À Montreuil-sur-Mer, flânerie bucolique sur les remparts

L’été est terminé et je me dis que je vous ai proposé bien peu de balades. Avant la belle saison, j’avais pourtant établi une petite liste de celles que j’avais envie de tester pour vous. Mais plein d’autres découvertes se sont invitées au fil des mois. Bilan, nous voici en automne et la rubrique « Respirer » de Plus au nord est toujours bien maigrichonne… Je vais essayer de réparer (un peu) cela dans les mois à venir. Mais en attendant, voici déjà une belle promenade sur les remparts de Montreuil-sur-Mer. L’une de mes favorites dans la région…

 

Dans cette ville de Montreuil-sur-Mer, qui affiche 4 fleurs à la boutonnière, on pratique une gestion raisonnée des espaces verts, comme l’indiquent divers panneaux sur le parcours.

 

J’aime cette balade à Montreuil-sur-Mer pour le panorama qu’elle offre, du haut des remparts, sur toute la Vallée de la Canche. Une vue à des kilomètres à la ronde avec, à un certain point du parcours, la Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil dans le lointain. Je l’apprécie aussi parce qu’elle est courte. Moins d’une heure et environ 3 kilomètres. Enfin, je l’aime car j’adore Montreuil, cet amour de petite cité fortifiiée. J’ai vécu presque dix ans à proximité et le Montreuillois est un pays très cher à mon cœur.

Montreuil-sur-Mer maisons rouges et porte entrée villeJe vous conseille de laisser votre voiture sur la place du Théâtre (voir la carte au bas de l’article), où il est en général facile de stationner. Saluez la statue du maréchal Douglas Haig à cheval et passez derrière le bâtiment du Théâtre de Montreuil-sur-Mer.

Montreuil-sur-Mer place du Théâtre

Vous arrivez dans une petite rue qui mène directement à la promenade des remparts, en tout cas celle du haut.

Montreuil-sur-Mer ruelle acces rempartsVous voici sur un joli chemin goudronné, facile à pratiquer, à pied, mais aussi à vélo ou pourquoi pas en trottinette. Certains disent qu’il est dangereux puisque sans barrières de protection. Heureusement, pour ma part, j’avais pour compagnons de route de très très grands enfants, Gabriel et Colas, 14 ans bien sonnés…

Montreuil-sur-Mer chemin goudronné rempartsTrès vite, on tombe sur la plateforme de l’une des tours. C’est au XVIème siècle que la proximité de la frontière espagnole incite le roi Charles IX à construire ces fortifications défendues par cinq bastions. Un siècle plus tard, c’est Vauban qui décidera la construction de la poudrière et de l’arsenal de Montreuil-sur-Mer. 

Montreuil-sur-Mer tour rempartsPersonnellement, je trouve l’ensemble bien entretenu, avec notamment de nombreux bancs pour se poser et rêvasser. 

Montreuil-sur-Mer promenade remparts bancsDans cette ville de Montreuil-sur-Mer, qui affiche 4 fleurs à la boutonnière, on pratique une gestion raisonnée des espaces verts, comme l’indiquent divers panneaux sur le parcours.

Montreuil-sur-Mer panneau gestion raisonnée espaces vertsEn route, on rencontre aussi un hôtel à insectes 4* (j’adore ce nom !), qui sert d’abri hivernal et de lieu de ponte aux guêpes, bourdons, pince-oreills et autres minuscules habitants des remparts.

Montreuil-sur-Mer hôtel insectesDu côté de la Citadelle

On avance, on avance et voici qu’on arrive à l’entrée de la Citadelle, centre du bastion fortifié. Elle a été édifiée sur les bases d’un ancien château royal du XIIIème, qui avait été démoli lors de la mise à sac de Montreuil-sur-Mer par Charles Quint.

Montreuil-sur-Mer chemin vers la citadelleLa Citadelle se visite toute l’année sauf en décembre, janvier et février et tous les jours sauf le mardi. Mais l’entrée est payante (5 €, 3 € pour les – 18 ans et gratuit pour les – 12 ans et tous les visiteurs le premier dimanche du mois, sauf en juillet et août).

Montreuil-sur-Mer entrée CitadelleAvec mes jeunes compagnons, nous avons zappé cette visite, ayant déjà un restaurant en point de mire et l’heure avançant…
Non, nous n’avions pas décidé de déjeuner au Château de Montreuil, belle table étoilée que j’ai eu la chance de fréquenter en d’autres occasions. Mais j’ai quand même fait une petite photo, histoire de vous montrer par où passer…

Montreuil-sur-Mer entrée Château de MontreuilPuis nous avons continué notre route, passant devant cette statue de la Vierge, qui m’a parue triste, je ne sais pas pourquoi.

Montreuil-sur-Mer statue Vierge

Encore quelques centaines de mètres et voici notre chemin qui longe la route grimpant vers la ville haute de Montreuil. 

Montreuil-sur-Mer route menant ville hauteÀ droite, ces maisons rouges sang de bœuf si identifiables et première chose qu’on voit sitôt passé sous le porche d’entrée de la ville.

J’ai toujours aimé ces maisons et l’impasse pavée qui grimpe, qui grimpe, à gauche du petit ensemble. Cela met tout de suite dans l’ambiance de la petite cité fortifiée…

Montreuil-sur-Mer impasse pavée entrée ville

Rue du Clape-en-Bas

On continue sa route et on admire au loin (si je ne me trompe pas d’endroit) l’élégante Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil. Puis on arrive à hauteur de la rue du Clape-en-Bas. Un œil non averti pourrait bien rater l’endroit. Même si la terrasse derrière Le Pot du Clape est un point de repère. 

Montreuil-sur-Mer rue Clape-en-BasC’est bientôt la fin de la promenade des remparts de Montreuil pour nous. Encore quelques centaines de mètres et nous voilà revenus à l’endroit où nous avions emprunté le chemin goudronné.
Nous avons mis une petite heure mais avec de très très nombreuses pauses pour faire des photos ou juste pour admirer les vieilles pierres précieuses posées dans leur écrin de verdure. 

Montreuil-sur-Mer chemin remparts verdure

 

 

www.tourisme-montreuillois.com

Découvrez aussi L’Anecdote à Montreuil, l’autre bébé d’Alexandre Gauthier

 

 

Laisser un commentaire

Navigate