Transition à Abbeville, mon coup de cœur de l’été

De nature, je suis davantage Filippo Lippi et Claude Monet que street art ! Mais de fil en aiguille et de reportage en reportage, j’ai découvert le monde coloré du street art, intrigant et débordant de talent. Ainsi, Plus au nord vous a fait découvrir des parcours d’art urbain à Roubaix, Ostende ou Rouen… et ce n’est qu’un début. Mais là, c’est encore autre chose ! Transition, espace éphémère d’art urbain à Abbeville, va au-delà de tout ce que j’avais imaginé. Un HLM entier transformé en œuvres d’art, fallait oser ! C’est carrément mon coup de cœur de l’été et je vous invite à filer sans tarder, vous aussi, à Abbeville. Car le 29 août, ce sera déjà fini !

Moi je suis complètement fan et je n’ai qu’un regret, c’est que la mairie d’Abbeville et la préfecture n’aient pas souhaité prolonger l’expo jusqu’aux Journées du Patrimoine, en septembre, comme espéré par les organisateurs.

Bon, promis, une fois n’est pas coutume, je vais (essayer de) faire un texte très court. Peu de blabla et énormément de photos pour vous inciter à réserver dès aujourd’hui votre billet (gratuit en plus !). Car il serait vraiment dommage de laisser filer le mois d’août sans mettre le cap sur Abbeville. Vous pourrez en profiter pour passer le reste de la journée ou du week-end en baie de Somme… l’un de mes petits paradis.

Transition-Abbeville-art-urbain-pignon-fresque-Kogaone

Alors, Transition à Abbeville, c’est quoi au juste ?

C’est un HLM voué à la destruction, entièrement transformé en espace éphémère d’art urbain. Plus de 2500 m2 au total ! Il se trouve dans le quartier du Soleil Levant à Abbeville et c’est une expérience d’immersion totale dans l’art contemporain assez unique !

Transition-Abbeville-art-urbain-morceau-facade

C’est Yann Colignon, directeur du 80100 Skatepark, qui a eu la lumineuse idée d’offrir au quartier cet espace éphémère de création. Comme un dernier salut à ce bâtiment qui a vu vivre, pendant des décennies, de nombreuses familles. 

Transition-Abbeville-art-urbain-autre-morceau-facade

En effet, avant la fin 2021, cet immeuble et un autre seront démolis, dans le cadre de la réhabilitation du quartier des Bouleaux-Platanes.

Transition-Abbeville-art-urbain-autre-pignon

Au total, ce sont vingt appartements, qui ont entièrement été revisités par les artistes urbains. Soixante-cinq artistes français et étrangers, dont certains ont déjà une belle notoriété. Vous retrouverez la liste exhaustive sur le site de Transition.
Tous ont travaillé 3 mois sur place en résidence d’artistes. Après deux années de préparation de ce projet, auquel participent une vingtaine de bénévoles.

Transition-Abbeville-art-urbain-panneaux-entree

La vie en HLM, source d’inspiration

Tout commence dans les cages d’escalier, elles aussi transformées en gigantesques galeries d’art.

Transition-Abbeville-art-urbain-cage-escalier-oiseau

Transition-Abbeville-art-urbain-couloir-avec-velo

Dans l’une d’elles, j’aime particulièrement cette installation évoquant la question de la propreté des espaces communs. L’un des nerfs de la guerre en HLM…

Transition-Abbeville-art-urbain-installation-robot-ramasseur-ordures-couloir

Ailleurs dans l’immeuble aussi, les problèmes récurrents des locataires ont inspiré les artistes. Comme celui des minuscules invités indésirables et pourtant souvent présents…

Transition-Abbeville-art-urbain-sept

Transition-Abbeville-art-urbain-huit

Transition à Abbeville, mon espace préféré

Avant de dérouler mon album photo, je voudrais vous donner quelques images de mon espace préféré. Il est signé Mr Poes et Jo Ber, deux amis qui réalisent des œuvres à « deux cerveaux et quatre mains ». Deux peintres narratifs bourrés de talent et inspirés par leur goût pour les mythologies, les épopées oubliées et les mondes antiques, notamment mésopotamiens. 

Transition-Abbeville-art-urbain-Poes-et-Jo-Berquatre

Transition-Abbeville-art-urbain-Poes-et-Jo-Ber-deux

Transition-Abbeville-art-urbain-Poes-et-Jo-Ber-cinq

J’adore leurs œuvres chaudes (parfois même hot… je vous laisse découvrir sur place) et colorées qui habillent une grande pièce. Mais j’aime aussi le dépaysement créé par divers accessoires, qui viennent compléter ces œuvres éphémères. Dès l’entrée, on respire ainsi le parfum de bâtonnets d’encens et on foule d’épais tapis, ce qui fait illico voyager…

Transition-Abbeville-art-urbain-Poes-et-Jo-Ber-trois

Transition-Abbeville-art-urbain-Poes-et-Jo-Ber-un

Dans le désordre complet…

Trêve de blabla. Voici une première série de photos d’œuvres qui m’ont plu, m’ont intriguée ou m’ont fait sourire…
Je vous les donne dans le désordre le plus complet, loin du sens de visite imposé.

Transition-Abbeville-art-urbain-crocodile-dans-eau

Transition-Abbeville-art-urbain-biches

Transition-Abbeville-art-urbain-un

Transition-Abbeville-art-urbain-six

Transition-Abbeville-art-urbain-cinq

Transition-Abbeville-art-urbain-quatorze

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-trois

Au fil des appartements et des pièces, on découvre tout ce qui se cache derrière le concept d’art urbain. Il y a du graff bien sûr, de l’art abstrait mais aussi des portraits, de l’art figuratif, des installations et des sculptures…

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-quatre

Transition-Abbeville-art-urbain-trente-six

Transition-Abbeville-art-urbain-trente-sept

Transition-Abbeville-art-urbain-deux

Transition-Abbeville-art-urbain-douze

Transition-Abbeville-art-urbain-visage-couloir

Transition-Abbeville-art-urbain-sculpture-bleue

Transition-Abbeville-art-urbain-trente-trois

Transition-Abbeville-art-urbain-sweet-dreams

Transition-Abbeville-art-urbain-trente-neuf

Les anciennes salles de bain ont notamment été transformées en installations, plus ou moins réussies…

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-cinq

Transition-Abbeville-art-urbain-salle-de-bains-pieds-dans-baignoire

Transition-Abbeville-art-urbain-salle-de-bain-squelettes

Tous les styles, toutes les techniques…

Vous en voulez encore ? En voici d’autres, plus photogéniques les unes que les autres.

Transition-Abbeville-art-urbain-quatre

Transition-Abbeville-art-urbain-deux-oiseaux

Transition-Abbeville-art-urbain-avec-moi

Transition-Abbeville-art-urbain-neuf

Transition-Abbeville-art-urbain-treize

Transition-Abbeville-art-urbain-quinze

Transition-Abbeville-art-urbain-seize

Transition-Abbeville-art-urbain-dix-sept

Transition-Abbeville-art-urbain-tete

Transition-Abbeville-art-urbain-porte-joueur-flute

La surprise se cache derrière chaque porte, chaque cloison, chaque mur et c’est un feu d’artifice pour les yeux comme pour l’esprit !

Transition-Abbeville-art-urbain-trente-quatre

Transition-Abbeville-art-urbain-trois

Transition-Abbeville-art-urbain-trente

Transition-Abbeville-art-urbain-trente-huit

Transition-Abbeville-art-urbain-trente-cinq

Transition-Abbeville-art-urbain-quarante

Transition à Abbeville, jusqu’à fin août… normalement

Alors qu’en pensez-vous ? Moi je suis complètement fan et je n’ai qu’un regret, c’est que la mairie d’Abbeville et la préfecture n’aient pas souhaité prolonger l’expo jusqu’aux Journées du Patrimoine, en septembre, comme espéré par les organisateurs. Mais sait-on jamais, on peut toujours rêver, peut-être que les choses vont encore changer… 

Transition-Abbeville-art-urbain-Freed-Home

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-et-un

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-deux

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-six

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-sept

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-huit

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-neuf

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-porte-enfant

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-chats

Transition-Abbeville-art-urbain-vingt-rever

Transition à Abbeville en pratique

Rue des Tilleuls 80100 Abbeville

Ouvert du mercredi au dimanche, de 14 h à 20 h, jusqu’au 29 août seulement

Uniquement sur réservation sur www.transition-espace-ephemere.com

Gratuit mais participation libre

Vous pouvez aussi acheter une repro d’œuvre (il y en a de très belles !) pour aider les artistes

Masque obligatoire

Comptez deux (bonnes) heures de visite. 

Découvrez aussi Street art à Roubaix, Pile 25 œuvres à découvrir

2 Commentaire(s)

    • Annetomczak07 Répondre

      Oui Clémence et combien cet HLM aurait mérité d’être conservé avec ces oeuvres !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate