La Panne en cuistax, c’est plus rigolo !

Quel est le moyen de locomotion le plus iconique mais aussi le plus rigolo de la côte belge ? Le tram du littoral ? Pas faux et d’ailleurs je vous en reparlerai un jour ou l’autre. Non, je dirais plutôt le cuistax, cet engin à pédales qui fait la joie des familles depuis… une éternité. Plus de cinquante loueurs en proposent tout le long de la côte pour des balades aussi amusantes que mémorables. Avec ma copine Véro, on a tenté l’expérience à La Panne par un dimanche après-midi de grande foule. Gymkhana et fous rires garantis…

Repartir en cuistax, ça nécessite d’actionner très fort ses cuisses, le temps de lancer l’engin, surtout dans les montées. « Mais pédaaaale ! », m’ordonne Véro, sur le ton de la mère qui traîne son boulet de fille…

Avant de vous raconter ce périple dominical, il faut que je vous dise que la côte belge a décidé de mettre à l’honneur son emblématique cuistax en cette (drôle de) saison 2020. Chaque station suggère ainsi un nouvel itinéraire, pour redécouvrir le plaisir de se balader en pédalant. 

La-Panne-Belgique-plan-circulation-cuistax

Rallye-cuistax-La-PanneLa Panne ne fait pas exception, l’Office de tourisme local ayant même prévu un petit rallye en cuistax. Si nous n’avons pas répondu aux questions et aux énigmes, nous avons en revanche largement utilisé le plan inclus dans le petit dépliant.

À cause du Covid-19

Vu comme cela, il est lisible, sauf si vous consultez ce post sur un smartphone. En revanche, se repérer tout en chevauchant un fier cuistax est tout de suite plus compliqué. Ainsi, la prochaine fois, ce serait sympa de prévoir ce plan sur une double page. Enfin, c’est juste une petite suggestion…

Autre truc à savoir, en raison du Covid-19, les cuistax ne sont plus autorisés sur le Zeedijk, ou digue si vous préférez.

La-Panne-Belgique-planches-digue

Un cuistax venu d’Arizona

Évidemment, si vous faites comme nous et que vous louez votre engin chez Arizona sur la Zeedijk (attention, un resto porte le même nom, à deux pas), vous serez bien obligés de pédaler un moment, sur cette digue. Mais il faut bien reconnaître que le dimanche elle est prise d’assaut par les promeneurs. Et que, côté « distanciation sociale », ce n’est pas le top ! Mais avec votre plan en main, il ne sera pas difficile de quitter le bord de mer pour explorer le quartier Dumont notamment.

La-Panne-Arizona-loueur-Cuistax

Tout a donc commencé chez Arizona, où Filip, le patron, nous a accueillies, tout en désinfectant notre voiture à pédales. Un engin à deux places… juste pour nous. Car qu’aurions-nous fait d’un cuistax pour 4, 6 ou 8 personnes ?

La-Panne-Belgique-Arizona-Philip-avec-cuistax

Le pêcheur et le roi

Rapide briefing, petit coup d’œil au plan et roule ! J’ai pris le volant (le vrai, celui de gauche, comme dans une voiture), Véro ayant seulement un volant de décoration 😁

La-Panne-Belgique-cuistax

Petite avancée sur les planches du front de mer (fallait bien quitter le secteur) et premier arrêt pour saluer les deux personnages emblématiques de La Panne. Le pêcheur dans les dunes et le roi Léopold 1er, qui a carrément un monument sur la plage. Pile poil à l’endroit où il est arrivé, par la mer, à La Panne. 

La-Panne-Belgique-statue-pecheur

La-Panne-Belgique-monument-Leopold

Inverser c’est aussi jouer !

Je me remets au volant mais je sens bien que Véro n’est pas rassurée. Je traverse un (mini) terrain de basket en plein match, je zigzague, je tire le frein en pleine descente, houlala ! Je dois avouer que, même dans la vraie vie, je ne suis pas un as du volant, sans être un danger public non plus 😡

Du coup, je cède avec plaisir le volant du cuistax à mon co-pilote, ravie de pouvoir me concentrer sur le plan et sur mes photos…

La-Panne-Belgique-plage

La-Panne-Belgique-cabines-plage-blanches

La-Panne-Belgique-parasol

Ce sera Le Chalutier pour moi

Et là, il y a de quoi faire ! Car après le bord de mer, notre cuistax circule à présent dans le charmant quartier Dumont. Peu de circulation, d’autres cuistax en vadrouille, plein de jolies villas balnéaires, c’est le bonheur ! On se demande  laquelle on choisirait pour y vivre le reste de nos jours. Pour moi, pas de doute, c’est Le Chalutier, avec son architecture teintée d’Art Déco. 

La-Panne-Belgique-villa-Le-Chalutier-grand-angle

Véro hésite. Plutôt Marina ? Saint Vincent ? La belle blanche ? Ou l’une de ces “petites” villas accolées et flanquées d’un bow-window ?

À chaque maison, on s’arrête le temps de la photo. Le problème, c’est qu’il faut ensuite repartir. Et repartir en cuistax, ça nécessite d’actionner très fort ses cuisses, le temps de lancer l’engin, surtout dans les montées. « Mais pédaaaale ! », m’ordonne Véro, sur le ton de la mère qui traîne son boulet de fille…

La-Panne-Belgique-villa-Marina

La-Panne-Belgique-villa

La-Panne-Belgique-architecture

La-Panne-Belgique-jolie-rue

Coup double !

Après une bonne heure de balade, on décide de rentrer au port. Mais comment rejoindre la digue, sans traverser Duinkerkelaan et son satané tram ? Le matin déjà, Véro s’était fait quelques frayeurs, en roulant sur les rails… dans une vraie voiture.  On préfère ne pas imaginer une rencontre entre notre frêle (quand même) cuistax et le (par ailleurs super) tram du littoral… 

tramway littoral

Bon, je vous rassure, on est finalement arrivées sans encombre chez Arizona. Avec la délicieuse impression d’avoir rigolé comme des gamines, tout en ayant musclé nos cuisses. Coup double et apéro sur la digue pour fêter cela !

Aperitif-sur-digue

Où déjeuner à La Panne ?

Bon et puisque vous chercherez sûrement une adresse où déjeuner (ou dîner), je vous conseille le Mama Thaï. Une excellente petite table, trouvée complètement par hasard, en s’éloignant du front de mer et du centre-ville saturés en ce dimanche d’été. L’idéal est de s’y arrêter en arrivant à La Panne puisque le resto est situé à l’entrée de la station et qu’il y a un parking en face.

La-Panne-Mama-thai-terrasse

La terrasse, où nous avons déjeuné, comme la salle sont accueillantes et cosy.

La-Panne-Mama-thai-salle-hauteur

Mais la divine surprise est venue de la cuisine. Qu’il s’agisse de nos soupes (14,50 €), de l’assortiment d’entrées (15,50 €) ou de mon curry de bœuf (18,90 €), tout était plein de délicates saveurs et de finesse. Et très très frais aussi. 

La-Panne-Mama-thai-autre-soupe

La-Panne-Mama-thai-bouquet-entrees

La-Panne-Mama-thai-curry

Tout au long du repas, on s’est dit que le hasard fait (souvent) bien les choses et que le Mama Thaï laisse un vrai petit goût de « revenez-y ». 

La-Panne-Mama-thai-soupe

Je tiens à préciser que cette balade a été réalisée à la mi-juillet, à un moment où le port du masque n’était pas encore obligatoire dans les lieux fréquentés…

Cuistax en pratique

Arizona, Zeedijk 37, La Panne (De Panne). 

arizona-depanne.be

Cuistax pour 2 : 10 € les 30 minutes, 12 € les 45 mn et 14 € l’heure

Pour 4 : 20 € les 30 mn, 24 € les 45 mn et 28 € l’heure

Pour 6 : 30 € les 30 mn, 36 € les 45 mn et 42 € l’heure.

Nous avons été invitées à pédaler par Westtoer, merci à eux !

Mama Thaï en pratique

Veurnestraat 309, La Panne. 

00 32 58 62 80 01

www.mama-thai.com

Nous avons payé notre déjeuner chez Mama Thaï nous-mêmes.

Découvrez aussi
Trois lieux poétiques pour vivre la Côte belge en mode nostalgie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate