Au Mont Sainte-Odile, toute l’Alsace à vos pieds

Vous le savez peut-être, même si je suis une habitante de longue date et une super fan des Hauts-de-France, je n’y suis pas née. J’ai vu le jour en Alsace, mon autre pays de cœur. Je n’ai donc pas réfléchi longtemps quand Mont Sainte-Odile Tourisme m’a proposé un séjour sur son territoire, lors d’un salon pro virtuel. Rendez-vous a été pris pour fin juin et, malgré une météo mi-figue mi-raisin, j’ai passé un super séjour au Mont Sainte-Odile et ses environs. Un vrai condensé d’Alsace, haut en couleurs et en saveurs, assez différent de mes habituelles balades Plus au nord…

Passer une nuit sur place, à l’hôtellerie du Mont Saint-Odile, est une belle expérience que je vous conseille, que vous soyez croyant ou pas. 

SE RESSOURCER
Au sanctuaire du Mont Sainte-Odile

C’est notre Mont Saint-Michel à nous, un haut-lieu spirituel dédié à la patronne de l’Alsace, en même temps qu’un éperon rocheux culminant à 753 mètres, couronné d’un sanctuaire en grès rose. 

Mont-Sainte-Odile-statue

Cher au cœur des Alsaciens, le Mont Sainte-Odile accueille sans distinction pèlerins, touristes et amateurs de nature, venus  profiter d’un environnement exceptionnel. Chacun s’y ressource à sa manière, en priant, en méditant, en communiant avec la forêt, en y déposant ses soucis ou juste en s’y reposant. Parfois, on y trouve autre chose que ce qu’on était venu y chercher mais on en repart toujours plus apaisé et plus ancré. 

Mont-Sainte-Odile-verdure-et-gres

Dominant la plaine d’Alsace, Sainte-Odile offre des vues à couper le souffle depuis ses terrasses panoramiques et certains n’y montent que pour cela. Je fais partie de ceux qui ne se lassent pas de ce paysage, qui peut changer d’heure en heure, selon la saison et le temps qu’il fait. Ce jour-là, nous avons eu les quatre saisons en une journée, ce qui m’a permis de mettre en boîte des ambiances assez différentes…

Mont-Sainte-Odile-jardin

Mont-Sainte-Odile-panoramique-montagne

Mont-Sainte-Odile-paysage-un

Mont-Sainte-Odile-paysage-deux

Mont-Sainte-Odile-paysage-cinq

Mont-Sainte-Odile-banc-avec-vue

Que voir sur le site du Mont Sainte-Odile ?

Sur le site, on découvre la basilique, avec son chemin de croix réalisé par la marqueterie d’art Spindler (lire plus bas). Depuis 1931, deux mille adorateurs perpétuels s’y relayent jour et nuit pour prier, sans discontinuer… sauf pendant la période du Covid !

Mont-Sainte-Odile-entree-eglise

Mont-Sainte-Odile-interieur-eglise

On s’y recueille aussi dans la chapelle du tombeau, où se trouve le sarcophage contenant les reliques de sainte Odile. Elle repose ici depuis sa mort, n’ayant quitté les lieux que pendant la Révolution. 

Mont-Sainte-Odile-tombeau-sainte-Odile

Quant aux chapelles des Anges et des Larmes, elles sont fermées jusqu’à nouvel ordre, dans l’attente d’importants travaux, dont on ignore quand ils pourront être entrepris.

Mont-Sainte-Odile-porte-chapelle-des-anges

À une vingtaine de minutes à pied, la source miraculeuse est un lieu très fréquenté. C’est là, dit-on, que sainte Odile aurait fait jaillir l’eau d’un rocher, eau miraculeuse ayant rendu la vue à un aveugle. 

Mont-Sainte-Odile-source-dame-remplissant-bouteille

Le sanctuaire du Mont Sainte-Odile, qui a brûlé une dizaine de fois au fil des siècles, a été vendu comme bien national au moment de la Révolution. En 1853, une souscription a permis aux catholiques alsaciens de le racheter, ce qui explique aussi l’attachement de toute une région au site. 

Mont-Sainte-Odile-sol

Mont-Sainte-Odile-statue-Odile-et-jardin

Mont-Sainte-Odile-salle-bougies

Mont-Sainte-Odile-pilier-et-bougies

Mont-Sainte-Odile-ange

Finalement, la communion parfaite entre la sérénité des lieux, la vue époustouflante, le grès rose du site et le vert émeraude de la forêt alentour n’est-il pas le premier miracle de Sainte-Odile ? 

Mont-Sainte-Odile-vitrail

Mont-Sainte-Odile-detail

Mont-Sainte-Odile-mur-decore

Mais, au fait, qui était sainte Odile ? 

Je pourrais vous faire trois feuillets sur le sujet mais je vais essayer de faire court… La légende raconte qu’au VIIe siècle, le duc d’Alsace Adalric, qui espère un héritier mâle, voit naître une fille aveugle. Il veut la supprimer mais sa mère réussit à la sauver et la cache en Bourgogne. Jusqu’à ce qu’elle recouvre miraculeusement la vue, à l’âge de 12 ans, lors de son baptême. Quand elle veut retourner au château, conviée par son frère Hugues, c’est ce dernier qui subit la folie meurtrière du père, qui tue son fils… 

Le sympathique papa aura tout de même quelques remords. Il rappelle sa fille auprès de lui et lui demande d’épouser un puissant du royaume, ce qu’Odile refuse. La jeune fille, qui doit à nouveau fuir, se réfugie dans la forêt. Là, elle frappe un rocher, qui s’ouvre pour la protéger. Suite à ce second miracle, Adalric fait transformer son château en monastère, faisant d’Odile la première abbesse de Hohenbourg. Dès lors, elle mène une vie de prière et de charité et prie pour le salut de son père, sacré boulot !

Mont-Sainte-Odile-tapisserie

Le Mont Sainte-Odile en pratique

Le sanctuaire est ouvert tous les jours sans exception, de 8 h à 20 h.
Boutique, restaurant Saint-Léon IX, salle des pèlerins avec petite restauration (on peut même y tirer son repas du sac, à condition de prendre une consommation). 

Entrée gratuite.

Audio-guide 5 € (hors temps de pandémie)

www.mont-sainte-odile.com

03 88 95 80 53

info@mont-sainte-odile.com

En décembre 2020, on a célébré les 1300 ans de la mort de la sainte, sans doute décédée en 720. Pour marquer ce Jubilé, une programmation spirituelle, culturelle et artistique est proposée tout au long de l’année 2021.
Tout sur http://jubile2020.sainte-odile.eu/evenements/

Pour découvrir chemins balisés, idées de promenades et circuits à vélo, rendez-vous sur www.mso-tourisme.com (rubrique Participer).

DORMIR
À l’hôtellerie du Mont Sainte-Odile

Ne cherchez pas la télé dans votre chambre, il n’y en a pas (excepté dans les suites). À l’hôtellerie du Mont Sainte-Odile, on profite de la plénitude d’un coucher de soleil, quand les derniers rayons font rougeoyer le grès rose du sanctuaire. On reste un long moment à admirer la plaine d’Alsace, face à sa fenêtre ouverte. Ou on fait le silence intérieur, avant de plonger dans le calme de la nuit. Non, on ne vient pas au Mont Sainte-Odile pour regarder sa série télé préférée car il y a mille fois mieux à faire… 

Mont-Sainte-Odile-entree-hotellerie

Mont-Sainte-Odile-vue-plaine-Alsace

Entièrement rénovées, les chambres sont douillettes, tout en étant dépouillées du superflu. Il y a tout ce qu’il faut… mais juste ce qu’il faut pour le repos du corps et de l’esprit.

Mont-Sainte-Odile-chambre

Dormant pour la première fois sur place, j’ai profité à fond de la sérénité et des bonnes vibrations de ce lieu loin du monde et tellement apaisant. Plus encore quand la lourde porte du sanctuaire se referme sur les derniers touristes… Passer une nuit sur place, à l’hôtellerie du Mont Saint-Odile, est une belle expérience que je vous conseille, que vous soyez croyant ou pas. 

Mont-Sainte-Odile-batiments

L’hôtellerie du Mont Sainte-Odile en pratique

Hôtel 2 étoiles de 92 chambres.

Chambre simple 72 € la nuit, double 77 €, petit déj 12 €, suite 97 €, demi-pension à partir de 102 €. 

Réservations sur le site www.mont-sainte-odile.com (rubrique Réserver une chambre)

03 88 95 80 53

info@mont-sainte-odile.com

IMAGINER
L’abbaye de Niedermunster autrefois

Même s’il n’en reste plus que des ruines, le site de l’abbaye de Niedermunster mérite une rapide visite. La légende veut que sainte Odile, abbesse de Hohenbourg, a fait construire ici une abbaye et une hôtellerie, étape sur la route du Mont Sainte-Odile. 

Si vous n’êtes pas pressé, prenez le temps de consulter les panneaux informatifs tout autour de ce site, occupé pendant plus de 800 ans. Sinon, laissez-vous juste envahir par la poésie du lieu… et observez les biquettes, qui vivent depuis peu autour des vestiges.

Mont-Sainte-Odile-ruines-abbaye-Niedersmunster

L’abbaye de Niedermunster en pratique

Depuis le village de Saint-Nabor, on accède au parking dédié par la D109. Dix à quinze minutes de marche jusqu’au site.

MANGER
À L’Ami Fritz à Ottrott

Ce jour-là, à l’heure du midi, Dame pluie et parapluies étaient de sortie. Presqu’une aubaine pour qui veut savourer le plaisir d’entrer dans un resto typique et goûter à la « gemütlichkeit » alsacienne, ce mot bizarre qui signifie à la fois chaleureux, douillet, cosy… ou les trois à la fois !

Ottrott-Ami-Fritz-entree

Autant dire que je me suis sentie instantanément bien À L’Ami Fritz, l’une des adresses gourmandes du charmant village d’Ottrott. Décor en bois, tableau de Charles Spindler (lire plus bas), pots en grès de Betschdorf, chariot d’eaux de vie et plein de cœurs partout : on est bien dans un décor typique… sans doute un brin exotique pour qui ne connaît pas l’Alsace. 

Mont-Sainte-Odile-Ottrott-Ami-Fritz-salle-vue-ensemble

Ottrott-Ami-Fritz-salle-detail

Ici, Patrick Fritz, le chef, mitonne une cuisine alsacienne traditionnelle… mais en mode plutôt gastronomique, comme l’indique L’Assiette Michelin 2021, qui orne la façade.

Pate-en-croute

Sur la route d’Ottrott, Christelle et Dorothée, mes guides du jour, m’ont parlé de sa choucroute, portée au firmament par les internautes de Tripadvisor. C’est donc sur ce plat aux 7 viandes (l’une ou l’autre étaient restées dans le plat, au moment où j’ai fait la photo 😡) que j’ai porté mon dévolu. Tant pis pour ma balance et tant mieux pour la super quenelle de foie et le boudin truffé ! 

Ottrott-Ami-Fritz-choucroute

Ottrott-Ami-Fritz-tarte

Hôtel-restaurant À L’Ami Fritz en pratique

8 rue des Châteaux, 67530 Ottrott

www.amifritz.com

03 88 95 80 81

DÉGUSTER
Le Rouge d’Ottrott du domaine Fritz-Schmitt

Pour la petite histoire, Catherine, la patronne du domaine Fritz-Schmitt, est la sœur de Patrick, le propriétaire du resto À L’Ami Fritz. Mais c’est surtout une vigneronne indépendante qui produit, en famille, le fameux Rouge d’Ottrott.

C’est là que j’ai fait une petite dégustation de ce vin délicieusement fruité, avec des arômes de framboise, cerise, groseille, ou à l’inverse des arômes plus boisés. 

Ottrott-vigneron-Fritz-Schmitt-degustation

C’est le Pinot noir, cépage roi dans la commune, qui donne ce Rouge d’Ottrott, apparu dès le Xe siècle.
Catherine et son mari Bernard, qui y consacrent la moitié de leur domaine, le proposent dans plusieurs versions : Traditionnelle, Réserve de l’Ami Fritz, Vieilles Vignes et S, le produit d’exception de la maison. 

Alsace-vignes

J’ai goûté, re-goûté, re-re-goûté… Verdict ?  Ma préférence va aux Vieilles Vignes 2018. Un vin élevé en barrique, plutôt tannique et entièrement bio, comme tous ceux produits sur le domaine Fritz-Schmitt.

Ottrott-vigneron-Fritz-Schmitt-degustation-quatre-vins

Le domaine Fritz-Schmitt en pratique

1, rue des Châteaux 67 530 Ottrott

Boutique ouverte tous les jours, de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h

fritzschmitt.com (aussi boutique en ligne)

03 88 95 98 06

fritzschmitt@wanadoo.fr

SE BALADER
À Boersch, petite cité médiévale et Renaissance

Besoin d’une promenade pour digérer choucroute et bons vins ? À deux pas de là, entre vignes et collines, la petite ville de Boersch est un vrai régal… pour les yeux ! Boersch-vue-village

Je vous passe les détails de l’histoire de Boersch, qui a été tout sauf un long fleuve tranquille. Sachez juste que la petite cité acquiert le statut de ville en 1340, époque dont datent ses remparts ainsi que les trois portes toujours debout. Et s’il ne reste pas grand-chose de l’ancienne enceinte du XIVe, vous en verrez tout de même un tronçon dans le jardin de la MJC. 

Boersch-reste-mur-enceinte

Outre ces vestiges du Moyen Âge, Boersch conserve, comme autant de pierres précieuses, toute une série de bâtiments Renaissance. Il y a l’hôtel de ville et son escalier à vis logé dans une tourelle, devant lequel trône le puits à six seaux en grès rose. 

Boersch-hotel-de-ville-et-puits

Un peu à l’écart, ne ratez pas l’ancienne résidence des chevaliers teutoniques, construite en 1499, puis plusieurs fois remaniée. Elle vient d’être rachetée par de jeunes propriétaires et s’apprête à commencer une nouvelle vie. Une de plus ! 

Boersch-maison-Templiers

Mais Boersch, c’est aussi une cité vigneronne avec ses maisons à colombages, ornées d’emblèmes de métiers, qui racontent la vie d’autrefois. Souvent sculptés dans la pierre, dans le linteau des porches ou au-dessus des fenêtres, ces emblèmes représentent outil(s) ou objet(s) fabriqué(s) par l’artisan qui vivait là. 

Boersch-belle-maison

Boersch-village

Boersch-detail-facade

Partout, des maisons des XVIe, XVIIe et XVIIIe et plein de petits détails de charme…

Boersch-deux-maisons-alsaciennes

Boersch-facade-jaune

Boersch-maison-rouge-avec-fenetre

Boersch-ancienne-tombe

Boersch-cour-privee

Boersch-detail

DÉCOUVRIR
La marqueterie d’art Spindler 

À Saint-Léonard, hameau de Boersch, bienvenue dans un atelier d’art de renom international, qui porte haut les couleurs de l’Alsace depuis 120 ans ! Tout a commencé avec Charles Spindler, peintre mais surtout créateur de mobilier Art Nouveau et de tableaux traditionnels alsaciens en marqueterie. Puis il y a eu Paul, son fils, avant Jean-Charles, son petit-fils, qui perpétue l’art familial à sa manière. Sans délaisser les motifs alsaciens, qui ont fait la renommée de l’atelier, mais en ajoutant une corde contemporaine à son arc.

Saint-Leonard-Jean-Charles-Spindler-entree-propriete

Saint-Leonard-Spindler-entree

Ma grand-mère déjà me parlait de Charles Spindler… au siècle dernier. Ma maman aussi. Autant dire que j’ai poussé la porte de l’atelier avec plaisir et curiosité. J’y ai découvert une Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), où on ne vise qu’une chose… la perfection ! Piochant dans une bibliothèque d’environ 150 essences de bois, Jean-Charles Spindler et les membres de son équipe réalisent de petites merveilles, qui nécessitent parfois plus d’un an de travail, avant de partir à Boston, New York, Doha ou Moscou. 

Saint-Leonard-Spindler-artisan-au-travail

Un tour dans la galerie, en compagnie de Jean-Charles Spindler, permet de découvrir des œuvres uniques, réalisées avec une minutie extrême, sur des thèmes très variés.

Saint-Leonard-Jean-Charles-Spindler-

Saint-Leonard-Spindler-Jean-Charles-devant-oeuvre

Marqueterie d’art Spindler en pratique

3 cour du Chapitre, Saint-Léonard 67 530 Boersch 

www.spindler.tm.fr

03 88 95 80 17

06 08 03 87 39

Galerie ouverte sur rendez-vous du lundi au samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Fermé dimanche et jours fériés.
Pour les individuels, visite libre de la galerie.

Pour les groupes + 12 personnes visite guidée 7 €/personne.

RAPPORTER
Les divines confitures de Mathieu Spindler

Dans la famille Spindler, je demande Mathieu… Après un master en biologie végétale, le fils de Jean-Charles a fait le choix des fruits et des confitures plutôt que celui de la marqueterie.

Saint-Leonard-Mathieu-Spindler-degustation

Sur ses 60 ares de terres, pile au pied du Mont Sainte-Odile, il cultive plein de bons fruits avec des pratiques agroécologiques. Fraises, framboises, groseilles, rhubarbe, prunes, mirabelles, quetsches, cassis… rien que des variétés locales et de qualité. 

Saint-Leonard-jardin-face-Mont-Sainte-Odile

Héritier d’une famille de gourmets, ce jeune homme solaire crée toutes ses recettes, avec une pointe d’audace et de créativité. Poire gingembre, cerise noire et menthe, rhubarbe orange fleur de thym ou tomates rouges vanille Bourbon, il mitonne ses confitures bio dans un chaudron en cuivre, toujours en petites quantités.

Saint-Leonard-Mathieu-Spindler-atelier

Pas de boutique en ligne, pas de gros volumes, savourer les confitures de Mathieu Spindler est presqu’un privilège ! Auquel j’ai goûté, chez lui, puis chez moi, après un passage par la boutique de l’office de tourisme de Rosheim, qui propose ses précieux bocaux.
Mes saveurs préférées ? Mirabelles gingembre et framboises cassis poivre sauvage de Madagascar. De vraies petites tueries !

Confitures-Mathieu-Spindler

Où trouver les confitures de Mathieu Spindler ?

Au marché d’Obernai, au pied du Mont Sainte-Odile, chaque samedi matin, de 8 h à 12 h 30 (halle Gruber, rue de l’Abbé Oesterlé) ainsi que dans une quinzaine de boutiques du territoire du Mont Sainte-Odile et de Strasbourg.

Tout sur mathieuspindler.com

06 03 39 16 46

Mont Sainte-Odile Tourisme en pratique

Mont-Sainte-Odile-panoramique-ciel-degage

Pour plus d’information sur Mont Sainte-Odile Tourisme, les balades, les découvertes, les randonnées, les bonnes tables, les hébergements et plein d’autres choses

www.mso-tourisme.com

03 88 50 75 38

Pour recevoir des suggestions personnalisées et inspirantes pendant son séjour www.liesel.alsace

J’ai été invitée par Mont Sainte-Odile Tourisme, un grand merci à eux 

Découvrez aussi Le Havre : la jolie surprise, enfin reconnue, de Seine-Maritime 

2 Commentaire(s)

  1. Merci pour ces belles photos et textes qui ravivent que de très beaux souvenirs pour moi. Cele me donne encore plus envie d’y retourner et de s’y ressourcer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate