À Varsovie, où manger de la cuisine polonaise revisitée

Je préfère vous prévenir. Ce post va vous donner faim, terriblement faim. En effet, la cuisine polonaise, traditionnelle ou revisitée, est aussi appétissante que délicieuse et, même avec les yeux, vous allez vous régaler. En attendant, bien sûr, d’aller tester toutes mes bonnes adresses, sur place, à Varsovie. Dont la fréquentation touristique souffre, injustement et sans raison, depuis le début de la guerre en Ukraine…

C’est le moment ou jamais d’aller passer un long week-end dans cette capitale verte, vivante et tellement attachante ! Deux heures de vol et à vous la cuisine polonaise et tous les autres plaisirs. Croyez-moi, vous ne le regretterez pas !

1. Syrena Irena

 C’est la petite adresse idéale pour goûter à la vraie cuisine polonaise sans se ruiner ! Pas besoin de faire des tours et des détours pour trouver Syrena Irena, dirigée par le charmant Marcin. L’établissement flambant neuf est situé à deux (petits) pas de la Voie Royale, un endroit que vous arpenterez forcément si vous venez à Varsovie.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Syrena-Irena-exterieur

J’ai beaucoup aimé la déco contemporaine et un brin artistique des salles de Syrena Irena. 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Syrena-Irena-salle

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Syrena-Irena-interieur

Mais la vraie bonne surprise, c’est ce qui arrive sur la table ! À commencer par les pierogi, ces petits chaussons fourrés, grande spécialité polonaise que j’adooore.

Ici, les pierogi sont 100% artisanaux, confectionnés sur place, sous les yeux des clients. Plus frais, tu meurs !

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Syrena-Irena-fabrication-pierogi

Servis par six ou par dix, ils contiennent des farces très différentes qu’on choisira selon ses goûts. Viande, pomme de terre et fromage, saucisse blanche, choucroute et champignon, chou et aneth, ail des ours… plus une variété éphémère chaque jour.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Syrena-Irena-pierogi

J’avais déjà usé et abusé des pierogi salés quand des plats de pierogi sucrés sont arrivés comme par magie… Mes préférés ? Ceux fourrés au pavot, raisins et noix. Une vraie tuerie. 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Syrena-Irena-pierog-pavot

Si ces diaboliques petits chaussons ne vous tentent pas, sachez que Syrena Irena a d’autres spécialités pour vous régaler. Notamment cette délicieuse soupe à la betterave froide, bienvenue en été.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Syrena-Irena-divers-plats

Syrena Irena, Krakowskie Przedmieście 4/6, Warszawa (Varsovie). 

https://www.facebook.com/SyrenaIrena/

Entrées entre 9 et 29 złoty (soit de 1,90 à  6,10 €). Pierogi, de 18 à 21 złoty (soit de 3,80 à 4,50 € les 6 pièces et de 26 à 32 zł ( de 5,50 à 6,80 €) les 10 pièces. De 2 à 6 zł (de 0,40 à 1,30 €) les toppings. 

2. Stary Dom

Pendant l’époque soviétique, c’était un dancing/resto à la sauce « guerre froide ». Aujourd’hui, Stary Dom (qui signifie La Vieille Maison) est une chaleureuse auberge en ville, propriété d’un acteur polonais surnommé le Pape (il a joué Jean-Paul II, dans un film célèbre là-bas).

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-porte

Dès l’entrée dans la superbe salle toute habillée de bois, on l’a compris. Stary Dom célèbre la riche tradition nationale… et la cuisine polonaise qui va avec. 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-salle-bois

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-salle

Mieux vaut oublier son régime ici 😋. Car pour commencer, on savoure un excellent pâté fait maison ou des viandes froides locales, toujours accompagnés de leurs divers condiments.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-planche-pate

On continue avec de délicieux « pulpeciki » de veau (pour moi) ou des joues de bœuf (pour mon voisin de table).

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-boulettes-veau

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-joue-boeuf

Et on finit par un appétissant dessert, de préférence à base de meringue. 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-vitrine-desserts

J’ignore si c’est une nouvelle mode ou un grand classique polonais (je n’avais pas remarqué la chose lors de mes derniers séjours là-bas), mais la meringue est présente sur (presque) toutes les cartes de desserts. 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-dessert

Avec un zeste de musique traditionnelle en plus, Stary Dom vous fera découvrir la légendaire générosité et la superbe hospitalité de la patrie de Chopin et Marie Curie. L’âme polonaise en quelque sorte…

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Stary-Dom-couvert

Soupes 25/29 zł, entrées 35/49 zł, plats 39/69 zł.

Stary Dom, ul. Puławska 104/106, Warszawa (Varsovie). 

https://restauracjastarydom.pl/

3. Ferment Praski

Ancienne halle de marché, centrale électrique pour le tramway, anciennes usines, Varsovie regorge de lieux industriels transformés en nouveaux lieux de vie… et de gastronomie. Parmi eux, Koneser, ancienne distillerie, dont les murs abritent aujourd’hui des commerces, des appartements, le musée de la vodka mais aussi des cafés et des restos. 

Parmi ces établissements, Ferment Praski, un restaurant au look indus/chic, qui revisite la cuisine polonaise avec talent. La preuve ? Il figure depuis deux ans parmi les 130 tables recommandées par le guide Gault&Millau à Varsovie.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Ferment-Praski-salle

En entrée, j’y ai savouré une burrata, trois betteraves (très polonais, la betterave), yuzu, endive et riz sauvage.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Ferment-Praski-entree

Tandis qu’en plat, j’ai (à nouveau) craqué pour les « pyzy » (traduits à la carte par raviolis… moi j’aurais trouvé un autre terme 🤨) fourrés au fromage Korycin, épinards et émulsion au beurre. 

Pierogi, pulpeciki ou pyzy, aucun chausson ni aucune boulette ne m’aura échappé…

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Ferment-Praski-boulettes

Heureusement que mes voisins de table, moins obsessionnels, ont choisi des plats plus variés. Et qui vous donneront une meilleure idée de la cuisine polonaise telle qu’elle est pratiquée par Ferment Praski.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Ferment-Praski-tartare

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Ferment-Praski-viande

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Ferment-Praski-poisson

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Ferment-Praski-dessert

Soupes 24/35 zł, entrées 18/39 zł, plats 34/79 zł, desserts 19/23 zł.

Ferment Praski, Plac Konesera 10 A, Warszawa (Varsovie).

http://www.fermentpraski.pl/

4. Warszawa Wschodnia

Encore un lieu gastronomique un poil indus mais qui dispose également d’un espace extérieur noyé dans la verdure.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-salle

Ce jour-là, par 30°, le choix a été vite fait et la décision de manger dehors s’est imposée. Là, entre arbres et parasols, nous avons savouré les plats de Mateusz Gessler, une signature de la cuisine polonaise revisitée, membre d’une grande famille de restaurateurs varsoviens. 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-terrasse

En quête de fraîcheur, j’ai d’abord pris des asperges vertes, avec leur œuf et sauce hollandaise.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-asperges

Avant de porter mon choix sur un… risotto ! Drôle d’idée ? Disons que je me suis dit que les (célèbres) champignons polonais feraient merveille dans ce plat italien que j’adore. Grand bien m’en a pris puisque je crois que ce risotto est le meilleur de ma vie. Et Dieu sait que j’en ai dévoré une série en Italie…

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-risotto

Une tarte caramel/fraises a mis un point d’orgue à ce petit festin signé Mateusz Gessler. 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-tarte-caramel

Et en prime, quelques autres plats servis ce jour-là à la table de Warszawa Wschodnia…

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-poulet-carottes

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-canard

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-tarte-fromage-blanc

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Warszawa-Wschodnia-dessert

Warszawa Wschodnia by Mateusz Gessler, Soho Factory, ul. Minska 25, Warszawa (Varsovie).

http://gessler.sohofactory.pl/en/main-2/gallery/

ou www.sohofactory.pl

5. Bursztynowa Bistro 

Voilà un dîner qui restera parmi mes meilleurs souvenirs de Varsovie ! Fromage et (bon) vin, deux produits que j’adore, sont les deux jambes sur lesquelles marche le Bursztynowa Bistro. Comment donc ne pas aimer cette petite caverne d’Ali Baba remplie de Bursztyn, de Szafir et de Rubin, trois délicieux fromages locaux ? 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-interieur

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-slogan

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-fromages-en-vitrine

En ce soir d’été, installés à la terrasse, nous les avons dégustés en entrée, accompagnés de mille petites choses délicieuses. Et d’un Souvignier gris, un vin blanc polonais, ma foi très très fréquentable.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-planche-a-partager

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-vin

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-verre-vin-blanc

Mais le clou du spectacle, et aussi du dîner, a été ce plat de tagliatelles au Bursztyn et à la truffe noire fraîche. Le petit Jésus en culotte de velours dans mon gosier… 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-preparation-tagliatelles

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-tagliatelles-truffe

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Bursztynowa-Bistro-tagliatelles-fromage-truffe

Soupes 21/22 zł, entrées 39/49 zł, planches à partager 59/89 zł, plats 39/79 zł (65 zł pour nos pâtes au fromage et à la truffe), desserts 18 zł.

Bursztynowa Bistro, ul. Nowy Świat 37, Warszawa (Varsovie).

https://www.bursztynowabistro.pl/en/

6. Polana Smaków

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-livre

Et voici une dernière adresse pour la route. Une jolie table entre tradition et modernité, tant côté déco que côté assiette. Andrzej Polan, le chef, a joué avec son nom, en baptisant son resto Polana Smaków, ce qui signifie « La clairière du goût ». 

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-entree

J’ai bien aimé la déco, rassurante et inspirée des vieilles auberges polonaises (boiseries à fleurs, objets anciens, carreaux de céramique, bougeoirs…) et en même temps remise au goût du jour.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-comptoir

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-salle

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-deco

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-boiserie

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-livre-et-tasses

Dans l’assiette, quel festival mes amis ! Nous avons commencé par quelques plats d’entrées variées (je ne les ai pas tous photographiés…).

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-entrees

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-plat-a-partager

Puis j’ai opté pour des pierogi (obsession vous dis-je !), histoire d’en goûter d’autres que ceux de Syrena Irena. Ils étaient fourrés à la viande de veau et étaient accompagnés d’une divine sauce à base de tomate. De la vraie, bonne cuisine polonaise, revisitée juste comme il faut.

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-pierogi

Quant à ma voisine de table, elle a préféré un plat de poisson, option plus raisonnable par 30° !

Pour terminer, une nouvelle meringue aux fruits rouges. Oui, c’est sûr, les Polonais raffolent de ce dessert craquant et plutôt léger…

Varsovie-cuisine-polonaise-revisitee-Polana-Smakow-dessert

Entrées 30/58 zł, plats 45/76 zł, desserts 35 zł.

Polana Smaków, ul. Emilii Plater 14, Warszawa (Varsovie).

http://polanasmakow.pl/en/

Et un hôtel : Motel One Warszawa-Chopin

C’est un tout nouvel établissement de la chaîne Motel One, présent dans une douzaine de pays d’Europe. 

Varsovie-Motel-One-Chopin-lobby

Ses atouts : une excellente localisation (près de la Voie Royale et juste en face du musée Chopin), une superbe déco, des chambres confortables, un environnement calme et un copieux buffet petit déj. Le tout pour un prix vraiment doux…

Varsovie-Motel-One-Chopin-chambre-deux

Varsovie-Motel-One-Chopin-salon

Varsovie-Motel-One-Chopin-coin-lobby

Varsovie-Motel-One-Chopin-buffet-petit-déjeuner

À partir de 68 € pour deux, sans le petit déjeuner (9 € par personne) .

Motel One Warszawa-Chopin, Ul. Tamka 38, Warszawa (Varsovie).

https://www.motel-one.com/pl/hotele/warszawa/hotel-warszawa-chopin/

Un grand merci !

Merci à la joyeuse équipe qui m’a accompagnée dans ces aventures culinaires et surtout à Elzbieta et à l’Office national polonais de tourisme, qui nous ont conviés à ces savoureuses découvertes. 

Goûter, partager, se régaler, c’est toujours plus agréable en bonne compagnie !

Est-ce le moment d’aller à Varsovie ?

Avec cette guerre en Ukraine, aux portes de la Pologne, vous vous posez sans doute la question. Est-ce le moment d’aller à Varsovie ? Peut-on décemment faire du tourisme dans une ville qui accueille tant de réfugiés ?
Après quelques jours sur place et diverses infos glanées à bonne source, voici ce que je peux vous en dire.

Varsovie Pologne

Oui, c’est vrai, la Pologne a accueilli environ 4,5 millions de réfugiés, surtout des femmes et des enfants. Environ 415 000 ont été reçus à Varsovie, dont 300 000 environ sont toujours sur place.
Mais, si on peut à l’occasion entendre parler l’Ukrainien ou le Russe (pour certains habitants du Donbass), personne ne mendie dans la rue ou ne dort sous les ponts.
Dans un pays où l’aide officielle est très limitée, les Polonais se sont montrés exemplaires, en ouvrant largement leurs maisons et leurs cœurs à leurs voisins réfugiés. La majorité habitent donc dans des familles, même si certains ont déjà pu louer un logement, grâce au travail trouvé sur place. Comme chez nous, certains postes ne trouvent plus preneur depuis le Covid, ce qui fait le bonheur des Ukrainiens arrivés à Varsovie.

On comprend donc très difficilement les voyagistes qui affirment « ne pas vouloir prendre de risques ». Et on regrette infiniment que le tourisme soit actuellement au point mort à Varsovie. 

Je vous le dis : c’est le moment ou jamais d’aller passer un long week-end dans cette capitale verte, vivante et tellement attachante ! Deux heures de vol et à vous la gastronomie polonaise et tous les autres plaisirs (j’y reviendrai prochainement). Croyez-moi, vous ne le regretterez pas !

Bon à savoir…

Monnaie : le złoty – PLN (1 € = environ 4,6 złoty)

Pour aller en Pologne, une carte d’identité suffit. 

Covid : la Pologne a levé toutes les restrictions le 28 mars 2022. Il est toutefois préférable de vérifier la situation sur
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/pologne/

Pour plus d’infos au sujet de Varsovie www.go2warsaw.pl

Et aussi Office national polonais de tourisme https://www.pologne.travel/fr 

Pour se rendre en Pologne en avion, LOT Polish Airlines : www.lot.com/fr/fr/

À découvrir aussi En Pologne, Gdansk, l’élégante de la Baltique 

2 Commentaire(s)

  1. Un régal pour les yeux! Sans aucun doute aussi pour le palais et l’estomac.
    Si la Madeleine évoque Proust, les photos de la gastronomie polonaise évoquent pour moi ma jeunesse et la cuisine de ma mère.
    Moins raffinée et d’une présentation moins recherchée, la cuisine familiale (barszcz, pierogi…) ne le cédait cependant en rien à la saveur des plats du restaurant.
    S m a c z ne g o !
    Bravo pour le reportage qui, comme tous ses devanciers, est très bien documenté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate