À Bruxelles, Plaisirs d’hiver, mon marché de Noël préféré

Strasbourgeoise d’origine, je suis un peu experte en marchés de Noël. Enfin, je crois. En tout cas, je fais la différence entre un vrai beau marché plein de féérie et son minable cousin, regorgeant de marchandise made in China, sans âme et distillant du rap dans ses haut-parleurs… Alors oui, nous avons l’étincelant marché d’Arras ou celui d’Amiens, très chouette aussi. Mais il y en a un autre que je préfère, c’est celui de Bruxelles, un immense village qui s’étire sur près de 2,5 km au cœur de la capitale belge. Il s’appelle Plaisirs d’hiver et j’ai eu beaucoup de plaisir à l’arpenter en ce premier week-end d’ouverture. Malgré quelques petits bémols…

Alors oui, ici on marche toute la soirée pour découvrir l’ensemble des animations. Et on peut même y retourner le lendemain, tant il y a de choses à voir et à faire.

Je ne me mouille pas trop en vous disant que Plaisirs d’hiver fait partie du top des marchés de Noël. D’abord parce qu’il a été fréquenté par 2,3 millions de visiteurs l’an dernier  (contre un petit million à Lille et un gros million à Arras). Mais surtout parce qu’il est nominé pour le titre du « Meilleur marché de Noël européen », décerné par le site Europe’s Best Destinations. Un titre également convoité par Prague, Budapest, Vienne, Leipzig, Tallinn… rien que du beau monde !

Bruxelles Plaisirs d'hiver

Pourquoi je l’adore ? Avant tout pour ses dimensions. Plus de 2,5 km de long, Une douzaine de spots qui valent le détour. Deux cents chalets de qualité le long des plus jolies rues du centre. On est loin du marché de Noël coincé sur une seule place…

Bruxelles Plaisirs d'hiver BourseAlors oui, ici on marche toute la soirée pour découvrir l’ensemble des animations. Et on peut même y retourner le lendemain, tant il y a de choses à voir et à faire.
J’adore cette ambiance de fête qui envahit la ville et fait de Bruxelles une vraie capitale de Noël. Très différente de Strasbourg mais chaleureuse et animée aussi.

J’ai piqué le plan sur le site officiel (j’espère qu’on ne m’en voudra pas, c’est pour la bonne cause…), histoire de vous montrer d’entrée à quoi ressemble le parcours. 

Bruxelles Plaisirs d'hiver Plan officiel

Ce que je préfère aux Plaisirs d’hiver, ce sont les vidéo-mappings sur plusieurs bâtiments du centre.. Des mini-spectacles de quelques minutes, entièrement gratuits. Et ça, vous le savez, ça devient plutôt rare…
Mon spot préféré ? La magnifique Grand Place, encore plus somptueuse le temps d’un son et lumière. Voici quelques images parmi toutes celles que j’ai mises en boîte…

Bruxelles Plaisirs d'hiver hotel de ville rouge

 

Bruxelles Plaisirs d'hiver Maison du roi

Bruxelles Plaisirs d'hiver Grand Place maisons en mauve

Entre les séances de vidéo-mapping (de 17 h à 22 h 30, toutes les 30 minutes), on prendra le temps d’admirer le grand sapin (22 mètres de haut) offert par la Wallonie. Et s’il est habillé de bleu et blanc, c’est pour être raccord avec les couleurs de la Finlande, invitée d’honneur de ces Plaisirs d’hiver 2018. 

Bruxelles Plaisirs d'hiver Grand Place avec sapin bleuC’est la région de Kainuu (à l’est du pays, aux confins de la Russie) qui représente la Finlande, principalement dans la rue Orts, derrière le bâtiment de la Bourse.

Bruxelles Plaisirs d'hiver FinlandeOn y trouve une tente de Laponie, avec un braséro au milieu, mais aussi des sapins, de la musique et de l’artisanat local. J’y ai d’ailleurs vu de jolies choses, genre Pentik pour ceux qui connaissent cette marque finlandaise qui m’avait rendue dingue à Helsinki. Il paraît même qu’on danse le tango finlandais dans ce coin de Bruxelles.. Mais je n’ai malheureusement pas de photo…

Bruxelles Plaisirs d'hiver tente Laponie Sur la Grand Place, il y a également une crèche. Au moins ici, on ne craint pas de rappeler que Noël est avant tout une fête chrétienne. Pas comme à Lille, où on a dégagé la crèche il y a quelques années, histoire de ménager les susceptibilités religieuses… et surtout électorales. 

Bruxelles Plaisirs d'hiver crècheÀ deux tout petits pas de cette Grand Place, dans la cour de l’hôtel de ville, voici Aurora Borealis (de 17 h à 22 h, toutes les 30 minutes). Des aurores boréales venues du Grand Nord qui étincellent sur un voille, tendu au-dessus des têtes. Quand le beffroi s’allume, c’est plutôt chouette. Mais un peu en deçà des autres spectacles de Plaisirs d’hiver quand même. 

Bruxelles Plaisirs d'hiver Aurora BorealisUn peu plus loin, sur le boulevard Anspach, autre vidéo-mapping sur le Grand Casino Brussels Viage (de 17 h 30 à 22 h, toutes les 30 minutes). Ce spectacle signé Starloops met en scène une petite boule qui roule, qui roule… et qui transforme la façade en une sorte de flipper géant. C’est super bien fait et plein de poésie. 

Bruxelles Plaisirs d'hiver vidéo mapping casinoQuant au vidéo-mapping sur l’église Sainte-Catherine (de 18 h à 22 h, toutes les 30 minutes), on le doit au Bruxellois Oli-B et au collectif Dirty Monitor. J’ai beaucoup aimé les teintes flashy et les formes abstraites qui donnent vie à cette façade tournée vers une adorable placette. 

Bruxelles église Sainte-Catherine vidéo mappingLà, plein de chalets de Noël mais aussi l’un des très beaux manèges avec des créatures inspirées de l’univers de Jules Verne. Si j’ai bien observé en tout cas…

Bruxelles Plaisirs d'hiver manège enfantsFace à l’église Sainte-Catherine, on tourne à gauche et on déambule entre le quai aux Briques et le quai au Bois à brûler. C’est un peu le cœur de ces Plaisirs d’hiver, une longue promenade entre les chalets (qui tous affichent le nom de leur occupant, ce qui peut être utile) mais pas que.

Bruxelles Plaisirs d'hiver stand marché NoelOn y mange aussi (avec un choix fou entre les huîtres, les tartiflettes, les quiches, les pâtes à l’italienne, les burgers, les produits du Sud-Ouest, le nôtre, et j’en oublie les trois quarts…), on y boit un vin chaud (2,50 € ou 3 € selon les stands), on essaye des chapeaux et on achète des cadeaux…

On y trouve aussi l’arbre de glace, le pavillon Leffe pour boire une mousse (on est en Belgique quand même !) mais aussi le bar à champagne chic et cosy.

Bruxelles Plaisirs d'hiver grand rouePuis on grimpe dans la grande roue pour regarder toutes ces animations et toute cette agitation de haut. Et même si les coques sont en grande partie vitrées, il vaut mieux prendre son écharpe et son bonnet. Je vous ai fait de jolies photos (enfin je trouve et mes followers sur Instagram aussi ☺️) de nuit. 

Bruxelles Plaisirs d'hiver marché Noël vu de très haut

Bruxelles Plaisirs d'hiver marché Noël vu de haut

J’y suis retournée le lendemain, de jour, ce qui n’est pas mal non plus… Je me demande juste pourquoi le tour de roue qui coûte 7 € le samedi (comme indiqué sur le site officiel), passe à 8 € le dimanche. Désagréable petit goût d’arnaque… 

Bruxelles Plaisirs d'hiver marché Noel vu de haut jourCe que j’ai aussi moins aimé aux Plaisirs d’hiver ? La patinoire couverte de la place de la Monnaie, beaucoup moins féérique que dans d’autres villes belges.
Et le spectacle « Van Gogh, the immersive experience » à la Bourse. On commence par une présentation sommaire de l’œuvre du peintre, dont « La Chambre à coucher » reconstituée est un peu le clou. 

Bruxelles Plaisirs d'hiver Van Gogh chambre

Et on continue par le spectacle immersif, réalisé à partir des tableaux de Van Gogh et projeté sur les murs de la grande salle. C’est beau, c’est poétique, c’est impressionnant. Mais franchement, 16,50 € l’entrée (le week-end), je trouve que c’est vraiment  trop cher ! 

Bruxelles Plaisirs d'hiver Bourse portrait Van GoghSurtout que les transats où s’installer confortablement pour bien profiter du spectacle sont très peu, trop peu nombreux… 

Bruxelles Plaisirs d'hiver Van Gogh spectacleCe qui fait qu’on a le choix entre rester debout ou s’installer par terre, ce que j’ai finalement préféré.

Bruxelles Plaisirs d'hiver spectacle Van Gogh bleu

Avant la sortie, il y a un autre spectacle immersif, à découvrir celui-ci avec un casque spécial. Je ne peux pas vous dire ce que j’en pense dans la mesure où j’ai refusé de débourser 2 € de plus. Faut pas pousser quand même. D’autant que je venais de donner une pièce de 50 centimes (obligatoire) à Madame pipi… 😡

Alors oui, c’est vrai, j’aurais pu dessiner comme Van Gogh et projeter mon œuvre sur un mur. Le problème, c’est que je suis nulle en dessin… 😢

Bruxelles Plaisirs d'hiver dessine comme Van Gogh

Et ce que j’ai raté ? Les performances au Dôme. Les Winter Vox ou choeurs de Noël, qui ne se produisent que le week-end, de 14 h à 18 h, à la Tour noire. Et le Dream Space, près de la roue, à  côté du Ice Monster. 

Juste un petit goût d’inachevé qui me donnera envie de revenir en 2019…

Bruxelles Plaisirs d'hiver dinosaure

Plaisirs d’hiver en pratique

Se renseigner ?

www.plaisirsdhiver.be

Quand ?

Jusqu’au 6 janvier 2019, dans le centre de Bruxelles, entre la Grand Place (à l’est) et les quais du Bois à brûler et aux Briques (à l’ouest). Voir plan ci-dessus et sur le site.

À quelle heure ?

Tous les jours, de 12 h à 22 h. Les 24 et 31 décembre, de 12 h à 18 h. 

Vidéo-mappings à partir de 17 h (Grand Place et cour de l’hôtel de ville), 17 h 30 (Grand Casino Brussels Viage) ou 18 h (église Sainte-Catherine). Gratuit.

Se garer ?

C’est LA grande question ! 

Pour en savoir plus, allez sur le site plaisirsdhiver.be puis dans l’onglet Accès et Mobilité.
En cliquant sur  www.bruxelles.be/plan-de-circulation-pentagone on trouve un lien vers la carte des sens de circulation et parkings dans le Pentagone.

On trouve aussi un lien vers les parkings publics du centre.

Perso, je me suis garée à la gare de Bruxelles-Midi (Q Park, 40 rue de France).

q-park-resa.fr

De la gare, j’ai pris le métro vers la Grand Place (8 stations, changement à Arts-Loi). Ce trajet est parfaitement faisable à pied.

Y aller en train

De Lille, c’est encore mieux d’y aller en train. Départ de Lille-Europe et trajet en 34/35 minutes jusqu’à la gare Bruxelles-Midi. Avec un billet de TGV ou d’Eurostar, on voyage gratuitement entre la gare Bruxelles-Midi et la gare Bruxelles-Central. La plupart des trains belges s’arrêtant à BXL-Central, il y en a très souvent. Il suffit de regarder sur les tableaux d’affichage. 

À partir de 38 € l’aller-retour.
 www.oui.sncf

Van Gogh, The Immersive Experience

Jusqu’au 27 janvier, tous les jours, de 11 h à 22 h, à la Bourse, place de la Bourse, Bruxelles.
De 10 h à 16 h les 24 et 31 décembre et de 13 h à 18 h les 25 décembre et 1er janvier. 

Entrée 14,50 € adultes (16,50 € le week-end), 9,50 € enfants (11,50 € le WE), 39 € Pack Famille 2 adultes et 2 enfants (46 € le WE), étudiants et seniors 11,50 € (13,50 € le WE). 

expovangogh.be

J’ai payé l’ensemble des animations et dégustations moi-même.
Mais j’ai été invitée par Visit Brussels pour la nuit. Merci à eux. 

https://visit.brussels/fr

Découvrez aussi Train Hostel à Bruxelles : un hôtel qui fait tchoutchou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Navigate