Adepte du Carpe Diem ? Filez au Cap Nord ou Chez Bichette

Vous ne comprenez pas trop mon titre ? Normal, je l’ai fabriqué avec le nom des trois restos dont je vais vous parler dans ce post : Cap Nord à Wimereux, Chez Bichette à Arras et Carpe Diem à Marquette-lez-Lille. Si vous êtes un peu familier du web et du nécessaire référencement, vous comprendrez aisément ma petite cuisine. Sinon, aucune importance. Contentez-vous de découvrir ces trois tables testées au fil de mes pérégrinations. Trois bonnes adresses régionales, où on mange bien, où l’accueil est top et où on cultive un certain art de vivre bien de chez nous…

Côté assiette, poissons et fruits de mer frais jouent les vedettes chez Cap Nord. Ce qui n’a rien d’étonnant à deux pas de Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français. 

1. Cap Nord à Wimereux

La mer dans l’assiette et devant les yeux

Voilà une adresse dont j’aurais pu vous parler il y a longtemps… puisque Cap Nord a été créé il y a 21 ans déjà, au rez-de-chaussée d’un nouvel immeuble de la digue de Wimereux. 

Wimereux-digue-de-mer

Catherine Boulanger, ancienne salariée de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Boulogne, et moi, nous nous étions croisées dans nos anciennes vies… au siècle dernier. Dès ses débuts, j’ai donc parfois fréquenté Cap Nord et je suis ravie de vous en parler sur Plus au nord aujourd’hui…

Cap-Nord-Wimereux-vue-immeuble

Chaleureuse et douée pour les relations humaines, mais aussi née dans une famille d’hôteliers-restaurateurs, Catherine avait toutes les cartes en main pour réussir. Elle passe peu à peu le flambeau à son fils Matthieu, dont le peu que j’ai vu me fait penser qu’il est lui aussi fait pour tenir un resto. Sourire, accueil et gentillesse, la clientèle apprécie… 

Cap-Nord-Wimereux-Mathieu-et-Catherine-Boulanger

De la criée de Boulogne-sur-Mer à la cuisine de Cap Nord à Wimereux

Côté assiette, poissons et fruits de mer frais jouent les vedettes chez Cap Nord. Ce qui n’a rien d’étonnant à deux pas de Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français. 

Du poisson, des fruits de mer mais aussi des plats de brasserie traditionnels, toujours faits maison avec des produits frais, locaux et de saison. 

Cap-Nord-Wimereux-salle-avec-vue-mer

J’ai ainsi apprécié une superbe sole meunière (23,50 €), accompagnée d’une mayonnaise maison. Cela n’a l’air de rien, mais une mayo toute fraîche, voilà qui change tout !

Sinon, les habitués apprécient diverses entrées et plats à base de moules, harengs, crevettes, Saint-Jacques, une choucroute de la mer, un plateau Cap Nord, une soupe de poisson… Et même une « trilogie scandinave », bien raccord avec le Drakkar, qui trône à l’entrée du resto.

Cap-Nord-Wimereux-sole-au-beurre

Accueil au top, serviable et souriant, et produits de la mer tout frais. Ces deux ingrédients seraient déjà suffisants pour assurer le succès de Cap Nord. Mais la brasserie a un autre atout dans sa Manche 😂😂, c’est la vue mer et le spectacle sans cesse changeant de la lumière. Ce jour-là, les couleurs étaient presqu’irréelles et vraiment sublimes…

Wimereux-balade-plage

Wimereux-front-de-mer-en-hiver

Cap Nord à Wimereux en pratique

Digue de Mer

62 930 Wimereux

09 70 35 87 96

cap-nord.fr

2. Chez Bichette à Arras

Un esprit bistrot allié à une super qualité

Chez-Bichette-Arras-mug-vitrine

Chez-Bichette-Arras-exterieur

Vous avez connu La Bulle d’O, une belle adresse gastronomique arrageoise ? Depuis l’automne dernier, elle a laissé la place à Chez Bichette à Arras, un endroit plutôt atypique, à la fois bistrot, salon de thé, spot pour un apéro et épicerie fine. 

Chez-Bichette-Arras-vitrine

Capucine, la propriétaire, lui a donné comme sous-titre « Bistrot boutique sans chichis » et ce n’est pas mal résumé…

De passage à Arras l’autre jour, j’y ai déjeuné avec ma copine Françoise, qui avait aussi bien envie de tester l’adresse, autrement qu’en achetant un bocal à déguster chez soi. 

Chez-Bichette-Arras-vue-comptoir

Nous avons donc réservé une table dans ce lieu très fréquenté, sage, très sage précaution… C’est vrai qu’il règne un esprit un peu différent Chez Bichette à Arras. L’ambiance est très bon enfant, un brin familière et Anthony, serveur, a plaisir à faire son petit sketch, tout en prenant la commande… entretenant une sorte de conversation sans fin avec Capucine. 

Chez-Bichette-Arras-proprietaires

On sent que l’endroit accueille beaucoup d’habitués et que les clients viennent chercher tout sauf du guindé…

Chez-Bichette-Arras-salle-avec-tableau-vins

Petit festin à la mode de Chez Bichette 

Dans l’assiette, c’est du « tradi », des produits frais et de qualité, vraiment très bien travaillés.

En entrée, Françoise a fait une entorse à sa sagesse habituelle, optant pour le foie gras, accompagné de sa brioche maison et de son chutney de fruits. Comme il y en avait trois tranches, j’en ai pris une et je peux vous dire qu’il était simplement divin. Le petit Jésus en culotte de velours ! 

Chez-Bichette-Arras-foie-gras-brioche

De mon côté, j’ai pris (et partagé, à charge de revanche) la célèbre tarte au maroilles de Chez Bichette, accompagnée de sa petite salade d’endives. Là aussi, très bonne pioche régionale, fraîche et goûteuse. 

Chez-Bichette-Arras-tarte-au-maroilles

Des desserts inspirants…

Ensuite, nous avons partagé la succulente ballotine de dinde aux fruits secs, qui nous avait fait de l’œil à la carte. Avec son gratin dauphinois maison et ses légumes, elle était aussi bonne que belle, avec son petit mariage sucré/salé. 

Chez-Bichette-Arras-ballotine-de-dinde

Pour avoir plus d’une assiette à vous montrer, nous avons aussi partagé le dos de cabillaud/risotto. Normalement, le plat était accompagné d’une sauce bisque de homard. Mais comme c’est une sauce dont j’ai horreur, la cuisine a gentiment accepté de la remplacer par un beurre blanc safrané, celui-là même qui accompagnait un autre plat. 

Chez-Bichette-Arras-dos-de-cabillaud-risotto

Si les desserts à la carte de Chez Bichette à Arras étaient diablement tentants, nous n’avions plus guère de place que pour une « Bichetterie sucrée ». Un sablé orange confite/cannelle, au goût aussi doux que son prix (0,80 €), meilleur encore accompagné d’un café. 

Chez-Bichette-Arras-brownies-et-gaufres

Chez-Bichette-Arras-sables-maison

Chez-Bichette-Arras-comptoir

Chez Bichette à Arras en pratique

1, boulevard de Strasbourg

62 000 Arras

03 21 16 19 47

chezbichette.fr

Page Facebook https://www.facebook.com/ChezBichetteArras/

Entrée & plat ou plat & dessert 23 €. Entrée, plat et dessert 31 €.

3. Carpe Diem à Marquette-lez-Lille

Le chef comme la déco, tout est neuf !

Si vous suivez Plus au nord depuis ses débuts, vous savez que Carpe Diem est l’un de mes chouchous ! Je vous en avais déjà parlé en janvier 2018 (LIRE ICI), puis au moment de la fermeture des restos, avec le service de menus à emporter (LIRE ICI).

Il n’était donc pas question de vous en parler à nouveau. Sauf que… Delphine Doise, la patronne, a tout changé. Le chef et la déco !

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-cerf-deco

Mathieu Godart a ainsi pris la relève de Kevin Barata, parti sous d’autres cieux flamands. Cet ancien ambulancier travaillait depuis un moment dans les cuisines du Carpe Diem et je peux vous dire qu’il a vite et bien appris le job ! Mais bien sûr, il n’est pas seul en cuisine et toute l’équipe participe à l’élaboration de la carte et des formules.  

Le menu du jour, dégusté lors de mon passage, a tenu toutes ses promesses, surtout pour un prix méga raisonnable de 26 €. 

Alors, qu’est-ce qu’on mange au Carpe Diem ?

En entrée, falafel à la saucisse fumée, crème de patate douce à la cacahuète et pickles de poivron. Un mariage un peu osé, étonnant mais au final excellent…

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-falafel

En plat, une blanquette de veau est venue réchauffer une fraîche journée de fin d’automne. Un grand classique, bien réalisé, qui tombait à pic…

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-blanquette-veau

Tandis qu’en dessert, une tarte Bourdaloux faite de noix, amandes et poire était elle aussi réconfortante, autant que délicieusement fondante. 

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-tarte-Bourdaloux

Le complice qui m’accompagnait a fait son choix à la carte, en commençant par un carpaccio de Saint-Jacques, hareng, vierge aux agrumes (12 €).

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-carpaccio-Saint-Jacques

En plat, la ballotine de coquelet farcie au foie gras et figues, frites de polenta, potimarron et maïs grillés, jus au porto (24 €) a, elle aussi, tenu toutes ses promesses. Évidemment, j’ai goûté… pour vous donner mon avis. 

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-ballotine-coquelet

Pour finir en beauté, une tartelette amandine et citron meringué a fini le bal. Je vous laisse la dévorer des yeux…

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-tartelette-amandine-citron

Chaleur, esprit cosy et un peu green

Bon et côté déco alors ? Quoi de neuf au Carpe Diem à Marquette-lez-Lille ? Eh bien tout ou presque ! Exit les sièges et banquettes rouges des débuts, les lampes comme des boules de cristal et la brique apparente partout. Cécile de Cebienfait a apporté plus de chaleur, de contraste et aussi un petit côté « green » à l’ensemble. 

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-deco-vue-bar

En effet, elle n’a pas lésiné sur les plantes vertes, les bouquets et arrangements de fleurs séchées et a même choisi un papier peint avec des palmiers dorés, derrière le bar. 

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-deco-bar

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-deco-salle-fond

Quant à Hugo Laruelle de Roubaix, il a imaginé ces trois très beaux tableaux ronds, réalisés à la peinture sur feuille d’or. L’idée ? Prendre les roses, les bambous et les hortensias, qui se trouvent sur la terrasse (super agréable à la belle saison) et les faire entrer à l’intérieur du Carpe Diem à Marquette-lez-Lille. 

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-deco-Hugo-Laruelle

Au final, je trouve ce relooking réussi et chaleureux, avec une touche de modernité bienvenue. Et vous, vous aimez ? 

Carpe-Diem-Marquette-lez-Lille-deco-vue-cheminee

Carpe Diem à Marquette-lez-Lille en pratique

12 avenue Industrielle

59 520 Marquette-lez-Lille

03 20 13 09 58

Page Facebook https://www.facebook.com/Carpe.Diem.restaurant.marquette/

Pour le menu du jour, entrée & plat ou plat & dessert 21 €;  entrée, plat & dessert 26 €.

Sinon, à la carte. 

Tous les repas ont été payés par mes soins ou par ceux de la personne qui m’accompagnait.

À découvrir aussi Arras : dix façons de savourer la perle du Pas-de-Calais

2 Commentaire(s)

  1. A peine sortie de table du révrillon, ce post réussit à me donner faim. Hate d’aller tester tout ça!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate