Petit journal d’une confinée, jours 1 et 2 : de l’inutilité naquit l’idée

Vous savez tous de quoi les Français auront besoin prochainement. Des pâtes, du riz, des œufs, du PQ et, si c’est encore possible, du gel hydroalcoolique. Mais sûr que vous ne savez pas de quoi ils n’ont plus besoin. Alors je vais vous le dire. C’est un blog d’idées de loisirs, de restos, d’expos ou d’escapades… Eh oui, depuis ce week-end, Plus au nord est en réanimation. Tandis que moi, je suis confinée à la maison, comme vous. Aussi contente d’aller vider la poubelle dans la cour que naguère de plonger dans les eaux bleues d’un spa… Alors, comme tout change, Plus au nord change aussi (provisoirement !) et se transforme en Petit Journal d’une confinée… 

Bien sûr, la confinée, c’est moi. Mais je ne suis pas seule. Je fais confinement commun avec Éric, mon amoureux. Normalement, on fait maison(s) séparée(s), à une centaine de kilomètres l’un de l’autre. Mais à événement exceptionnel, décision exceptionnelle !

C’est quoi, cette idée bizarre ?

Journal-d-une-confinee-jour-un-et-deux-tasses

Ben oui, je vous le demande, c’est quoi cette idée de Petit Journal d’une confinée ? Disons qu’elle m’est venue dimanche après-midi, en rangeant ma bibliothèque. J’avais bien pensé à tester tous les services de livraison de repas à domicile et toutes les randos des Hauts-de-France et de Belgique… mais un blog qui marche sur deux petites jambes, c’est un peu léger, non ? 

Alors tout à coup je me suis dit qu’on s’apprêtait à vivre, tous ensemble, une expérience complètement inédite, un truc de dingue. Et j’ai eu envie d’en garder une trace, des souvenirs bons ou mauvais. 

Raconter la vie telle qu’elle va, cela rend tout de suite le truc plus léger, enfin pour moi. Et peut-être aussi pour vous, quand vous me lirez, quand vous réagirez. Enfin, j’espère…

Les protagonistes de l’histoire

Bien sûr, la confinée, c’est moi. Mais je ne suis pas seule. Je fais confinement commun avec Éric, mon amoureux. Normalement, on fait maison(s) séparée(s), à une centaine de kilomètres l’un de l’autre. Mais à événement exceptionnel, décision exceptionnelle ! Il a migré chez moi, avec sa petite valise, ses outils (merciiii !) et quelques autres affaires. Je lui ai fait de la place dans l’un de mes placards et, depuis, je me dis que la vie est belle à deux… Affaire à suivre !

Journal-d-une-confinee-jour-un-et-deux-tasses

Jour 1, dimanche 15 mars

Réveillée à 5 h du mat, je n’ai eu aucun mal à aller voter vers 8 h 30. À pied, histoire de respirer un peu le bon air de la ville, loin de la foule…

Éric a commencé son confinement par un aller-retour chez lui, histoire de chercher quelques affaires. De la bouffe restée dans son frigo, sa nouvelle yaourtière (finalement oubliée…) et des spots commandés sur Amazon et arrivés entre temps dans sa boîte aux lettres. Car oui, nous finissons actuellement d’aménager mon couloir (post à venir prochainement) et j’ai eu l’idée de glisser de petits spots dans les contre-marches…

Couloir-en-travaux

Pendant ce temps, confinée, j’ai passé ma matinée à bosser. Enfin quand je dis bosser, c’est avant tout envoyer des mails pour annuler tout ce que j’avais organisé pour les prochaines semaines. Un déplacement à Amiens puis en baie de Somme. Un autre sur la Côte belge. Faire et défaire… 

Puis j’ai avancé un peu pour finir un gros travail pour un client. Le dernier sans doute avant un moment… 

Puis après-midi déco donc, dans le salon, où il a notamment fallu ranger la bibliothèque, après des semaines de travaux et de poussière. Travail que j’aime faire et qui m’a donc inspiré la drôle d’idée de ce Petit Journal… sans que je sache vraiment pourquoi.

Journal-d-une-confinee-jour-un-et-deux-etageres

Jour 2, lundi 16 mars

Très mauvaise nuit et pas à cause de l’éviction de mon candidat préféré aux municipales. Mauvaise nuit, mauvais rêves mais réveil assez joyeux quand même. Des jours, des semaines sans doute, confinée, sans projets précis ! À part finir un dernier dossier. Lancer ce petit journal. Et blinder les frigos de bouffe. Car Macron doit refaire un discours ce soir, ce qui n’est pas de bon augure… 

Journal-d-une-confinee-jour-un-et-deux-le-court-circuit

À propos de bouffe, je me souviens d’un message reçu sur ma page FB d’un des créateurs du site lecourtcircuit.fr 

Lancé par trois trentenaires désireux de soutenir une agriculture paysanne, il propose d’acheter des produits de qualité à des producteurs de proximité.  Exactement, ce qu’il me faut par les temps qui courent ! Sauf que la distribution prévue, le mercredi après-midi, dans une salle de ma commune, est annulée pour des raisons de sécurité liées au virus et blablabla…

Journal-d-une-confinee-jour-un-et-deux

Mercredi, direction Frelinghien

Heureusement, il reste un point de livraison, sous forme d’un drive, Au Panier vert, à Frelinghien. Ça doit être à quelques kilomètres de ma commune, sauvée ! Avec Éric, on passe une commande de folie, avec des trucs qu’on ne mange pas toute l’année. Des fromages bien gras. Des sablés pleins de beurre. Dix kilos de patates (ma consommation habituelle pour six mois…) De quoi se remonter le moral ! Trois clics, numéro de carte bleue et en avant ! Je vous raconte la suite bientôt…

Journal-d-une-confinee-jour-un-et-deux-fromages

Reste maintenant à poster ce premier article, à voir où en est le chantier des spots, à regarder (avec modération) les news sur BFM et le discours du Président. Puis à prévoir le programme de demain. Car demain est un autre jour et pas question de mollir !

Confinée d’accord mais pas triste !

Je ne vais donc pas le faire plus long pour cette première. Juste quelques petits trucs qui m’ont fait rire, m’ont fait du bien ou m’ont inspirée… 

  • Sur Facebook, vu le post d’une photographe-graphiste, qui dit avoir dansé toute nue sur sa table de salon, avec une couronne sur la tête et une baguette de fée à la main, tout en appelant son comptable et ses fournisseurs. Vive le télétravail ! 
  • Sur FB toujours, l’indétrônable Claude Pasbecq m’invite à rejoindre le groupe privé Miss Eurorégion. C’est vraiment le moment !
  • Un magasin de Port-la-Nouvelle, dans l’Aude, est ouvert pour les + 70 ans seulement, chaque matin, de 8 h à 8 h 30. J’espère que le Carrefour Contact d’Eckbolsheim, dans le Bas-Rhin, va faire de même. Cela permettrait à ma maman de faire ses petites courses en (semi) sécurité sanitaire. Vaut aussi pour le Super U de Lingolsheim…
  • Vive Instagram, où les blogueurs voyage continuent à publier de belles photos du bout du monde, comme si de rien n’était. C’est rassurant un monde où rien ne bouge… Tiens, au fait, j’ai atteint les 15 100 followers, hier ! 
  • Les cavistes font partie des commerces autorisés à rester ouverts pendant l’épidémie. Pour l’instant, tout va bien. On a encore du stock. Mais sait-on jamais… 

Journal-d-une-confinee-jour-un-et-deux-cave

Allez, les amis, c’est tout pour aujourd’hui. The show must go on, alors à bientôt !

Prenez soin de vous et des vôtres (petite phrase la plus lue aujourd’hui mais tellement juste !) 💜

Découvrez aussi Ma maison au nord, je vous raconte tout !

18 Commentaire(s)

  1. Un esprit positif, ça fait du bien. Continuez à nous faire sourire voire rire dans une époque un peu tristounette. Merci !
    Je suivrai avec beaucoup d’intérêt vos aventures au jour le jour

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci de vos encouragements. J’avoue que j’ai eu quelques hésitations avant de me lancer… Rendez-vous alors pour la suite du feuilleton !

    • Annetomczak07 Répondre

      Curieuse de voir la suite des événements et ce que je vais pouvoir écrire ! Merci de me lire…

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci de me suivre Bernadette. Eh oui, même les plus petits événements d’une vie méritent d’être racontés…

  2. Merci Anne, de nous faire partager tes coups de cœur, tes envies, et ton quotidien avec humour et subtilité…
    Cette période, un peu surprenante et inédite, va se transformer en feuilleton, grâce à toi, on attend la suite…
    Bon courage et bonne inspiration…
    Amicalement,
    Bruno

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci Bruno d’être fidèle, quel que soit le sujet. J’espère illuminer un tout petit peu ton quotidien de confiné… A bientôt dans la vraie vie

  3. Il n’y a plus « Demain nous appartient » à la télé….
    mais vivement le « Petit journal d’une confinée » sur notre blog préféré!!!

    • Annetomczak07 Répondre

      Merci Vincent. J’espère que tu as bien lu tous les épisodes… Une surprise à la clef !

  4. J’arrive ici par le biais d’un blog suivi de longue date (Merci pour le chocolat) et quelle surprise de reconnaître les noms cités ! J’habite dans votre coin 🙂

    • Annetomczak07 Répondre

      La magie d’Internet, Emeline ! Si vous pouviez devenir fan de Plus au nord comme vous l’êtes de Merci pour le chocolat, ce serait vraiment super… Un grand merci d’avance !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate