Petit Journal d’une confinée, semaine 3 : quelques nouvelles du front…

Six jours déjà que je n’ai pas publié de nouvel épisode de ce Petit Journal ! Non, non, pas de problème majeur… C’est juste que les jours se suivent et se ressemblent un peu, entre bureau, boulot, dodo… et gâteaux. Du coup, je préfère publier une seule fois par semaine à l’avenir.  Pas envie de vous lasser, d’autant que, si j’ai bien suivi, on n’en a pas fini avec ce foutu confinement… Rendez-vous donc chaque (début de) week-end. Et parfois, selon l’inspiration, pour un autre article d’humeur moins confinée… Allez, mais que s’est-il donc passé pendant cette semaine 3 ?

Et la méditation ? Un peu mieux que la gym. On a dû faire cinq séances je crois. Bon, on n’est pas encore des Dalaï Lama… Je ne crois d’ailleurs pas que le Dalaï Lama attende la fin du film du soir pour méditer et finalement se dire qu’il est trop crevé…

Dimanche 29 mars

Aujourd’hui, c’est dimanche et c’est donc repos. Pas de bricolage ni de déco au programme, pas d’écriture ni d’ordinateur non plus. Juste de minuscules plaisirs comme lire des magazines en retard, téléphoner, regarder un documentaire en replay, traîner et bien manger. 

Depuis qu’il est venu se confiner avec moi, c’est Éric qui se charge de la cuisine. C’est un boulot qu’on aime bien tous les deux mais qu’il vaut mieux faire en solo je crois, chacun ayant ses « méthodes ». Je lui laisse donc la cuisine pour lui tout seul, ne m’y aventurant que sur les coups de 13 h… quand tout est prêt 😄 Ce dimanche-là, excellent plat chinois au menu, sauté au gingembre et à l’ail. Une petite tuerie. Non, non, ce n’est pas du pangolin. C’est juste du bœuf.

Confinement-semaine-trois-repas-chinois

Lundi 30 mars

Retour dans mon bureau après un long dimanche non pas de fiançailles (encore que…) mais de repos. Pour vous changer un peu les idées, je décide de pondre un post sur les plages du Pas-de-Calais, beaucoup fréquentées l’été dernier (c’est par ici). Peu de texte, beaucoup de photos qui font rêver, voilà de quoi on a besoin en ce moment je crois… En attendant le Petit Journal, qui reviendra en semaine 3.

Pas-de-Calais-nos-plages-Merlimont-mer

Lundi, c’est le jour qu’a choisi Céline, une blogueuse bretonne que je suis, pour publier l’épisode hebdo de son petit journal à elle. Avec Céline, on s’est rencontrées lors d’un reportage en Finlande en 2016 et depuis je garde un œil sur ce qu’elle fait. J’aime son univers pastel et positif et son enthousiasme est particulièrement précieux en ce moment. Je vous recommande donc son blog mercipourlechocolat.fr (titre sympa, non ?) sur lequel vous trouverez, outre le récit de sa semaine 3 de confinée, des recettes de cuisine, des objets à réaliser en couture (c’est une passionnée !), des sujets lifestyle, enfin plein de choses qu’il n’y a pas sur plusaunord.com

Confinement-semaine-trois-capture-ecran-merci-pour-le-chocolat

De son côté, Éric a de grosses envies de bricolage, ce qui, dit en passant, n’est pas une nouveauté… S’étant aperçu dernièrement que la cheminée de l’atelier ne mène à rien, il a décidé de la démolir. Purement et simplement. 

Confinement-semaine-trois-atelier

Il la démonte donc brique après brique, histoire de gagner un peu de place et de laisser un mur lisse (si on peut dire), prêt à être rejointoyé.

Confinement-semaine-trois-mur-atelier

Malheureusement, ce n’est pas pour tout de suite, car nous n’avons pas de ciment. Beaucoup de temps dispo, une grosse envie de bricoler mais pas de ciment, c’est un peu la version 2020 de l’enfer…

Confinement-semaine-trois-mur

Semaine 3, mardi 31 mars

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon papa et nous ne pourrons pas être avec lui. Une carte d’anniv est partie mais Dieu seul sait quand elle arrivera. Je lui fais donc un mail et lui rappelle notre FaceTime du soir, programmé pour 19 h tapantes. En attendant, je bidouille et gribouille une série de fiches sur lesquelles je détaille son cadeau, virtuel pour l’instant. Un petit séjour en Flandre à vivre ensemble, en juin ou au plus tard cet été. Ce n’est rien, juste quelques feuilles de papier avec des mots écrits au feutre bleu clair. Mais l’idée de les faire défiler devant lui, ce soir, à la webcam, me console un peu.

Petit-journal-d-une-confinee-rituel-coronapero

Et pendant que mon papa doit savourer un petit plat spécial, Nouth le chat miaule à la mort jusqu’à ce qu’un humain vivant sous son toit vienne lui servir son sachet fraîcheur du soir. 

Confinement-semaine-trois-chat-mange

Il est vrai que la bestiole a eu une journée particulièrement harassante. Fauteuil, canapé, coucou à la fenêtre, dodo sur le tapis de mon bureau, sieste entrecoupée d’un petit tour au jardin, elle est sur les rotules ! 

Confinement-semaine-trois-chat-dodo

Mercredi 1er avril

Comme hier, j’ai décidé de finir mes derniers articles en retard pour le blog. Après cela, je serai à jour, ce qui n’arrive pas souvent ! Et, dès le déconfinement, je pourrai partir dare-dare pour de nouvelles aventures !

J’ai d’autant plus hâte que la soirée se passe à regarder le superbe numéro de Des racines et des Ailes consacré à la Picardie. Amiens, la baie de Somme, le Jardin des ifs à Gerberoy, Eu et ses verreries, les églises fortifiées de Thiérache, plein d’endroits que je connais, dont j’ai parlé ici (pour certains) et que j’ai envie d’arpenter à nouveau. Éric a pour sa part le drône qui le démange, une pathologie hier encore inconnue, liée au Covid-19.

Bai-de-Somme-Saint-Valery-sur-Somme

Avant cette soirée télé, on a bien sûr fait notre petite promenade du soir. Avec un détour par les bords de la Deûle comme souvent. Une immense péniche pétrolière ou gazière y stationne pour la nuit. Rien de très glamour. Pas de piscine à bord. Pas de dîner du capitaine. Juste un entrelac de tuyaux. Mais cela ne nous empêche pas de rêver de croisière au long cours, dans les fjords norvégiens ou ailleurs.

Confinement-semaine-trois-bateau-deule

Et la gym ? Euh, comment dire… Pas fameux du tout. On a fait deux séances, raides comme des passe-lacets (comme dirait mon papa). Yann, le coach en ligne, m’a passablement énervée, avec ses petits muscles bien dessinés, à faire la planche, le pont, le cygne et autres animaux bizarres… Du coup, j’ai décidé d’arrêter les séances en ligne mais aussi l’abonnement à la salle. Carrément ! Ma lettre recommandée est partie aujourd’hui. De toute façon, à quoi ça sert de payer 25 € par mois pour une salle fermée ? 

Petit-journal-d-une-confinee-rituel-gym-un

Semaine 3, jeudi 2 avril

Cette fois, je suis entièrement à jour pour le blog. Je vais donc faire un truc que j’ai envie de faire depuis plus d’un an : me lancer sur Pinterest, ce « réseau social d’inspiration » qui monte, qui monte… Mais pas question d’y faire n’importe quoi. Je prends tout mon temps pour bien comprendre comment ça marche, pour réfléchir à ma « stratégie » (ça fait chic, non ?) et à mes futurs tableaux. Faut pas croire, blogueuse c’est un vrai boulot !

Dès que je serai au point, je vous donne des nouvelles… 

Confinement-semaine-trois-belle-porte-avec-mot-remerciement

Lors de notre balade du soir, on se rend compte que de plus en plus d’habitants affichent un message de remerciement sur leur porte. Perso, je trouve cela (encore) plus sympa que les applaudissements du soir. Dans ma rue, le rituel a été de courte durée. Trois ou quatre soirs au maxi et depuis plus rien…

Confinement-semaine-trois-merci-au-colporteur

Et la méditation ? Un peu mieux que la gym. On a dû faire cinq séances je crois. Bon, on n’est pas encore des Dalaï Lama… Je ne crois d’ailleurs pas que le Dalaï Lama attende la fin du film du soir pour méditer et finalement se dire qu’il est trop crevé… Mais j’aime beaucoup ce cycle gratuit proposé par Petit Bambou et cette gentille dame qui nous félicite longuement à la fin de chaque séance, comme si on avait gravi l’Éverest sans sherpa. J’espère que ce n’est pas juste pour qu’on prenne un abonnement payant… 

Petit-journal-d-une-confinee-rituel-page-accueil-site-petit-bambou

Vendredi 3 avril 

C’est aujourd’hui et c’est jour de courses. Éric piaffe depuis plusieurs jours devant le tableau noir sur lequel on note ce qui manque. Gants, distance de sécurité, lavage de tous les emballages au retour, la prudence est plus que jamais de mise… Mais c’est quand même une petite sortie, au cours de laquelle on rencontre d’autres (rares) êtres vivants.

Puis on a sorti le barbecue, signe que, en cette semaine 3, le printemps est arrivé ! Et, en attendant de garnir la grille, mon cuisinier préféré me fait des chips maison avec des pommes de terre fraîches. Trop mignon… 

Confinement-semaine-trois-tableau-courses

Avant de passer à table, je me lance dans le tri des cartes de visite, accumulées depuis une douzaine d’années au moins. J’en élimine une grosse moitié (non, je ne retournerai jamais dans cet hôtel de Cuba ou dans ce resto de Dubaï…) et je réfléchis au meilleur classement pour les retrouver facilement dans l’avenir.

Encore une bonne chose que je voulais faire depuis des années. Merci le confinement !

Confinement-semaine-trois-cartes-visite

Vous voulez une autre bonne nouvelle ? Dimanche, c’est le printemps, le vrai, avec 20° ou plus. On a décidé de vivre la journée dehors, à jardiner, faire un barbecue, bouquiner dans les transats, méditer dans l’herbe. Un vrai dimanche de vacances, comme on n’en fait presque jamais, trop occupés à courir un peu partout dans la région et au-delà. Merci qui ?

Deux-transats-dans-jardin

Pour retrouver tous les articles de cette série, rendez-vous dans l’onglet « Habiter », sous-rubrique « Petit Journal d’une confinée »…

4 Commentaire(s)

  1. Merci beaucoup Anne pour le partage de mon blog ! J’aime lire ton « petit journal » moi aussi, contente de voir que tout se passe bien pour toi, ton amoureux et tes parents. À bientôt !

    • Annetomczak07 Répondre

      Dans une vie, il y a des rencontres marquantes et sans la nôtre, en Finlande, je pense que Plus au nord n’existerait pas… J’espère à bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate