Dans les Ardennes belges, vous êtes plutôt Couette de l’ours ou balade castors ?

Pendant longtemps, les Ardennes belges m’apparaissaient comme une contrée plutôt tristounette. C’était du temps de ma jeunesse, quand nous allions de Strasbourg à Liévin, en passant par la Belgique. Arlon, Bastogne, Marche… des coins où on ne s’arrêtait que pour faire le plein et acheter chocolats et cigares…  Mais ça, c’était avant ! Depuis, j’ai découvert les charmes des Ardennes belges, regorgeant de chambres d’hôtes douillettes et de chemins de randonnée. Idéal pour se mettre au vert et se ressourcer !

En vrai spécialiste, Guy nous a briefés à fond sur la bestiole. Il faut dire que je ne savais rien ou presque sur le sujet, tout juste que M. Castor (mais Madame aussi) a la queue plate…  

La Couette de l’ours. J’ai tout de suite adoré ce nom, qui donne envie de venir hiberner, une ou plusieurs nuits, à Aywaille, dans les Ardennes belges. Très joli nom mais que dire alors de la chambre d’hôtes elle-même, une somptueuse suite de 133 m2, classée 5 épis ?

L’année n’est pas encore finie mais j’ai comme l’impression que cette Couette de l’ours sera mon coup de cœur 2019 en matière d’hébergement…

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-panneaux-entree

L’ours, mais quel ours ?

Toutefois, ce nom charmant n’est pas qu’une simple trouvaille de Sabine, la charmante et très zen propriétaire, zoologiste de métier. Avec son mari, naturaliste, elle s’est toujours passionnée pour la protection des ours des Pyrénées et sa réintroduction dans nos montagnes. Rappelant volontiers que les deux derniers spécimens sont arrivés en octobre 2018 de Slovénie. 

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-toilettes

Bref, ici l’ours n’est pas juste un argument marketing. On l’aime, on le protège, on le défend, on affiche son portrait un peu partout, en photo, en peinture ou en sculpture…

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-documentation

Nichée dans une maison contemporaine, La Couette de l’ours offre un jardin privatif joliment fleuri, ainsi qu’une grande terrasse couverte et chauffée.

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-salon-jardin

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-terrasse

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-terrasse-bois

So cosy…

Mais il serait presque dommage de s’attarder trop longtemps dehors, tant l’intérieur est cosy et plein de belles surprises. 

Côté salon, la rénovation a été effectuée avec du bois recyclé d’anciennes cabanes canadiennes. L’ambiance y est très chaleureuse, plus encore au crépuscule, à l’heure de déguster une bière locale. 

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-salon

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-salle-petit-dejeuner

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-bieres

Côté chambre, le gris règne en maître absolu avec, sur le lit, des draps en lin fabriqué en Belgique (si si, ils sont même en vente sur www.couettedelours.be) ainsi que des oreillers en cosses de sarrasin. 

Mais le top reste la vue sur la piscine intérieure, luxe ultime de cette suite qui plaira même aux ours mal léchés…

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-chambre

Été comme hiver, de jour comme de nuit, on peut piquer une tête dans l’eau à une (petite) trentaine de degrés. Le genre de truc que j’adooore !

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-piscine-jour

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-piscine-nuit

Côté salle de bains, ce n’est pas mal non plus… Le coin baignoire a été aménagé dans un esprit rivière, avec une plage de galets autour, la mousse du sous-bois (avec des empreintes d’ours…) et du bois au mur… Un peu comme si on plongeait dans une forêt des Ardennes belges

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-baignoire

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-salle-de-bains

On peut aussi prendre un peu de hauteur, en grimpant à l’étage et en s’affalant sur un futon. Là, on tournera les pages d’un livre trouvé dans la bibliothèque ou on consultera l’abondante documentation sur la région. Car les Ardennes belges sont riches d’idées de sorties et de balades !

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-bibliotheque

Petit déj et panier pique-nique

Le lendemain, à l’heure souhaitée, rendez-vous à la table du petit déjeuner. Sabine y sert un premier repas copieux, avec fromages et charcuteries des Ardennes belges, pains et croissants, jus de fruits frais, yaourts, (plein de) confitures maison et miel de pays…

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-table-petit-dejeuner

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-buffet-petit-dejeuner

Sinon, la maîtresse des lieux est aussi experte en garnissage de panier de pique-nique. Le genre de panier bien utile quand on part pour la soirée, sur les traces des castors…

Ardennes-belges-La-Couette-de-l-ours-panier-pique-nique

Au pays des castors

Car les Ardennes belges, c’est un peu le pays des castors… De nombreux barrages de castors sont visibles sur les ruisseaux et notamment du côté d’Houffalize, à une petite quarantaine de minutes en voiture de La Couette de l’ours. 

Houffalize, c’est là que nous avions rendez-vous avec Guy,  un amoureux fou des castors. Castorman pour les intimes… 

Ardennes-belges-balade-castors-Guy

En vrai spécialiste, il nous a briefés à fond sur la bestiole. Il faut dire que je ne savais rien ou presque sur le sujet, tout juste que M. Castor (mais Madame aussi) a la queue plate…  Du coup, j’ai appris plein de trucs sur cet « architecte des rivières », qui construit de super barrages, peut peser jusqu’à 30 kg et ne sort que la nuit. « Le castor est très ponctuel. Tous les soirs, il sort entre 19 h 30 et 20 h, et ce quelle que soit la saison », glisse Guy, rassuré qu’on ait été ponctuels, nous aussi ! 

Ardennes-belges-balade-castors-Guy-guide

Ardennes-belges-balade-castors-barragePeu après 19 h, nous avons donc commencé notre balade le long de l’Ourthe orientale, où les terriers sont légion. Pendant que mon compagnon et moi savourions le contenu du panier pique-nique préparé par Sabine (plus intéressés par les chocolats belges que par le nombre de dents du castor… je dois bien l’avouer), Guy scrutait la rivière. Et, vers 19 h 30, hourra, les deux premiers castors étaient à l’horizon ! 

Coucou, les voilà !

Ardennes-belges-balade-castors-nagePendant une grosse heure, on les a donc observés, tentant tant bien que mal de les photographier…  Comme nous, ils ont fait leur petit pique-nique au bord de l’eau, préférant baies, plantes, feuilles et écorces aux chocolats belges… 

Ardennes-belges-balade-castors-bestioleL’un d’eux, plus prévoyant que les autres, a charrié une branche dans la rivière, avant de l’emporter dans sa hutte, histoire de la savourer tranquillement. À moins qu’il ait déjà commencé à préparer ses provisions pour l’hiver… 

La Couette de l’ours en pratique

Chemin de la Fosse 20, 4920 Aywaille, Belgique.

00 32 497 43 09 86

www.couettedelours.be

contact@couettedelours.be

Nuit dans la suite, accès piscine et petit déjeuner bio, 180 € pour 2.

30 € par enfant (pour un dodo sur des futons dans la bibliothèque, avec le petit-déjeuner)

Table d’hôtes possible

À partir de l’automne 2019, la suite comptera une deuxième chambre adultes.

Pour en savoir plus sur les ours dans les Pyrénées, paysdelours.com

Côté castors…

La sortie nocturne est proposée au tarif de 120 € par La Couette de l’ours, qui s’occupe de l’organisation.

D’autres sorties nature (mais aussi castors) sont proposées par le Bureau des guides, dont voici le site internet

www.guidesoffice.eu

Pour l’excursion d’une demi-journée, comptez 99 € pour un petit groupe.
Détails sur le site dans Activités, Faune, Castors.

J’ai été invitée par Wallonie Belgique Tourisme, merci à eux !

Découvrez aussi À Ellezelles, balade en famille sur le sentier de l’Étrange

2 Commentaire(s)

  1. Expérience très enrichissante qui permet de nous faire découvrir des territoires sans avoir à quitter nos postes de travail. Pour me consoler d’un congé non accordé, je m’évade à travers ces types d’articles de partage de virée qui sont tellement la bienvenue en cette saison. Petit coup de coeur pour le confort du logement choisi, les diverses installations ont été parfaitement agencer pour octroyer des séances de repos complet aux visiteurs.

    • Annetomczak07 Répondre

      Évadez-vous Ernest… et tant pis si vous êtes au boulot ! Un peu de rêve ne fait jamais de mal…

Laisser un commentaire

Navigate