À La Panne, dans la réserve naturelle du Westhoek, un vrai petit Sahara !

Envie d’une balade dans le massif dunaire qui longe la mer du Nord ? Mais sans trop savoir où aller et quel chemin suivre ? Filez à La Panne pour découvrir la réserve naturelle du Westhoek, la plus ancienne de Flandre, protégée depuis 1957.
L’office du tourisme donne gratuitement un plan facile à suivre. Il ne vous restera plus qu’à emprunter l’un des chemins balisés pour faire une superbe promenade. Je l’ai fait l’autre jour avec Peter, de l’OT local. Allez, suivez moi… 

À partir de là, il n’est pas impossible de croiser chevaux ou bestioles à cornes, dont j’avoue ne pas connaître le nom exact en français.

De part et d’autre de la frontière s’étend un immense massif dunaire, qu’on ne sait pas toujours comment aborder en tant que promeneur.

Côté français, ce sont les dunes du Perroquet (225 hectares). Côté belge, plusieurs zones dunaires aussi, dont la réserve naturelle du Westhoek (350 hectares). Sur cette carte, il s’agit de la zone numéro 7 (la frontière est matérialisée par des pointillés).

Plan du massif dunaire transfrontalier du bord de la mer du Nord

 

Avant de partir à l’aventure, passez à l’office du tourisme (Zeelaan 21) et prenez un dépliant recensant les sentiers pédestres. C’est gratuit ! Ou alors téléchargez ce plan.

Dépliant touristique avec sentiers pédestres La Panne Belgique

Panneau de rue Schuilhavenlaan à La Panne Belgique

 

 

 

 

 

 

 

Partez tout à l’ouest de la station, à deux pas de la frontière française, jusqu’à la rue appelée Schuilhavenlaan. À pied, depuis le centre de la station, cela fait une bonne petite trotte ! Mais sachez que si vous venez jusque là en voiture, il y a un parking à l’entrée de la réserve.

Dans cette rue, à gauche toute et vous voici à l’entrée (enfin l’une des entrées) de la réserve naturelle du Westohoek.

Entrée réserve naturelle Westhoek La Panne Belgique

Bonne nouvelle pour les propriétaires de chiens, Médor est admis, à condition d’être tenu en laisse. Les chemins tracés dans la réserve sont bien visibles, faciles à emprunter et bien balisés aussi. Avec Peter, nous avons pris celui qui part en face, le Ligusterpad, matérialisé en vert.

Début sentier réserve naturelle Westhoek La Panne Belgique  Je vous ai scanné le document pour vous permettre de préparer votre balade, avant même d’avoir récupéré le dépliant à l’OT. Je vous ai fait un petit rond (en haut), là où se trouve l’entrée de la zone naturelle (avec son parking) que nous avons empruntée. De là, nous avons donc pris le Ligusterpad, le sentier n° 3, matérialisé en vert. Nous sommes allés jusqu’au bout, là où il rencontre l’Oostergrenspad, le sentier n°2, matérialisé en bleu.

Plan sentiers balisés réserve naturelle Westhoek La Panne Belgique

Au fil de la balade, le paysage change souvent et la promenade est tout sauf monotone. On longe notamment une étendue d’eau artificielle, où l’eau de mer pénètre à marée montante.

Etendue d'eau réserve naturelle Westhoek La Panne Belgique

Dunes bordières, dunes vives, dunes paraboliques, dunes grises et blanches, végétation d’une grande richesse, la réserve naturelle du Westhoek mérite bien son nom de Sahara flamand. Sans compter qu’il abrite hermine, martre, lapin, hibou des marais, crapaud calamite, triton…

À un certain moment, aux deux tiers du chemin vert environ, une chicane se dresse, au-delà de laquelle il ne faut pas s’aventurer avec un chien.

Chicane sentier réserve naturelle Westhoek Belgique

En effet, à partir de là, il n’est pas impossible de croiser chevaux ou bestioles à cornes, dont j’avoue ne pas connaître le nom exact en français.

Animaux présents dans la réserve naturelle du Westhoek La Panne Belgique

Arrivés au bout du Ligusterpad vert, nous avons donc bifurqué à gauche pour prendre le chemin bleu n°2,  l’Oostergrenspad. Nouveaux changements de paysage, avec notamment une partie plutôt boisée.

Mais nous ne sommes pas allés jusqu’au bout de ce sentier, pour revenir à l’entrée de la réserve. Nous avons préféré emprunter l’autre sortie, celle qui se trouve à mi-chemin environ, à l’endroit où on voit de petites jumelles sur le plan. Des jumelles qui indiquent un point de vue panoramique, qu’on atteint en grimpant quelques marches.

Montée vers site panoramique réserve naturelle du Westhoek La Panne Belgique

Un petit effort récompensé, au sommet, par une vue superbe sur toute la réserve, jusqu’à la station avec ses immeubles et ses grues.

En haut du site panoramique de la réserve naturelle du Westhoek La Panne Belgique

De l’autre côté, c’est une jolie vue sur le quartier Dumont qui s’offre, ce quartier historique avec ses coquettes villas balnéaires.

Quartier Dumont vu de haut La Panne Belgique

Combien de temps avons-nous marché au total ? Ayant parcouru 3 bons kilomètres, on aurait dû faire la promenade en moins d’une heure. En fait, on a mis nettement plus. Mais c’est vrai qu’on s’est arrêté des dizaines de fois pour faire des photos.

La réserve naturelle du Westhoek en pratique

Panneau Westhoek réserve naturelle La Panne Belgique  La carte des sentiers pédestres est disponible gratuitement à l’office du tourisme, Zeelaan 21, La Panne.

Tél. 00 32 58 42 18 18

www.depanne.be (horaires d’ouverture de l’OT sur le site, en français).

Cette carte peut aussi être téléchargée sur tourisme.depanne.be (PDF sentiers pédestres).

Découvrez aussi À Cassel, petite promenade entre patrimoine et nature

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate