Trois lieux poétiques pour vivre la côte belge en mode nostalgie

Une promenade sur la mer appelée Pier, des casinos, de grands hôtels, de somptueuses villas, des dames qui rivalisent d’élégance, telles sont les années de splendeur du tourisme sur la côte belge. Après des débuts frileux, les années 1870-1914 sont incroyablement fastes !
Envie de goûter un peu de cette Belle Epoque, dont la côte belge garde un peu de nostalgie ? Trois lieux vous proposent une balade pleine de poésie, entre Westende et Blankenberge…

Du temps de sa splendeur, entre 1870 et 1914, Blankenberge était une vraie station de luxe ! Notre Touquet de l’époque en quelque sorte… Pour revivre ces années-là, rendez-vous au Centre Belle Epoque, installé dans trois villas de 1894.

Les Zéphyrs à Westende

belgique-westende-villa-les-zephyrs-exterieur

L’histoire des bains de mer vous passionne ? Vous aimez ces ambiances légères et insouciantes ? Filez à la villa Les Zéphyrs, à Westende, située juste à côté d’un arrêt de tram. Construite en 1922, elle était la villa d’été d’un médecin de Gand, qui envoyait sa femme et ses trois filles y passer les vacances de Pâques et d’été. Une villa cossue, décorée par le grand architecte Henry van de Velde, où la vie s’écoulait, heureuse…

Belgique-westende-villa-zephyrs-jouets-enfants

Vêtements, jouets, photos, petits films, musiques Belle Epoque font revivre les vacances de cette famille bourgeoise, venue avec son personnel. Ce que j’aime ici ? Le salon/salle à manger signé Henry van de Velde et son poste d’où s’échappent des mélodies sucrées comme « Parlez-moi d’amour » ou  « Marinella ».

Belgique-westende-villa-zephyrs-salle-manger-henry-van-de-velde

J’adore aussi les différents vitraux, qui jettent des notes de couleur dans la maison quand le soleil est de la partie.

belgique-westende-villa-zephyrs-vitraux-salle-manger

Belgique-westende-villa-zephyrs-vitraux-couloir

Et la salle de bains ? J’ai souri devant sa baignoire dans le sol, qui m’a rappelé celle de ma grand-mère, quand j’étais petite… au siècle dernier.

belgique-westende-villa-zephyrs-salle-de-bains

Quant à la cuisine, cachée au sous-sol, j’y ai imaginé la cuisinière de Madame, en me disant qu’elle était au moins tranquille, en son royaume souterrain…
Et j’ai rêvé de boire le thé, moi aussi, dans cette jolie vaisselle siglée, venue sans doute d’un grand hôtel local.

Belgique-westende-villa-zephyrs-cuisine

Belgique-westende-villa-zephyrs-vaisselle

Kusthistories à Middelkerke

À deux pas de là, voici un musée sympa comme tout, pas « prise de tête » pour un sou ! Les enfants y retrouveront les plaisirs éternels du bord de mer. Et les adultes s’y replongeront dans de vieux souvenirs…
Installé dans le beau bâtiment de l’ancienne Poste de Middelkerke, Kusthistories raconte les timides débuts du tourisme à la côte puis son développement à la Belle Epoque, notamment sous l’impulsion du roi Léopold II.

Belgique-middlekerke-kusthistories-tram-moustaches

 

Ce qu’on y voit ? Un (vrai !) tram à moustaches, de vieilles malles de voyage, des seaux de plage en bois ou en papier mâché et tous ces souvenirs horribles qu’on rapportait pourtant fièrement : une bimbeloterie en coquillages, des petites cuillères à blason, une poupée affichant Blankenberge sur sa jupe. Vu d’aujourd’hui, l’horreur !

On découvre aussi de vrais jokaris, des fleurs en papier crépon, des affiches faisant la « réclame » des plages et, accrochés au plafond, toute une série de « souliers d’été ».

Belgique-middelkerke-kusthistories-maillots-bain-anciens

Ce que j’aime particulièrement ? Les vieux maillots de bain présentés sur des mannequins debout sur du vrai sable !

Belgique-middelkerke-kusthistories-maillots-de-bain-autrefois

Un doux parfum Belle Epoque… distillé avec les outils interactifs les plus modernes. De quoi occuper un bon moment toute la famille, si vous êtes en week-end sur la côte et que c’est la fête à la grenouille…

Centre Belle Epoque à Blankenberge

Belgique-blankenberge-centre-belle-epoque-affiche-entree

Du temps de sa splendeur, entre 1870 et 1914, Blankenberge était une vraie station de luxe ! Notre Touquet de l’époque en quelque sorte… Pour revivre ces années-là, rendez-vous au Centre Belle Epoque, installé dans trois villas de 1894, restaurées et réaménagées.

belgique-blankenberge-centre-belle-epoque-carrelages-terrasse

Sitôt entré, on prend l’ascenseur et on file au troisième étage. On y découvre une terrasse aux petits airs de parc Guëll (en moins fou quand même !), avec ses mosaïques en carrelage ciment. Et on y admire des portes vitrées, typiques des maisons bourgeoises de la Belle Epoque.

 

belgique-blankenberge-centre-belle-epoque-terrasse-portes-vitrees

Descente ensuite dans les étages où photos et affiches anciennes, musiques d’antan, belles robes, vieux films racontent une époque révolue, celle des visites du roi Léopold II et des débuts du chemin de fer.
Ce que j’ai bien aimé ? Choisir de jolies cartes postales et les envoyer de façon dématérialisée… dans un mail, façon XXIème siècle.

Belgique-blankenberge-centre-belle-epoque-cartes-postales-a-envoyer

J’ai aussi écouté la vie de Joanna Popelier, la marchande de poisson, et du portier du Grand Hôtel des Bains et des Familles, assise sous un drôle de casque sonore.

Belgique-blankenberge-centre-belle-epoque-casques-audio

J’ai admiré la maquette du Pier de 1894, les accessoires beauté des élégantes, une belle argenterie et tous ces carrelages muraux qui signaient une époque.

J’ai composé ma façade idéale avec de gros cubes qui forment une sorte de puzzle. Mais j’ai laissé les Lego à plus jeune que moi…
Puis j’ai repris le tram en chantonnant ces refrains d’un autre temps…

En pratique

Villa Les Zéphyrs

belgique-westende-villa-zephyrs-abliers-vitrine Henri Jasparlaan 173, Westende. Entrée 2 € et 1 € – 12 ans et seniors (donne droit aussi à la visite de Kusthistories le même jour).
Ouvert le samedi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 15 à 16 h 45 et le dimanche de 9 h à 12 h 30.
Ouvert tous les jours de juin à septembre et pendant les vacances scolaires belges, de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 15 à 16 h 45.
Arrêt de tram, station Westende-bad à Westende.
www.kusthistories.be

Kusthistories

Joseph Casselaan 1, Middelkerke.
Ouvert du mardi au samedi, de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 15 à 16 h 45, et le dimanche de 9 h à 12 h 30.
Ouvert tous les jours de juin à septembre et pendant les vacances scolaires belges, de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 15 à 16 h 45.
Entrée 2 € et 1 € – 12 ans et seniors (donne droit aussi à la visite de la villa Les Zéphyrs le même jour).
Arrêt de tram, station De Greefplein à Middelkerke.
www.kusthistories.be

Centre Belle Epoque

Elisabethstraat, 24, Blankenberge.
Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 14 h à 17 h (18 h en été).
4 € adultes, 2,50 € – 26 ans et + 55 ans, gratuit – 6 ans.
www.belle.epoque.blankenberge.be
Tél. 00 32 50 42 87 41.

Arrêt de tram, station Blankenberge station.

Découvrez aussi le festival Radeau à Ostende

 

2 Commentaire(s)

    • Annetomczak07 Répondre

      Et les beaux jours, c’est bientôt. Chouette, comme aiment à dire les Belges…

Laisser un commentaire

Navigate