Salons de thé et plus si affinit(h)és, mes autres bonnes adresses à Lille

Pour y rencontrer sa meilleure amie pour un « five o’clock » ou pour y déjeuner simplement, les jolies adresses de salons de thé ne manquent pas à Lille. Je vous en ai sélectionné trois, l’autre jour, qui ont fait l’objet d’un article. Mais, très vite, je me suis dit que je ne pouvais pas en rester là et qu’un deuxième post s’imposait. Voici donc d’autres adresses pas vraiment secrètes puisqu’elles sont toujours prises d’assaut…  Mais, sait-on jamais, peut-être que l’une ou l’autre vous avait échappé jusqu’ici…

Le téléphone des années 70 de mes parents, le poste de radio de mon grand-père, un vieux réveil, des cadres kitsch, un antique moulin à café, du bric, du broc, et au final beaucoup de charme…

Chez Léontine, un petit air de brocante

Je me souviens comme si c’était hier de l’ouverture de Léontine, qui remonte pourtant à… 2011. Installé rue Solférino, au-delà de la place Philippe-Lebon, donc pas vraiment dans l’hyper-centre, ce charmant salon de thé alternatif (c’est lui qui le dit…) est pourtant très couru.

lille-chez-leontine-vue-exterieure-vitrine

Pour y déjeuner, il vaut (largement) mieux réserver, comme je l’ai encore constaté l’autre jour. Perso, j’avais pris cette sage précaution, quelques jours à l’avance. Mais les têtes en l’air, qui n’avaient pas pris cette peine ou qui se sont décidées au tout dernier moment, en ont été pour leurs frais. À 12 h 30, plus une table de libre…

lille-chez-leontine-interieur-etageres-bric-a-brac Alors, pourquoi un tel succès ? Assurément, en partie pour l’ambiance et la déco. Rien de vraiment beau, rien de vraiment léché et pourtant ça fonctionne ! Le téléphone des années 70 de mes parents, le poste de radio de mon grand-père, un vieux réveil, des cadres kitsch, un antique moulin à café, du bric, du broc, et au final beaucoup de charme.

Côté mobilier aussi, du dépareillé, des chaises d’école, des petites tables, le tout saupoudré d’une touche de formica.

lille-chez-leontine-table-pres-cheminee-et-etagere

Des tables classiques mais aussi de petits coins, où on mange assis dans un fauteuil ou installé à une sorte de bar des années 30, tourné vers la vitrine.
Et une vraie bonne idée : des livres, des crayons de couleur et des feutres prévus pour les enfants, venus avec leur maman, venue elle pour papoter.

lille-chez-leontine-interieur-coin-fauteuils

Mais, évidemment, si Léontine a le succès qui est le sien, c’est aussi pour ce qu’elle met dans ses (jolies) assiettes anciennes.

Tout est fait maison, avec de bons produits bio et, même si la carte est ultra courte, on a envie de tout commander.
Avec ma copine, on a opté pour le croque du jour (9,50 €). Cantal, jambon blanc, chou frisé, beurre à l’ail, le tout accompagné d’une soupe d’hiver aux poireaux, céleri rave, carottes et pommes de terre. Simple et efficace.

lille-chez-leontine-soupe-croque

Mais autant la carte « petite restauration » est limitée, autant celle des desserts est terriblement longue et terrible tout court.  Cake au citron/amandes ? Sablé chocolat fleur de sel, réalisé avec du bon beurre fermier ? Brownie aux noix cajou caramélisées ? Tarte aux pommes, crème d’amandes ? Cookie choco fleur de sel ? Miam, miam, miam…

lille-chez-leontine-tarte-aux-pommes

lille-chez-leontine-cookies

J’ai finalement pris le cake au citron (3,80 €) ET le sablé choco (2,20 €). Déraisonnable mais tellement délicieux !

lille-chez-leontine-sable-choco-fleur-de-sel

lille-chez-leontine-cake-citron-amandes

Chez Léontine en pratique

lille-chez-leontine-tableau-noir-avec-menu Chez Léontine, 217 rue Solférino, Lille.
Ouvert du mardi au vendredi, de 11 h 30 à 18 h 30, et le samedi, de 10 h à 18 h 30.
Tél. 03 20 51 99 41.
www.leontine.fr
Facebook @ChezLeontine (pour le menu de la semaine et du brunch du samedi).

 

Chez Meert, le roi des salons de thé

Qui ne connaît pas Meert ? Pas un guide touristique, pas une émission,  pas un livre sur Lille, pas une visite guidée qui ne présente la célèbre pâtisserie, dont le grand Charles aimait, dit-on, les douceurs.
Mais aurais-je pu faire un tour d’horizon des salons de thé lillois sans l’évoquer ? Et sans y retourner, en élève appliquée que je suis, histoire de (re)faire quelques photos ?

lille-meert-entree-comptoirUn petit séjour de Camille, l’une de mes filleules, m’en a donné l’occasion. Car cette bonbonnière est bien un lieu où on va entre filles…

Entre filles patientes car, même en arrivant avant 16 h, nous avons dû affronter la queue du dimanche après-midi. C’est un peu une tradition lilloise que cette queue dominicale chez Meert. Un peu comme les moules-frites de la Braderie.

lille-meert-salon-de-the-vu-de-haut

Bref, après un temps d’attente, une table s’est libérée au salon de thé, entre miroirs, lustre et jolies boîtes. « Un décor pompéien et orientaliste au style flamboyant » comme dit la carte de la maison, fondée en 1761 (tiens, juste deux siècles de plus que moi !).

lille-meert-interieur-salon-de-the

La tartelette au citron (6,10 €) de Camille était délicate, subtile, vraiment très élaborée. Mais moi je préfère toujours prendre une gaufre. On est chez Meert, quoi. Chez la mère Poulard, on prend bien une omelette, non ?
J’ai donc opté pour ma gaufre préférée, la pistache griottes, une vraie tuerie à mon goût. Mieux que la marron glacé, un peu fade, la spéculoos, la rhum-raisin et la traditionnelle gaufre à la vanille. Et comme j’étais d’humeur joueuse, j’ai pris aussi une praliné noisettes. Excellente mais un cran en-dessous de la pistache griottes quand même.

lille-meert-tarte-citron

lille-meert-gaufres

Je voulais accompagner ces gaufres d’un café. Mais finalement j’ai suivi Camille qui a commandé un chocolat Meert (6,50 €). Grand bien m’en a pris. À part peut-être chez Angelina à Paris, je ne me souviens plus avoir bu un chocolat chaud aussi délicieux. Bien foncé, amer juste comme il faut, onctueux…

lille-meert-chocolat-meert

Ne restait alors plus qu’à passer par la boutique, acheter une boîte de thé vue à côté…

lille-meert-interieur-boutique-coin-thes

Meert en pratique

lille-meert-boites-gaufres-vu-de-pres

Meert, 25/27 rue Esquermoise, Lille.
Ouvert le lundi de 14 h à 19 h, du mardi au vendredi de 9 h 30 à 22 h, le samedi de 9 h à 22 h et le dimanche de 9 h à 18 h.
Tél. 03 20 7 07 44.
www.meert.fr

 

Bar L’Hermitage, juste classe

Au départ, je n’avais pas l’intention de glisser le bar L’Hermitage de l’hôtel Gantois dans cette rubrique. Mais ayant fait chou blanc deux dimanches de suite à L’Impertinente voisine (j’y retournerai un jour, promis, histoire de voir si on y distribue de la potion magique pour qu’il y ait toujours une telle queue sur le trottoir…), j’ai eu envie d’un endroit accessible. Un endroit zen, accueillant, où il suffit de s’installer pour être servie avec le sourire. Le bar L’Hermitage est à deux pas, il est zen, accueillant, baigné par la lumière de la verrière, avec juste ce qu’il faut de jazz en fond sonore.

Je propose donc à ma filleule Odile (c’est la saison des filleules en ce moment, youpi !) d’aller y boire notre café dominical. Cela tombe bien, elle n’y est jamais allée et ne déteste pas les endroits un peu luxueux…

Vue d'ensemble du bar - hôtel Hermitage Lille

Odile opte pour le chocolat chaud Valrhona (7 €) et ne le regrette pas. Un vrai chocolat bien chocolaté, à l’amertume dosée, velouté comme il faut. Moi j’hésite entre plusieurs grands crus Arabica, dont un Blue Montain de Jamaïque. Mais le prix m’arrête : 9 € !

On a beau être dans l’un des jolis endroits de Lille, 9 € pour un café me semble exagéré. Du coup, je prends un simple expresso, 5,50 € quand même. Mais le petit plus, dans ce genre de maison, réside dans les macarons au chocolat et les méringues servies avec le café. En plus, les macarons sont au top !

Café et chocolat chaud - bar L'Hermitage de l'hôtel Gantois à Lille

Si la carte des desserts est vraiment très courte, entre café gourmand, tartelette normande et mousse choco (pas de chance, j’en ai de l’excellente dans mon réfrigérateur), les amateurs de thé devraient trouver leur bonheur ici. Thés noirs, thés verts, thés blancs et autres tisanes, et je ne vous parle pas des cocktails qui sortent de la thématique « salons de thé »…

Mais le premier plaisir d’une pause au Gantois, c’est de profiter de ce lieu à la fois historique et design, peuplé au fil des années par des oeuvres d’artistes contemporains. Et de pouvoir déambuler à son aise, pour découvrir et apprécier les lieux. En toute tranquillité.

Oeuvre d'art contemporaine - au bar L'Hermitage de l'hôtel Gantois de Lille

Bar L’Hermitage en pratique

Décor brique grise - au bar L'Hermitage à l'hôtel Gantois Lille

Bar L’Hermitage, hôtel Hermitage Gantois, 224 rue Pierre Mauroy, Lille.
Tél. 03 20 85 30 30.
www.hotelhermitagegantois.com
Ouvert de 8 h à 1 h du matin (sauf le dimanche, jusqu’à 23 h 30).

 

J’ai payé l’ensemble des déjeuners et goûters évoqués dans cet article.

Découvrez aussi la première partie de nos adresses de salon de thé

 

 

2 Commentaire(s)

  1. Bravo pour ce magnifique blog qui nous donne envie de vite revenir visiter le Nord
    Danielle

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci beaucoup Danielle ! Je ne sais pas où vous vivez mais vous êtes “welcome” dans la très grande région !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate