Le Jardin des Lianes à Chériennes entre poésie et liberté

À Chériennes, au sud d’Hesdin, le Jardin des Lianes est celui d’Éliane et de son mari Guy, deux passionnés de jardinage. Depuis une trentaine d’années, ils passent tout leur temps libre dans ce petit paradis vert, créé de toutes pièces, au cœur des 7 Vallées. Du coup, j’y ai emmené mon frère Vincent, lui aussi fou de jardin, et sa petite famille. Quelques heures hors du temps, par une belle journée d’août, pour découvrir ce délicieux parc labellisé Jardin remarquable…

Le Jardin des Lianes compterait 500 variétés de roses anciennes ou anglaises (les plus résistantes !) et autant de variétés d’hydrangéas et hortensias. Je ne les ai pas comptées mais je crois Éliane sur parole…

On a du mal à le croire et pourtant Éliane l’affirme. Il y a une trentaine d’années, il n’y avait qu’une simple pâture derrière la maison que le couple a bâtie. Rien à part de vieux pommiers et quelques peupliers. Difficile à croire quand on voit aujourd’hui la richesse des plantations et des espèces…

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-accueil-quatre

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-allee

Au Jardin des Lianes, un minimum d’entretien

Ce sont les rosiers lianes, que le couple a fait grimper le long des vieux pommiers, qui ont donné son nom au Jardin des Lianes. En même temps, ça fait aussi un jeu de mots sympa avec Éliane, le prénom de la propriétaire… Mais depuis les premières lianes, bien de l’eau a coulé dans l’Authie voisine… 

Sur leur parcelle de 5400 m2, Éliane et Guy ont planté arbres, arbustes et plantes au fil des ans. Avec une idée fixe : avoir des fleurs toute l’année, dès février et jusqu’à l’automne, mais aussi de belles écorces et d’intéressants feuillages. Dès qu’une plante s’éteint, une autre prend le relais, assurant ainsi un spectacle non-stop…

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-feuillage

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-baies

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-fleurs

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-fleurs-rouges-minces

L’autre obsession des propriétaires du Jardin des Lianes a été de recouvrir au maximum le sol des massifs, histoire d’avoir un minimum d’entretien à effectuer et un minimum de mauvaises herbes à enlever. Même si, je sais, les écolos disent que les mauvaises herbes, ça n’existe pas…

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-trois

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-heron-metal

Une sacrée collection d’hydrangéas

Leurs fleurs préférées ? Assurément, les roses et les hydrangéas, qui sont d’ailleurs les seuls à recevoir un arrosage pendant l’été (je veux parler des vrais étés, pas de ces mois de juillet et août 2021 !). Le Jardin des Lianes compterait 500 variétés de roses anciennes ou anglaises (les plus résistantes) et autant de variétés d’hydrangéas et hortensias. Je ne les ai pas comptées mais je crois Éliane sur parole…

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-deux

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-un

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-trois

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-quatre

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-cinq

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-treize

Moi aussi, j’adore ces fleurs et j’ignorais jusqu’à l’autre jour que l’hydrangéa est une plante à l’état naturel, tandis que l’hortensia a été créé par la main de l’homme. Mais dans tous les clichés pris au Jardin des Lianes, j’avoue que je m’y perds un peu… Je ne vous donnerai donc aucun nom savant. Juste de belles photos !

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-six

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-sept

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-huit

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-neuf

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-douze

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-dix

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-hortensias-ou-hydrangeas-onze

Autour d’une vaste prairie, le couple a aménagé toute une série de massifs, denses et touffus, qui forment comme une petite jungle, traversée par de nombreuses allées, avec parfois une trouée pour admirer la belle campagne des 7 Vallées. 

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-deux-chaises-et-maison

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-trouee

Un doigt de sagesse…

Au fil des massifs, on découvre toutes sortes de plantes et de fleurs colorées et parfumées, qui se mélangent dans ce jardin de collectionneurs, romantique et libre.

Mais il y a bien d’autres surprises à découvrir, à commencer par ces panonceaux comportant de jolies citations, preuve que jardinage et sagesse font bon ménage (tiens, ça rime !). Il parait qu’il y en a une grosse vingtaine… Je n’en ai vu que quelques uns.

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-belle-phrase-deux

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-belle-phrase-un

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-belle-phrase-quatre

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-belle-phrase-trois

Maisons à oiseaux et cabanes

Mais le Jardin des Lianes cache aussi plusieurs dizaines de petites maisons à oiseaux. Il suffit de lever le nez pour les découvrir, ce qui fera un jeu sympa pour les enfants…

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison-a-oiseaux-deux

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison-a-oiseaux-trois

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison-a-oiseaux-cinq

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison-a-oiseaux-sept

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison-a-oiseaux-quatre

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison-a-oiseaux-six

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-maison-a-oiseaux-huit

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-oiseaux-metal

Les petits loups aimeront plus encore les cabanes, cachées en chemin… Belles comme des maisons de poupées, elles plaisent même aux très grands enfants…

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-cabane-exterieur

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-cabane-interieur

Installez-vous au jardin…

Citations philosophiques, maisons à oiseaux, cabanes, pigeonnier, puits, gloriettes mais pas que… Le Jardin des Lianes abrite aussi un nombre impressionnant de sièges, bancs et fauteuils… Du mobilier de jardin pour faire une pause, rêver et profiter tranquillement de toute cette beauté.

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-un

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-deux

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-quatre

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-cinq

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-six

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-sept

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-sieges-huit

Au Jardin des Lianes, on achète aussi ses plantes

Évidemment, mon frère Vincent a adoré l’endroit, où il a puisé des idées pour son propre jardin, assez impressionnant lui aussi. Il est reparti avec rosier et hydrangéas à planter chez lui et je ne serais pas étonnée, d’ici quelques années, qu’il ouvre lui aussi, son petit parc à la visite… Affaire à suivre !

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-Vincent

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-photo

Le Jardin des Lianes en pratique  

Le-Jardin-des-Lianes-Cheriennes-panneaux-entree8 rue des Capucins, 62 140 Chériennes.

03 21 81 68 22

www.jardindeslianes.fr

Ouvert du 1er mai à fin septembre, tous les jours (sauf le mercredi), de 14 h à 19 h en semaine et de 10 h à 19 h le week-end et les jours fériés. Sur rendez-vous en dehors de ces dates.

Entrée 5 € et gratuit enfants de moins de 12 ans accompagnés. 

Comptez environ 2 heures pour faire le tour du jardin. On peut bien sûr y passer moins de temps mais c’est dommage…

Nous avons payé nous-mêmes l’entrée du jardin. 

Découvrez aussi À Cassel, le Jardin du Mont des Récollets, une ode au bonheur

2 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate