Villa de Torre à De Haan : la mer du Nord dans mon assiette !

Quand mes amis prévoient une journée ou un week-end à la côte belge, ils me demandent souvent où manger de vraies croquettes de crevettes et un bon plat de poisson. J’aurai dorénavant une nouvelle adresse à leur conseiller. C’est la Villa de Torre à De Haan, une très jolie adresse qui a ouvert avant l’été 2017. Ce n’est pas franchement bon marché mais c’est au top. Ultra fraîcheur, originalité, déco et situation… De Torre a tout bon !

En entrée, fidèle à mes habitudes, j’ai pris des croquettes crevettes (comme on dit ici), qui sont un bon baromètre de la qualité d’un resto. Eh bien vous savez quoi ? Je crois que j’ai trouvé à la Villa de Torre mon « top one » des croquettes !

Je dois faire partie de ces rares clients qui ont découvert la Villa de Torre des semaines avant l’ouverture. Au printemps dernier, j’avais en effet fait un reportage pour La Voix du Nord, qui m’avait permis de rencontrer le (très charmant)  propriétaire mais aussi d’arpenter les locaux encore en chantier. Quelques mois plus tard, voici que ce blog et une invitation de Westtoer m’ont permis d’y déjeuner, par une radieuse journée de février.

Pour arriver à la Villa de Torre, rien de plus simple. On prend le tram de la côte, forcément ! Il s’arrête à hauteur du restaurant, à la croquignolette gare Belle Epoque située juste en face de sa terrasse.

Belgique-de-haan-villa-de-torre-exterieur-face-gare-tram

Avec Camille, ma filleule (j’en ai trois, gâtée que je suis !), nous sommes donc entrées par la porte arrière, celle qui donne sur le quai. Et là, wouah ! Quel changement depuis ma dernière visite et quelle jolie déco ! Flamande sur toute la ligne, à la fois sobre, dépouillée et pourtant si chic !

Belgique-de-haan-villa-de-torre-comptoir

Pas mal de noir, des verrières d’atelier, des tables en bois brut et de très beaux fauteuils et chaises en cuir. Du vrai, pas ce genre de simili qu’on voit trop souvent. J’ai aussi adoré le bois brut, du plafond au parquet en passant par le comptoir, ainsi que la pierre noire sur ce dernier.

Sur les tables, des sets en véritable cuir aussi, des serviettes comme des torchons de cuisine (pour le côté bistronomique), des verres étincelants et un sachet contenant du pain noir… coloré à l’encre de seiche (délicieux avec du beurre, grrrr…).

Belgique-de-haan-villa-de-torre-table-et-vue-restaurant

Mais le petit truc en plus, ce qui apporte une vraie âme à l’endroit et qui l’ancre bien dans cette station de bord de mer, ce sont ces très beaux portraits de pêcheurs. Pas des hommes d’ici (j’ai vérifié auprès du serveur…), De Haan étant une vraie station de villégiature, contrairement à Zeebruges, Ostende ou Nieuport.

Belgique-de-haan-villa-de-torre-table-portrait-pecheur

Leur présence muette mais forte est là pour rappeler que la pêche a gardé toute son importance sur ce littoral et que la mer du Nord offre une belle palette de plaisirs gastronomiques.

À peine installées, l’une des serveuses est venue nous présenter à table les poissons du jour, posés sur un lit de glace.
Plie, lieu noir, bar rouge… dont elle connaissait les noms en français, heureusement ! Des poissons arrivés tout frais de la criée de Zeebruges, la plus importante de la côte belge.

En entrée, fidèle à mes habitudes, j’ai pris des croquettes crevettes, qui sont un bon baromètre de la qualité d’un resto. Eh bien vous savez quoi ? Je crois bien que j’ai trouvé ici mon « top one » des croquettes ! Des crevettes entières (et assurément épluchées à la main, même si je n’ai pas vérifié), une sauce bien relevée et crémeuse et un enrobage très très croustillant. Ces croquettes-là ne sont pas bon marché (16 € les deux, quand même !) mais quel régal !

Belgique-de-haan-villa-de-torre-croquettes-crevettes

Camille a pour sa part opté pour du poulpe aux aubergines (18,50 €). Avec de tout petits croutons faits avec le même pain noir que dans les sachets, le tout sur un lit à l’encre de seiche. Personnellement je n’aurais pas aimé mais elle a adoré…

Belgique-de-haan-villa-de-torre-octopus-poulpe

En plat, nous avons pris toutes les deux la plie aux coquillages, accompagnée de sa purée, sauce champignons (29,50 €). Des plats qui ont été montés par des mains expertes, sur le passe-plat de la cuisine ouverte. Jusqu’aux fleurs comestibles, touche finale d’un plat aussi esthétique que bon.

Belgique-de-haan-villa-de-torre-plat-plie-aux-coquillages

Je vous invite à voir la petite vidéo que je vous ai mitonnée sur le vif, sans trop réfléchir au cadrage et aux plans. Pas un chef d’oeuvre de cinéma donc mais des images aptes à ouvrir l’appétit…

Avec tout cela, plus de place pour le dessert. La prochaine fois sans doute car il y aura bien une prochaine fois. Mais en attendant, ce serait sympa de traduire le site en français. Ou au moins la carte, traduite seulement à moitié pour le moment. Oui, c’est vrai, le personnel parle français et connaît tous les noms des poissons. Mais qui, aujourd’hui, s’aventure dans un resto sans avoir au préalable survolé, regardé ou épluché (rayer les mentions inutiles) le menu ?

Un café et, hop, dans le tram pour d’autres aventures…

La Villa de Torre en pratique

Belgique-de-haan-villa-de-torre-biere-localeVilla de Torre, Memlinglaan 2, De Haan.
www.villadetorre.be
Huîtres 17/23,50 € les 6.
Tapas 8/10 €.
Entrées 15/18 €.
Poissons 23,50/29,50 €.
Plateaux de fruits de mer sur commande, 24 heures à l’avance. 90/120 € pour deux.

J’ai été invitée par Westtoer, j’ai payé la part de ma complice.

Découvrez aussi Au MuZEE à Ostende, Ensor et Spilliaert en leur maison commune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Commentaire(s)

  1. De Haan ! superbe station balnéaire. Et plats très appétissants ! Merci pour le reportage !

    • Annetomczak07 Répondre

      Ma station balnéaire préférée sur la côte belge. Et je ne suis pas la seule !

  2. Merci pour ce reportage qui donne de l’envie de goûter tous ces plats et d’y aller !

Laisser un commentaire

Navigate