Un tapis de carrelage ciment pour mon long, long couloir

Voilà bien longtemps que je ne vous ai pas causé de la rénovation de ma maison. Il est vrai qu’avec les débuts du blog, j’avais un peu d’autres chats à fouetter… Mais j’ai décidé de m’y remettre et de prévoir des travaux dans mon salon. Je vous en reparlerai prochainement. En attendant, voici un article sur les changements intervenus dans mon couloir et la pose d’un nouveau carrelage.

Pendant les travaux, il a fallu expliquer à Nouth, le chat, que le sol débarrassé de son ancien carrelage n’était pas un immense bac à sable . Ou plutôt une gigantesque litière…

 

Bienvenue chez moi ! Entrez et ne bougez plus. Vous êtes dans le couloir, pièce dont je vais vous raconter un peu l’histoire.

Couloir maison années trente avant travaux

 

J’ai une seule photo de l’origine, c’est-à-dire du jour du déménagement, en décembre 2000. À l’époque, cette entrée était vraiment laide, aussi laide que les autres pièces. Et si vous voulez savoir pourquoi je me suis retrouvée là, je vous invite à lire le premier article de cette série…

Au mur, il y avait un papier peint couleur vert épinard, tandis qu’au sol s’étalait un grandiose carrelage entre le jaunâtre et le verdâtre…

 

L’escalier, pourtant superbe, avait été métamorphosé par les précédents propriétaires, qui avaient un réel talent pour enlaidir les choses (pour ne pas dire un goût de ch…). Ils avaient ainsi peint en marron foncé les marches, tandis qu’ils avaient opté pour du blanc sur les contre-marches et la rambarde. C’est vrai que c’était à la mode à une certaine époque mais quand même quelle laideur !

Il y a une (grosse) dizaine d’années, Monsieur, qui partageait alors ma vie, avait décidé de rectifier le tir. Il avait démonté tout l’escalier, l’avait donné à décaper chez un professionnel, puis l’avait patiemment remonté.

Boule rampe escalier couloir maison années trente

Je me souviens encore de ces jours sans escalier… Monsieur avait installé une échelle, qu’il était seul à utiliser. Moi j’avais préféré dormir au rez-de-chaussée, de peur de devoir descendre à l’échelle en pleine nuit… Mais il restait quand même un problème. Mon dressing était au premier étage et j’ai dû lui expliquer chaque matin quels vêtements descendre. Ce qui avait donné lieu à quelques sketches hilarants…

Je ne vous dis pas ma joie lorsque le bel escalier blond est revenu. Même si, depuis le remontage, quatre ou cinq marches couinent horriblement. De quoi vous réveiller la nuit si vous avez le sommeil léger… et des hôtes à domicile.

Escalier-couloir-maison-annees-trente

En même temps que la réfection de l’escalier, Monsieur avait aussi repeint les murs. J’avais souhaité une couleur pierre, très neutre, je me suis retrouvée avec un jaune paille. Allez savoir pourquoi.  Mais je dois dire que ce jaune apporte une jolie lumière, même quand il fait gris dehors. Et que, un jour ou l’autre, je rechangerai tout cela…

Parlons maintenant du sol. Au départ, il y avait donc cet horrible carrelage couleur diarrhée que j’ai subi pendant exactement 14 ans ! Au moment où Monsieur a refait les murs et l’escalier, il avait décidé de ne pas toucher au carrelage. À mon grand désespoir.

sol couloir carrelage olive

Quelques années plus tard, quand je me suis retrouvée seul maître à bord de mon navire de briques et de tuiles, j’ai donc décidé de passer à l’action.

Carrelage ciment ancien avec losange gris

 

Je rêvais d’un beau carrelage ciment, le même genre qu’il y avait à l’origine dans le couloir. Comment je le sais ? J’ai retrouvé quelques carreaux oubliés dans la cave. De superbes carrelages ciment gris, que les précédents propriétaires, vraiment très pointus en déco, avaient fait sauter pour y mettre ce que l’on sait…

 

 

Plutôt déçue par le carrelage ciment posé dans ma salle de bain, j’ai décidé de m’offrir le top du top, le nec plus ultra. Je veux dire un sol des Carrelages du Marais, rue Esquermoise, à Lille.
Bon, on ne peut pas dire qu’ils soient bon marché à 96 €  le mètre carré hors taxes (prix 2014). Sans compter la pose (1662 €), bien sûr. Mais quelle beauté ! Et surtout quelle qualité !

Le choix n’a pas été facile. Tout est beau chez ce fabriquant, qui a un talent fou pour créer des motifs et marier subtilement les teintes. Au départ, j’avais craqué pour des carrelages dans les bleus. Mais j’ai décidé de ne prendre aucune « vraie » couleur pour me laisser, pour l’éternité, la liberté de changer la teinte des murs. Du coup, le gris, le noir et le blanc étaient l’idéal, d’autant que ce sont des « couleurs » très années 30. Après beaucoup d’hésitations, j’ai choisi la version que voici.

Sol couloir carrelage Marais

Les Carrelages du Marais proposaient une version « inverse » avec une dominante de blanc. Je l’adore tout autant mais j’ai finalement opté pour les plus sombres. Parce qu’il fallait bien trancher…

Pour la pose, j’ai fait appel à Rudy, mon carreleur préféré. Un as de la découpe autour des radiateurs, un amoureux du travail (très) bien fait, comme j’aime.

Sol couloir carrelage Marais avec radiateur fonte ancien

Pendant les travaux, il a juste fallu expliquer à Nouth, le chat, que le sol débarrassé de ses anciens carrelages n’était pas un immense bac à sable.

Sol couloir avant pose carrelage Ou plutôt une gigantesque litière où Madame avait déposé son petit cadeau du matin… Sale bête, va !

La tâche n’a pas dû être facile pour Rudy à cause des motifs. Mais au final, j’ai le beau et long, très long, tapis de ciment que j’espérais.

Oui, pour finir,  j’ai dû passer trois couches de produit imperméabilisant et traitant. Mais depuis,                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         zéro souci pour l’entretien. Un simple petit coup de serpillière suffit et mon tapis Art Nouveau reste au top.

Sol couloir pose carrelage finie

Où acheter son carrelage ?

Les Carrelages du Marais, 88 rue Esquermoise, Lille.

www.carrelagesdumarais.fr

Découvrez aussi Comment j’ai fait aménager une salle de bains de star des années 30

6 Commentaire(s)

    • Annetomczak07 Répondre

      J’espère que tu viendras un jour prochain voir cela en vrai. On doit toujours aller ensemble en Belgique, non ?

  1. La aussi, mon rêve des carreaux de ciment pour le hall la S.D.B. et le W.C. Bien sûr en blanc, rose et vert clairs. Je connais déjà le modèle sur un site… Ne reste qu’à sauter le pas.

    • Annetomczak07 Répondre

      C’est vrai que faire des travaux, c’est toujours un mauvais moment à passer. Mais après, quelle satisfaction !

  2. J’avais oublié, les murs jaunes vont très bien avec le bleu du sol. Deux couleurs provençales porteuses de soleil qui se marient bien.

    • Annetomczak07 Répondre

      Désolée de vous contredire, Liloutte, mais le carrelage de mon couloir est noir, gris et blanc… et pas bleu. Du coup, cela fait davantage Années 30 que provençal…

Laisser un commentaire

Navigate