nous n’avons pas eu le temps de le faire… 

Pays-Bas Enkhuizen - Drommedaris vu de loinPays-Bas Enkhuizen - Drommedaris vu de prèsEnkhuizen est une vraie carte postale de Hollande. Un concentré de Pays-Bas avec ses bâtiments historiques mais aussi ses nombreuses façades de style Renaissance. Membre de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (rien que le nom me fait rêver…), Enkhuizen était, au XVIIème siècle, une ville riche et puissante.

Ah, comme j’aime ses maisons à pignon en brique, ses boiseries noires et ses fenêtres souvent sans rideaux ! 

Pays-Bas Enkhuizen - maisons pignonsPays-Bas Enkhuizen - maison Oude Haven avec bancMais Enkhuizen est aussi une ville d’eau, qui invite à la flânerie. La Dijk, ce quai qui longe l’Oude Haven, est particulièrement charmant. 

Pays-Bas Enkhuizen - quaiPays-Bas Enkhuizen - quai avec véloAvant la construction de la digue du Nord, Enkhuizen était un prospère port de pêche au hareng. Les pêcheurs locaux vendaient leur poisson jusqu’au Danemark !
Mais la mer intérieure est devenue un immense lac d’eau douce. Et la petite cité coule aujourd’hui des jours paisibles au bord de l’Ijsselmeer.

Pays-Bas Enkhuizen - IjsselmeerMais si Enkhuizen a perdu sa tradition de pêche, elle n’a pas pour autant mis ses anciens bateaux à la casse. De très nombreux bateaux de transport, vieux de 100 ans ou plus, ont été transformés en voiliers de plaisance par leurs propriétaires et se louent pour de petites croisières, à la journée ou plus si affinités. Une jolie reconversion pour ce patrimoine maritime exceptionnel…

Pays-Bas Enkhuizen - bateau tradionnelVous l’avez compris, Enkhuizen vaut une visite ! Pour ses monuments historiques, ses jolies maisons, ses quais, son port. Mais aussi et surtout pour son musée de plein air, le Zuiderzeemuseum. Zuiderzee comme le nom de l’ancienne mer intérieure dont je vous parlais un peu plus haut. 

Pays-Bas Enkhuien - Zuiderzeemuseum entréeSi vous n’avez pas lu mon article précédent sur les Pays-Bas ou si vous n’avez pas bien suivi, je récapitule donc…

Autrefois, la Hollande avait en son cœur une mer intérieure en prise directe avec la mer du Nord, la Zuiderzee ou mer du Sud. Après la construction de l’Afsluitdijk ou digue du Nord, en 1932, cette mer a été coupée en deux. Côté extérieur, la mer des Wadden ou Waddenzee. Côté intérieur, l’Ijsselmeer (en Néerlandais « meer » veut dire lac et non mer…), une grande étendue d’eau douce. 

Pays-Bas Enkhuizen - Zuiderzeemuseum scène pêchePour les habitants, cela a tout changé ou presque ! Finies les terribles inondations lors de chaque tempête. Mais finie aussi la pêche au hareng ! 

C’est précisément la vie quotidienne d’avant la construction de la digue du Nord que raconte le Zuiderzeemuseum. Un vrai village, avec ses rues pavées de briques, ses maisons, ses commerces, ses moulins…

On y croise des habitants en costume traditionnel, le pêcheur entrain de réparer ses filets ou le rempailleur de chaises… 

Pays-Bas Enkhuizen - Zuiderzeemuseum couple traditionnelPays-Bas Enkhuizen - Zuiderzeemuseum rempailleur chaisesPays-Bas Enkhuizen - Zuiderzeemuseum gaper  Dans la jolie pharmacie De Groote Gaper, plein de bocaux et de fioles mais aussi une intrigante collection de statues qui tirent la langue, genre « faites aaaahhh ».
Aux Pays-Bas, ce sont eux, les « gapers » qui servent d’enseignes aux pharmacies. 

Le Zuiderzeemuseum comprend aussi un musée couvert, situé à proximité, mais que nous n’avons pas eu le temps de visiter. Je ne sais donc pas si ses collections apportent vraiment quelque chose de plus que le musée de plein air, vraiment très riche. On peut y passer des heures, voire même une journée (il y a des restos sur place) sans s’ennuyer. 

Entre atelier de fumage de poisson (avec dégustations…), entrepôt de fromage, magasin de bonbons, forge, tonnellerie et atelier de vannerie… 

Pays-Bas Enkhuizen - Zuiderzeemuseum bocaux vitrineManger à Enkhuizen

À l’heure du lunch, nous avons fait une pause à Het Station, le petit restaurant de la gare. Eh oui, car ce pays d’eau a tout de même sa gare…Pays-Bas Enkhuizen - entrée restaurant Het Station

Aux beaux jours, c’est super agréable de s’installer en terrasse, avec vue sur une partie du port.

Pays-Bas Enkhuizen - restaurant Het Station terrasseTous les autres jours, on se posera à l’intérieur du resto, avec sa jolie déco et des photos anciennes de la ville sur les murs.

Pays-Bas Enkhuizen - restaurant Het-Station intérieur

Enkhuizen en pratique

Y aller ?

Enkhuizen se trouve à environ une heure de voiture d’Amsterdam. 

Alors soit vous prenez le Thalys www.thalys.com jusqu’à Amsterdam Schiphol Airport et vous louez un véhicule à l’aéroport.

Soit vous venez directement en voiture. De Lille (via Gand, Anvers et Utrecht), il y a 345 km, dont 291 sur autoroute. De Bruxelles (via Anvers et Utrecht), il y a 263 km, dont 199 sur autoroute. 

Se garer ?

Si vous venez en voiture, le mieux est de laisser votre auto au parking du Zuiderzeemuseum.
Un bac emmène les visiteurs du parking au musée. Il ne coûte que 5 € par jour. 

Manger ?

Het Station, Stationplein 2, Enkhuizen, Pays-Bas.

www.hetstationenkhuizen.nl

Se renseigner ?

www.holland.com

J’ai été invitée par l’Office néerlandais du Tourisme et des Congrès, dans le cadre d’un voyage de presse.

Découvrez aussi Aux Pays-Bas, l’interminable digue du Nord me fait rêver

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Navigate